Politique

Ngozi : la corruption et l’injustice dans le viseur du président Ndayishimiye

22/07/2020 Emery Kwizera Commentaires fermés sur Ngozi : la corruption et l’injustice dans le viseur du président Ndayishimiye
Ngozi : la corruption et l’injustice dans le viseur du président Ndayishimiye
Le Président Evariste Ndayishimiye : «Nous sommes ici pour nous creuser les méninges. »

A l’ouverture de la retraite du gouvernement, ce mardi 21 juillet en province de Ngozi, le président de la République Evariste Ndayishimiye a déclaré que les questions de lutte contre la corruption et l’injustice seront étudiées.

«Des défis préoccupants qui nécessitent des solutions seront étudiés», a déclaré  le président de la République Evariste Ndayishimiye dans son discours d’ouverture. Il cite notamment la bonne organisation de la chose publique «pour qu’elle soit utilisée pour l’intérêt général» et la bonne analyse des décisions à prendre «pour lutter avec la dernière énergie l’injustice, la corruption et garantir une justice pour tous».

Selon le chef de l’Etat, la question des relations du Burundi avec la sous-région et d’autres pays lointains sera aussi analysée. Le général «NEVA» a signifié aux membres du gouvernement présents à Ngozi qu’ils n’y sont pas pour se reposer. «Nous sommes ici pour nous creuser les méninges, renforcer nos capacités, collecter nos contributions et principes qui nous aideront dans la mise en œuvre des objectifs et projets pour les Burundais» a déclaré le successeur du président Nkurunziza.

D’autres problèmes seront étudiés

«Douze problématiques seront étudiés au cours de la retraite», dira Jean Claude Karerwa Ndenzako, porte-parole du président de la République. En tête de liste viennent la corruption, la bonne gestion du patrimoine de l’Etat, la question du chômage des jeunes, l’enseignement, l’avenir de la jeunesse et le développement.

M. Karerwa Ndenzako citera aussi  la lutte contre l’impunité, la lutte pour les droits de l’Homme. Sans oublier l’aménagement du littoral du lac Tanganyika, la lutte contre les catastrophes naturelles et la sauvegarde de l’environnement. Et il a indiqué que la retraite durera trois jours.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une ère nouvelle s’est ouverte à Kayogoro pour la presse ?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une ère nouvelle s’est ouverte à Kayogoro pour la presse ?

Une équipe de reporters d’Iwacu rentre de plusieurs jours d’investigation dans le sud du Burundi. Une affaire défraie la chronique. Des policiers, des autorités à la base, des jeunes Imbonerakure sont accusés d’extorsion de fonds et d’assassinats. Les victimes sont (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 527 users online