Lundi 17 mai 2021

Politique

Référendum constitutionnel: l’Uprona votera ’’Oui’’

22/04/2018 Commentaires fermés sur Référendum constitutionnel: l’Uprona votera ’’Oui’’
Référendum constitutionnel: l’Uprona votera ’’Oui’’
Abel Gashatsi en train de présenter aux Badasigana les conclusions du comité central du parti

Le comité central de l’Uprona a appelé ce samedi 21 avril tous les membres de parti du héros de l’indépendance à dire oui au Projet de Constitution à soumettre au référendum le 17 mai prochain.

Telle est la décision prise à l’issue de la session ordinaire de ce parti tenue ce samedi. Alors que des membres de ce parti venus de toutes les provinces du pays étaient présents, le président du parti a annoncé dans son discours que le comité central recommande aux Badasigana de voter ’’Oui’’ pour le référendum constitutionnel prévu dans quelques semaines.

Dans sa déclaration, Abel Gashatsi a révelé que le gouvernement a accepté l’essentiel des contributions de l’Uprona pour le projet de constitution. «L’essentiel des grands principes qui traduisent l’esprit de l’Accord d’Arusha pour lesquels le parti Uprona s’est battu ont été sauvegardés dans ce projet de constitution», a-t-il soutenu.

Le comité central de ce parti appelle ses membres et tous les Burundais à garder le calme en cette période des élections. «Il nous faut tous répondre au référendum pour exprimer librement notre choix», a déclaré Abel Gashatsi.

Une vingtaine de partis politiques agréés et une coalition des indépendants se sont faits inscrire pour battre campagne pour le référendum constitutionnel. C’est à partir du 1 mai prochain. D’après le décret présidentiel, le referendum constitutionnel est prévu pour le 17 mai 2018.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Ne soyons pas les maillons de cette chaîne de la honte

Cui bono ? A qui profite le crime ? Cette question posée aux jurés par Cicéron au procès de Sextus Roscius mérite d’être reposée au regard de l’embuscade perpétrée par des hommes armés sur la colline Burambana, à quelques kilomètres du chef-lieu (…)

Online Users

Total 1 241 users online