Editorial

Célébrer le combattant

22/11/2013 Antoine Kaburahe 27

Antoine KaburaheLa célébration de la « semaine dédiée au combattant » sur tout le territoire national a été différemment interprétée et vécue.
Pour le Cndd-Fdd, c’est une manière de rendre hommage à tous ceux qui ont tout donné, même leur vie, pour l’idéal que véhiculait le mouvement rebelle.
Mais d’autres voix ont pointé le folklore très martial, certains groupes d’animation n’hésitaient pas à simuler des scènes de guerre. Dans un pays qui sort de plusieurs années de violence, ces scènes ont ravivé les blessures encore fraîches. Pire, dans les célébrations, les victimes ont été ignorées.
Ainsi, des observateurs regrettent, avec raison, cette «  valorisation de la mémoire du combattant au détriment du processus de réconciliation nationale » pour reprendre les mots d’un politologue interrogé par Iwacu.

Une semaine dédiée au combattant ? Au fond, pourquoi pas. Surtout si elle devenait une occasion pour évoquer le mal de la guerre…
N’oublions pas aussi et ce n’est pas seulement au Burundi, qu’après la guerre une élite issue de la rébellion se crée toujours. Parfois elle (re)prend les habitudes de la classe combattue. Et malgré les belles paroles, un fossé se creuse entre le gros des anciens combattants qui croupissent dans la misère et une petite minorité de « camarades » qui a accédé aux hautes fonctions.

Au-delà des cérémonies et des discours encensant le guerrier, ce qui me semble essentiel, c’est la formation professionnelle, des petits crédits pour permettre à l’ancien rebelle d’initier des projets de développement. Bref, lui permettre de se réinsérer dans la vie socio-économique. C’est à mon sens le meilleur moyen de célébrer le combattant. Et de préserver la paix.

Forum des lecteurs d'Iwacu

27 réactions
  1. Eric

    Ces gens du CNDD-FDD oublient qu’ils n’ont pas gagne la guerre … qu’ils n’ont pas le monopole de la violence … donc, ils n’ont vaincu personne … ils devraient dire merci a Domitien Ndayizeye qui a force l’armée a accepté l’accord de cessez-le-feu et qui a permis au DD de gagner les éléctions plus tard. Sinon, ils n’auraient jamais mis les pieds a Bujumbura …
    Malheureusement, ils n’ont rien appris de ce passé-présent.
    Agasozi kari amarere, kahiye abagabo babona!

  2. Kanzo

    Wow!DDs ikuzako niyo rero wita ko ifise armée professionnelle!há,tant k la faim règne au Burundi il y aura toujours des divisions diverses!tezimberigihugu murabe k haruwuzosubira kuraba ibitamuraba!

  3. Kanzo

    Na kagame yafashigihugu numuheto naraja kwisunzu ryinzu ngo umugwanyi umugwanyi!mbe yemw turafatindoto tukazitiranya nukuri?yego bahagurutse bafata imigobore ngo bashaka gufatigihugu!inyaka 12 irakunkumuka ata n’umwaba umwe wumwonga bafash nn ngo umugwanyi umugwany!ego nukuri kwibuka ivyabay mwiyo myaka yose nivyo muga murivyo umugwanyi ntazamwo!

  4. Kanzo

    Ukwo nukuri ncuti yanje,abafisivyo bibuka bijany n’intambara ntibavyibukiraho kumatara i Bujumbura!mbe ko batibuka kuja kuvyibukira ku malagarazi,i Buga,Tenga,nahandi?nuko mbaye nkawe benshi muribo batoja yo kk ntaho bazi!ikindi nibaza k umuns uhambay kuribo bowita uwintsinzi ya démokratie kk bahagurutse kk demokratie yarinigiwe mumenshi bagaruka bongera baratsimbatara kk yatsinze!so,umugwanyi ntakibanza c’iteka afise mu Burundi kk inkoho sizo zatsinze iyo zitsinda twarikubibona kk nta n’agacimbiri kamw muburundi twigez twumva ngo kifatiw na nya bagwanyi,uburundi bwos bwagumyarubwabarundi démocratie niyo yazanyamahoro isubizinkota murwubati!ntabagwanyi ntaco bamaze ngaho ninzu n’amashule y’igihugu basambuy ntibabisambuy!ni harambe démokratie,nihakabe umurwanyi!

