Samedi 31 juillet 2021

Société

Voierie urbaine : l’avenue des Etats-Unis parsemés de nids de poule, les usagers dépités

22/07/2021 1
Voierie urbaine : l’avenue des Etats-Unis parsemés de nids de poule, les usagers dépités
Un jeune homme essaie de boucher les nids-de-poule dans l’avenue des Etats-Unis.

Des usagers de l’avenue des Etats-Unis situé à Kigobe, en zone Gihosha de la commune Ntahangwa se disent gênés par la présence des nids de poule sur cet axe. Certains ne veulent plus emprunter ce tronçon et font des détours.

A 10h de ce mercredi le 21 juillet, Iwacu passe par l’avenue des Etats-Unis. La route est délabrée. Les nids-de-poule se sont creusés dans différentes parties de la route et la circulation ne se passe plus à la normale. Les conducteurs doivent manœuvrer pour contourner ces trous.

Samson Nkuriyingoma, 18 ans et originaire de Kamenge essaie de boucher certains de ces trous. Il raconte ce qui lui a poussé de venir faire ce geste : « Je n’ai pas de travail. Pour éviter d’aller mendier ou voler, je viens ici pour boucher les trous. Un chauffeur bienveillant peut me donner 200 ou 500 BIF », indique ce jeune homme.

Un taximan rencontré sur place s’indigne : « Avec tous ces trous, la route est devenue de plus en plus impraticable. Ça endommage ma voiture et elle tombe souvent en panne ». Il évoque aussi des problèmes de roulage.
Une dame habitant le quartier Kigobe-Nord ne cache pas son indignation. Pour protéger sa voiture et sa santé, elle n’emprunte plus cet axe : « Pour contourner ces trous, je passe par le boulevard Mwezi Gisabo pour aller dans les quartiers du nord ».

« La question de l’état de cet axe a été soumise mainte fois à l’administration, mais aucune réaction concrète n’a été faite jusqu’ici », regrette-t-elle.

Un conducteur de vélo croisé sur cette voie témoigne : « Je risque souvent des accidents alors que j’essaie d’échapper aux nids-de-poule. Ma santé est en danger ».

Les riverains de cette avenue eux aussi se lamentent. Ils disent que la poussière dégagée par les véhicules à leur passage se déposé partout, sur tous les produits, salit leurs maisons et tout ce qui s’y trouve.
Contacté, le chef de la zone Gihosha promet de s’exprimer ultérieurement.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Bavuga

    Contacté, le chef de la zone Gihosha promet de s’exprimer ultérieurement.

    Iwacu, ba mubaza abantu ivyo bashoboye. Est-ce qu’un chef de zone a un mandat pour l’entretien de la voirie? Nta direction des routes ihari?

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Diaspora bla-bla

J’ai envie d’emprunter quelques mots à feu président tanzanien, Pombe Magufuli : « Acha maneno ! Hapa kazi tu ! » (Trêve de paroles, il faut joindre l’acte à la parole.) C’est ce que j’ai envie de dire à nos (…)

Online Users

Total 1 390 users online