Politique

La situation humanitaire au Burundi préoccupe le Comesa

21/07/2018 Edouard Nkurunziza Commentaires fermés sur La situation humanitaire au Burundi préoccupe le Comesa
La situation humanitaire au Burundi préoccupe le Comesa
Le 20ème Sommet des Chefs d'Etat du Comesa à Lusaka

La sécurité et la situation humanitaire prévalant au Burundi ont été entre autres sujets d’analyse lors du 20ème sommet du Comesa. Il s’est tenu à Lusaka en Zambie, du 18 au 19 juillet. «Au Burundi, la situation humanitaire reste préoccupante», ont indiqué les différentes délégations.

Elles s’en tiennent au plan d’intervention humanitaire du Bureau des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) de 2018. Ce dernier fait état d’environ 3,6 millions de Burundais en besoin d’aides humanitaires. 1,7 millions d’entre eux sont en insécurité alimentaire.

Ainsi, les participants ont appelé les agences internationales à apporter leur aide aux populations. Néanmoins, ils apprécient la situation sécuritaire.

Au cours de ce sommet, différents autres sujets ont été analysés. Notamment le Salon intra-africain, la zone de libre-échange du Comesa, le développement des infrastructures, etc.

Les participants ont insisté sur une mobilisation des ressources propres des pays membres de l’organisation. «Ainsi, nous pourrons réduire la dépendance vis-à-vis de l’extérieur».

Au début du sommet, mercredi dernier, Alain Diomède Nzeyimana, porte-parole adjoint du président burundais, n’a pas mâché les mots : «Les conclusions du sommet n’engagent que ceux qui les auront formulées».

Ainsi, le Burundi n’était pas représenté dans ce sommet : «il ne pouvait pas se représenter à une réunion dont la délocalisation était en contradiction avec la loi».

Pour rappel, le 20ème sommet du Comesa devait se tenir à Bujumbura du 1er au 10 juin dernier. Une lettre de sa délocalisation vers Lusaka est tombée le 15 mai. «Des inquiétudes de sécurité» pour la plupart des délégations ont été avancées comme motif.

Le Secrétaire général Sindiso Ngwenya, en fonction depuis 2008, a été remplacé par Chileshe Kapwepwe. De nouveaux membres notamment Sabine Ntakarutimana, chef de cabinet civil adjoint à la présidence de la République, ont été intégrés dans le Comité des anciens du Comesa. Ils ont un mandat de quatre ans.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19, la guerre est enfin déclarée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Covid-19, la guerre est enfin déclarée

« Volte-face, Revirement total, changement de cap … » Des réactions ont fusé de partout après la déclaration du président Evariste Ndayishimiye sur la lutte contre le coronavirus lors de la prestation de serment des ministres du nouveau gouvernement. « (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 584 users online