  5. Backary

    Vous en savez des choses du maquis!!!Dites-nous tout!!!!

  6. Barekebavuge

    Pourriez-vous me dire parmi ces manifestants une dizaine seulement de ceux qui ont réellement combattu? Je sais que 70% de ceux-là sont venus profiter de la fin de la guerre. Les deux ou trois NYAMITWE, Edouard NDUWIMANA, SEnel NDUWIMANA, Onésime NDUWIMANA, Jacques NYENIMIGABO, Aimé NKURUNZIZA, SENDAZIRASA, …et la liste est trop trop longue, où étaient-ils de 1993-2005? Je laisse à RAJABU l’occasion de nous répondre. Mais lorsque nous mangions les rhizomes de colocases à RUKAMBASI ou KIDEREGE (chez kwa KUNGU) et les feuilles amères de la KIBIRA, beaucoup de ces gens cités se tapaient les beaftaks et fromages accompagnés de champagne en Europe et en Amérique. N’est-ce pas vrai monsieur les colonels KABISA, , KIROHO, NTAKAVURA, NGOWENUBUSA, NDAKUGARIKA,……..? N’ayez pas la mémoire courte.

  7. Backary

    @pado
    ” L’UPRONA n’a jamais recruit les soldats,uko biri kose bari abasoda b’igihugu,sans disuter sur leur professionalism .”
    Urubahuka ukavuga ngo professionalisme kubantu bagira ihonyabwoko kuri benewabo b’abanyagihugu? Iyo baba barwana na Tanzaniya cake Congo niho wari kuvuga gurtyo!
    Honte à toi si tu prends une armée monoéthnique pour une armée professionnelle!!!
    J’espère t’avoir mal compris!!!

  8. Backary

    @Ali
    Ali we! Ubigira ibigirankana ndabizi! Urazi ko igisoda ca Bikomagu cagerageje uko gishoboye kwose guhonya abarwanyi bashaka kukivanga imyaka 13 n’itatu ikagiherako ataco gishoboye! Buyoya we yabona ikigega c’igihugu aho cari kigeze yarabona ko arindiriye ata n’ihera yarasigaranye ry’ukugura ibindi birwanisho. L’armée mono éthnique était (presque) à genou!
    N’ube uvuga ukuri nayo ahandi ba ureka kuvuga ivyo utazi ubirekere ababizi!
    Indwano ni mbi mu gihugu n’ukuyiyamiriza! Jewe nabo muvuga nibaba hamwe hoba hari n’umwe ayipfuza ntituri kumwe murazi aho gihugu imburakimazi zagitwaye kuva 1965 aho zakigejeje kukubera kwama bariko baratera amahane muri bene gihugu! Abandi baba muvy’uguhingura za drône (urabaza Iran aho igeze), namwe mukama mwipfuza kwisamburirako nk’impene vyonyene! Hanyuma mugatangara musanze mwama mu nzara y’urutavanako!

  9. ali

    HHHAAAAA IYO TITRE NAYO NGO NOUBLIEZ PAS LA GUERRE LA GUERRE OU LES MASSACLES

  10. ali

    jewe ntanahamwe kwisi uretse burundi igihugu cubahuka koruganiza umusi mukuru WUMUCOMBATA naho coba caratsinze igisoda cico gihugu nkaneswe abo ba fdd baje aruko BUYOYA ntazi ivyo basezeranye ABADUKWEGEYEMWO. MUGABO ARARYA MENGE BAJE BAZIYEKO

