Société

«Pour être leader, seule la sagesse ne suffit pas »

20/03/2019 Edouard Nkurunziza Commentaires fermés sur «Pour être leader, seule la sagesse ne suffit pas »
«Pour être leader, seule la sagesse ne suffit pas »

Sagesse, écoute, droiture, responsabilité et compétence. Entre autres valeurs auxquelles dont les représentants des organisations politiques, religieuses, de la société civile, etc, devraient faire preuve.

Cela ressort d’un atelier organisé ce mardi 19 mars par l’ONG Initiatives et Changement-Burundi (I&CBU) à l’endroit de certains de ces représentants sur le «leadership responsable».

«Un sujet à la Une en cette veille des élections de 2020», souligne Saturnin Coyiremeye, président de cette ONG. D’après lui, si les hommes politiques s’imprègnent de ces valeurs, le Burundi pourra décoller vers son développement. Ils constituent un gage pour la redevabilité et, ce faisant, la bonne gestion de la chose publique.

Anicet Mahoro, conférencier, insiste et tient à se faire comprendre : «L’Ubushingantahe, ou la sagesse, n’est pas synonyme de leadership.» Selon lui, le leader doit avoir une vision claire et prendre des initiatives pour la mener à bon port : «Il lui faut a fortiori d’être compétent».

Il appelle notamment les jeunes et les femmes à ne pas brandir leur identité en réclamant des représentations. «Soyez compétent et méritez-le dans les différents secteurs où vous êtes».

Au Burundi, entre autres défis au bon leadership, M. Mahoro relève le problème des moyens financiers. «Quelqu’un peut avoir une vision pour 5 ans. Faute de moyens, il peut ne l’atteindre qu’après plus de 10ans». Dans tous les cas, le leader devrait savoir réorienter sa vision.

Pour Marie Immaculée Ntacobakimvuna, représentant le parti CNL dans cet atelier, la promotion du leadership reste un défi. Notamment le leadership féminin. «Les femmes peuvent incarner toutes les vertus requises pour un bon leadership mais rester discriminées». Elle dénonce l’ «égoïsme» masculin.

Protais Nteziriba, un professeur à la retraite, participant, abonde dans le même sens. Il appelle à une politique volontariste des hommes œuvrant dans tous les secteurs. «Nous sommes égoïstes. Pour promouvoir le leadership des femmes, nous devons agir, les encourager, les motiver à leur fierté».

Cet atelier sur le ‘‘leadership responsable’’ va se clôturer  ce mercredi 20 mars sur des recommandations.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19, la guerre est enfin déclarée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Covid-19, la guerre est enfin déclarée

« Volte-face, Revirement total, changement de cap … » Des réactions ont fusé de partout après la déclaration du président Evariste Ndayishimiye sur la lutte contre le coronavirus lors de la prestation de serment des ministres du nouveau gouvernement. « (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 859 users online