  11. BATUZE

    Le Ministère de la défense Nationale à travers son porte parole à déclarer que les anciens combattants sont gérés par le ministère de l’intérieur pour s’en laver les mains. Il faut alors changer l’appelation du ministère dire “Ministère de la Défense Nationale: MDN” au lieu de “Ministère de la Défense Nationale et des anciens combattants: MDNAC” car les anciens combattants sont maintenants gérés par le CNDD FDD et le Mininter.
    Abo ba anciens “combattants” baribagira ko atari uguha amazirantoke abantu, gutegera ama bus , guturira amashure, gusahura inka z’abarundi, gusambanya kunguvu imiyabaga, kwiba umwimbu w’abanyagihugu, …. ntakindi c’abaranze, nta Camp militaire nimwe bafashe, nta portion nimwe du territoire nationale bafashe, kwari ukuza barabundabunda kugira bibe inka canke bategere ama bus bayasahure. Aho baziye twarabonye ivyo bakora, bavuga ko barwanira abahutu yamara abahutu bamaze gucisha kubuhomba kuri iyi ntwaro yabo bangana gute? Biraboneka ko barwanira inda zabo.
    Bashaka kwigereranya na FPR qui fête chaque 04/07 la fête de la libération, la différence est à des années lumières.

  12. pado

    Umunsi mukuru w’umurwanyi si mubi ikibi ni’intumbero boba bawuha.uturwanije neza abarwanyi bose bagakoranira hamwe kanatsinda ntaco bapfa abanyapolitike ni bo bari bafise ico bapfa.Nayo ukuvuga ngo abarwanyi barwanira ku ruhande camke urundi nta kamaro.Mbe abahora mu gisoda c’igihugu ni nde azobatumako ngo bibuke abarwanyi? Wovyanka wo vyemera si uprona kuko siyo barwanira.D’ailleurs ingwano yateye turi mu migambwe myinshi! L’UPRONA n’a jamais recruit les soldats,uko biri kose bari abasoda b’igihugu,sans disuter sur leur professionalism .

  13. Twice

    LOLOLO,
    T’es sur que ceux “ces reconvertis dd” y sont la pour ce que tu penses seulement? Nyangoma et Ntiba furent Upronistes, etaient-ils des Badasaigana donc? On dit que les plus malins celebrent toujours la victoire en unissant tous>>>. Du temps fort des FAB, elles faisainet de meme: celebrer sans penser aux militaires hutus tues en 1972 (au moins). Le resultat est connu, le fameux soldat inconnu est aux oubliettes maintenant.. ..

  14. Lead

    Mon cher AK,
    Qui vous a parlé d’ANCIENS (???) rebelles? De valorisation de la “MEMOIRE du combattant”?, dixit votre politoloque. Les DDs conjuguent au present, pas au passé.
    Lisez bien leur titre: “Semaine dédiée au COMBATTANT” et non “Semaine dediée à l’ANCIEN combattant”. En clair, une veillée d’armes des TROUPES en ACTIVITé AUJOURD’HUI (et non HIER). Voila d’ailleurs pourquoi elle doit durer toute une SEMAINE (passage des TROUPES en REVUE, sur tout le TERRITOIRE).
    Pour les ANCIENTS COMBATTANTS (QUI ne sont PLUS en ACTIVITé parce qu’ils ne peuvent pas “voir de loin”), c’est pas le dada des DDs.

  15. Pacifique

    Il est grand temps que les fils et filles du Burundi se solidarisent ENSEMBLE derrière leur SORT dans l’harmonie de ce qui les RASSEMBLE et les DIFFERENCIE aussi. Donc, ubwoko, intara, imigambwe, amadini, ntibibe intambamyi y’Amahoro n’Iterambere mu Burundi mais bibe «INKINGI» yavyo, comme la Constitution Nationale burundaise issue de l’accord d’Arusha le laisse entendre. Et pour y arriver, ça prend une bonne cohésion sociale des burundais, une réunification franche, et par-dessus tout la SOLIDARITÉ en ses DIX lettres de noblesse! Autrement dit, amafuti agenda yibonekeza ku ntwaro z’Uburundi, nous peuple burundais, savons quand et comment nous en débarasser, mugabo tutabaye SOLIDAIRES mukuyahasha on devra vivre avec certain! Alors, Intwaro-tutsi itwara nabi TUYIHAGURUKIRE TWESE HAMWE, Intwaro-hutu itwara nabi TUYIHAGURUKIRE TWESE HAMWE, iy’abatwa canke abaganwa bibe uko nyene hanyuma Uburundi bwogorore. Et n’oubliez surtout jamais qu’ «Un Peuple sans solidarité est comme un arbre sans sève», donc sans vie!…

  16. Jac Sentore

    Mr. Kayebe!

    Le CNDD-FDD n’a pas gagné la guerre!
    Les putschistes de 1993 ont gagné l’impunité et le peuple hutu avait cru un moment avoir gagné politiquement. Avec le CNDD-FDD, les hutus opriment et massacrent d’autres hutu’s et le Burundi au lieu d’AMAJAMBERE, il fait le MAJANYUMA. On avance plus mais on recule!

  17. Backary

    “Ils célèbrent la journée du combattant comme s’ils avaient gagné la guerre”
    Leur guerre était d’abolir l’armée monoéthnique (AMT) et c’est chose faite car l’armée est désormais nationale. Pour le reste moi aussi je trouve qu’ils ne devraient pas oublier les autres qui contribué à ce changement (toute éthnies ou tribus confondues)! Quant aux nostalgiques du passé, on peut les comprendre, même si pour le moment il y a de la place pour tout le monde et qu’il faudrait plutôt chercher à améliorer ce qui existe déjà et ne pas vouloir faire un retour dans le passé!

  18. Typhon

    Certains commentaires ne font que troubler. On trouve normal que cette semaine soit différemment interprétée et vécue. Imagine qu’une telle opinion vient de quelqu’un qui a vu d’un mauvais oeil les projets d’éducation gratuite pour les enfants du primaire, soins gratuits pour les femmes et les enfants de moins de 5 ans, ….
    Par exemple, si ces sont les points de vue de Pacifique (FOCDE), Vital (FORSC), Kazoviyo (OAG), certains médias burundais, Certains de politiciens, et d’autres groupes qui se réclament de défenseurs, on dirait que la majorité des burundais sont habitués à leurs visions des choses.
    Même si demain, le gouvernement déciderait de dédier un mois aux soldats tutsi emportés par la guerre, c’est que ces groupes trouverons des choses négatives à dire. Ils ont des visons différentes de celles des burundais et on se demande d’où ils vont. Les burundais ont besoin des analystes, une société civile, des politiciens et des acteurs qui se préoccupent de tous les burundais.

  19. mafaranga

    Lololo,tu parles trop et c’est pourquoi le mot de la fin de ton discours est différands,un mot inconnu de Larousse,A dire les choses sans trop de détour ,ces anciens combattants ont besoin du pain ,des soins ,tu toit et de la scolarisation des leurs que de cette rancune des malheurs vécus lors de leurs croisades .Lololo,moi je crois que tu te souviens de tes anciens camarades combattants au moment des élections hein!!!

  20. kito

    Les victimes massacrées par la rebellion…Intéressant!Quid des victimes massacrées par l’armée monoéthnique Tutsi depuis l’indépendance,possant cesDD comme vs les appellez à prendre les armes?? Quel égoïsme .Tu parle d’oubli;justement ils ne veulent pas oublier qu’ils ont été contraints de prendre les armes et que leur proches ont péri.

  21. Tycoon

    Uprona n’itumeko abahoze bari mugisoda c’Uburundi arico “fab” baze babagirire umunsi mukuru wabagwanyi nabo!! Impanuro nuko abo ba DD boreka kwatsa uyo mucanwa twese tukaja hamwe mukubaka Uburundi bwacu

  22. Muduri Pamphile

    Merci Kaburahe.
    La journee du combattant est essentielle et necessaire.
    Mais elle est completement a cote de la plaque telle qu’elle est pensee et organisee.
    Le pays de Mandela ou de Museveni nous regarde avec mepris.
    Ceux qui l’organisent, savent ils vraiement de quel combat il s’est agi?Bien sur que non! Ils savent seulement comment malhonnetement ou peut etre honnetement ils sont arrives au pouvoir. Le vrai combat ils en ignorent vraiement. Et son essence et sa substance.
    Sinon comment expliquer que des gens qui connaissent le vrai combat ignorent les acteurs de la longue marche qui a fait aboutir le Burundi a un semblant de liberte comme Gahutu Remy. Comment parler du combat pour la defense de la democratie sans parler longuement de Ndadaye et de ses proches collaborateurs!Quel regret! Ou sont enfin passes les initiateurs et acteurs de la lutte armee du Cndd et du Cndd Fdd comme Nyangoma, Ndayikengurukiye, Radjabu. Les Savimbi et les Misigaro qui auraient ete les premiers a imaginer le nom Fdd sont ils completement devenus dans la memoire des grands guerriers au pouvoir de simples zombies! Croient-ils comme ils le disent en Dieu vivant!
    Un internaute a dit que les strategies de combat pour les anciens rebelles n’etaient pas les memes mais que l’objectif etait le meme. Je dirais plutot que c’est la strategie d’acces au pouvoir qui a differe. La plus malhonnete a gagne sur l’honnete. Mais pour combien de temps.!
    C’est pourquoi la vraie journee du combattant quand elle aura lieu elle sera au service du developpement integral. Elle est attendue avec impatience. Celle la ne fera pas de difference entre les combattants de tel ou tel mouvement ou telle ou telle region. Elle n’exlura pas et ne condamnera pas globalementi les combattants des ex Fab. Car parmi eux il y en a eu de grands vaillants et qui ont meme permis le denouement plus ou moins heureux de la guerre.
    Entretemps je crois que l’heure est a l’instauration d’une journee de combattant en Somalie en attendant les travaux de la Cvr. Pour ne pas risquer de rendre heros des criminels de guerre.
    Pauvre Burundi!

  23. KAYEBE

    Quelles sont les Caractéristiques de celui qui a gagné la guerre? Est-ce qu’Ils l’ont perdue…Qui l’a ganée à leur place si tu dis cela..Muzoguma muvuga gusa ivyagiye vyaragiye hahahah..

  24. Ils célèbrent la journée du combattant comme s’ils avaient gagné la guerre et le Président de la République entre dans la danse. Ils oublient les atrocités qu’ils ont causé et qu’il continuent à causer au peuple burundais. Si la cause pour laquelle ils se sont battus avait gagné elle l’aurait été pour toute la population, mais malheureusement, ni la cause n’a gagné ni eux n’ont gagné aucune bataille car le peuple continue à croupir dans la misère y compris ceux qu’ils prétendaient libérer. Quant à cette réconciliation que tout le monde évoque, elle n’aura jamais lieu tant que le CNDD-FDD sera au pouvoir et continue à gouverner ainsi. Imaginez un Président de la République qui oublie que il a été élu pour gouverner toute l population et qui se commue en chef de faction. C’est impensable. En ce qui concerne cette journée ou semaine du combattant elle l’est pour les DD et toute la cohorte de malheurs qu’ils nous causent. Le Président de la République s’il est réellement Président de tous le burundais, bien qu’ancien rebelle, il devrait prendre des distances avec ce folflore et organiser une véritable journée nationale du combattant , car chaque citoyen a participé d’une manière ou d’une autre au combat pour libérer le pays et d’ailleurs la lutte continue car le pays n’a pas encore été libéré.

  25. Musitanteri

    Mon cher Kaburahe,
    You are right when you write.
    Dommage qu’il y ait toujours des gens qui chercher à raviver l’esprit de la guerre au lieu de prêcher la réconciliation et la réparation.!Quel est le sort réservé aux victimes de cette guerre qui n’a fait que trop duré? A-t-on franchement besoin de célébrer la journée du combattant CNDD-FDD, comme si c’était le seul mouvement au maquis?Et si tous les anciens mouvements armés, y compris même l’armée gouvernementale envahissaient les rues pour célébrer, que deviendrait le pays????? A mon humble avis, nous sommes entrain de jouer avec le feu et l’histoire nous en dira plus.
    A bon entendeur salut!

  26. Datus

    Lololo “Ooooh!!! Monsieur Kaburahe, réconcilation nationale est différente d’oubli.”
    Merci de dire cela LOLOLO ! Ce ne sont pas les bourreaux des victimes qui viendront pleurer la mort des personnes qu’ils ont eux-même massacrées ici et là! C’est pour cela qu’il faut que les personnes qui ont perdu les leurs profitent de cette semaine pour aller dans les coins du Burundi et mettre les fleurs sur les tombes des victimes de ses CNDD-FDD. Le faire pendant cette semaine est mieux car, on voit ces combattants se réjouir et on on se souvient en profondeur!! C’est là où je réfléchit sur les paroles d’une chanson d’un célèbre chanteur Rwandais Kizito Mihigo “Twanze gutoberwa amateka…”, il dit “iyo ntaza kuba mu mwijima sinari kubona urumuri”. Mais c’est grâce à ces événements jugés maladroits qu’on se souvient (ça rafraîchit les mémoires et ça contribue quand même à ne pas oublier) des nos victimes massacrées par la rébellion!

    Quelq’un avait dit: ” L’amour et la haine sont des sentiments finalement si proche.”
    Aujourd’hui, on voit une personne prêcher à l’Eglise et le lendemain on l’entend donner des éloges aux tueurs !!!!!! Je vous invite à réfléchir la dessus!

  27. LOLOLO

    Ooooh!!! Monsieur Kaburahe, réconcilation nationale est différente d’oubli. Pourquoi devrait-on oublier les circonstances qui ont conduit à la création du mouvement CNDD (actuellement CNDD-FDD comme faction principale issue de la dislocation du CNDD initial) ? On se réconcilie, mais on n’oublie pas ce qui s’est passé. Simuler la guerre n’est donc pas en soi mauvais. Ce qui serait mauvais est de provoquer la guerre.
    Quant aux victimes de cette guerre, ils faisaient bel et bien partie des cérémonies. Je l’affirme puisque le CNDD-FDD n’est pas seulement composé d’anciens rebelles; il y a également, et ils sont les plus nombreux, les anciers supporters du CNDD-FDD. C’est cette catégorie de la population qui était entre les deux feux et qui aconnu plus de victimes, de toute façon plus que de victimes que les rebelles eux-mêmes. Et, comme le CNDD-FDD est actuellement un parti de masse, même les anciens ennemis de ce mouvement, ceux qui l’appelaient à tort “mouvement des tribalo-terrorristes-génocidaires (TTG)” sont actuellement dans les rangs du CNDD-FDD et ils ont agréablement participé à la célébration de la journée du combattant. Je dirai plus: ceux qui combattaient le mouvement CNDD-FDD par les armes et la diplomatie pour s’opposer à la libération du peuple et à la démocratie sont actuellement dans les rangs de ce même parti. Cela veut dire tout simplement à mon avis qu’ils ont déjà compris qu’ils ne pouvaient freiner la vague, mais qu’ils devaient partir avec.
    Un bémole quand même: la journée du combattant (de la démocratie) devrait rassembler tous les mouvements qui ont participé à ce combat de restauration de la démocratie. En effet, quoi qu’ils n’aient pas eu les mêmes stratégies de combat, l’objectif était le même: la libération du peuple et le rétablissement de la démocratie. Ce serait une bonne occasion de se rappeler que les différences actuelles de vision de choses en matière de gestion de la victoire du peuple, tout de même, les ressemblances priment sur ces différences, lesquelles différences ne devraient pas engendrer des différands.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 181 users online