Jeudi 01 décembre 2022

Archives

« La criminalité n’est pas une culture de l’Uprona »

Réaction de Jean Baptiste Manwangari, un des poids lourds du parti Uprona, pro-Nditije, ce samedi 17 mai, après la deuxième attaque à la grenade au domicile de Gaston Sindimwo.

Jean Baptiste Manwangari demande à la police de faire des enquêtes objectives afin d’arrêter les vrais responsables de l’attaque du domicile de Gaston Sindimwo ©Iwacu
Jean Baptiste Manwangari demande à la police de faire des enquêtes objectives afin d’arrêter les vrais responsables de l’attaque du domicile de Gaston Sindimwo ©Iwacu

M. Manwangari est convaincu que de telles actions n’incombent pas aux Upronistes. « Il doit y avoir d’autres fauteurs de troubles avec l’objectif  de créer des conflits, des suspicions au sein des héritiers du Prince Louis Rwagasore », dit-il. Malheureusement, déplore-t-il, «  chaque fois que de tels incidents se produisent, il y a des Upronistes qui sont pointés du doigt comme étant des planificateurs et des exécutants de ces actes ».
Il rappelle que lors de la 1ère attaque, certains jeunes ont été arrêtés et emprisonnés injustement. Une démonstration de l’instrumentalisation de la justice par le pouvoir : « Même les enquêteurs sont convaincus de l’innocence des accusés. Mais comme ils travaillent sous les ’’ordres venus d’en haut’’, ils n’hésitent pas à condamner des innocents.» Il demande à la police de mener des enquêtes objectives afin de ne pas continuer à emprisonner des gens injustement.

Cependant, Gaston Sindimwo ne doute pas que ces attaques ont des mobiles politiques. Sur les ondes de la Radio Bonesha FM, ce samedi, ils pointent du doigt certains politiciens qui, au lieu de mettre en avant les idées, font recours à la criminalité.
Il appelle à son tour la police à faire des enquêtes urgentes afin de mettre la main sur les malfaiteurs. M. Sindimwo affirme qu’il est en bon terme avec son entourage mais garde des doutes sur la bonne foi des politiciens dont il ne partage plus le même langage depuis un certain temps.

Rappelons que dans la nuit du 16 mars, vers 23 h 30, deux grenades ont été lancées au domicile de M. Sindimwo. Et ce dernier a été blessé au niveau du dos et au bras droit tandis que son veilleur a été grièvement touché.

Forum des lecteurs d'Iwacu

32 réactions
  1. Jamahaar

    Ce Gaston Sindimwo comme Concilie sont des vendus, des traitres au service de la SNR qui les utilise pour pouvoir traquer et emprisonner les opposant au regime CNDD-FDD afin de continuer a regner sans partage sur le pays de Mwezi Gisabo.Mais les jours d’un traitre comme celui d’un voleur sont tres comptes parce que il peut etre pris dans des feux croises des deux protagonists et etre elimine.Ce qui est sur en tout cas, il est deja mort politiquement si du moions il avait un avenir politique et un capital de confiance au sein des Badasigana restes fideles aux ideaux du parti du defunt prince d’unite,travail et progress.Des Judias Iscariotes des temps modernes, il en reste et existeront jusqu’a la fin des temps.Ce que l’on pourrait demander a sieur Gaston Sindimwo est de mourir seul au lieu d’entrainer d’autres innocents et paisibles citoyens qui ne demandent que la quietude dans leur quartier.

  2. Nderagakura

    @Renovat Ndabashinze /IWACU
    « La criminalité n’est pas une culture de l’Uprona»

    Qui ment qui?…

  3. Terimbere

    Ndasubiramwo:
    Uyo mugabo Gaston, abandanye yitera, azoteba yigema!!!
    Ce jeux, c’est un couteau à double tranchant! Ahubwo arabe cane abo bamutuma!
    Cette ridicule stratégie de créer la confusion et faire arrêter les éléments gênant ne portera pas de fruits pour le cas Uprona!
    A l’Uprona, personne ne veut la peau de ce petit vieux Mbonerakure!
    Il n’a jamais ete un membre influent, un ideologue du parti, un potentiel leader, n’a personne derriere lui!
    Il est juste un pion déguisé et membre du parti au pouvoir! Il n’a trahi personne, car il sert la cause de son parti dd!
    L’Uprona sait tres bien avec qui, il a à faire!
    Ce n’est pas avec lui, il n’est pas le problème, donc moins la solution!!!

    Pour terminer, je pense que ce monsieur Manwangari, (comme d’autres anciens dignitaires ideologues comme l’autre cher Jean Baptiste) connait bcp de choses, nous sommes toujours contents d’entendre leurs riches analyses, mais qu’ils ne se fassent plus d’illisions, ils appartiennent au passé!
    Ils ont eu leur temps, cela nous suffit, nous attendons bcp de ces Sibomanas, Busokozas et Nditijes!

  4. Bimbabampisha

    Décidement il y’a gens manquent encore une occasion de plus de se taire! Je croiyais que malgré les imperfections, les Accords d’Arusha avaient abordé cet aspect de notre histoire…et constituaient un nouveau point de départ!
    Le cancer qui ronge le Burundi depuis plus de 50 ans est un cercle vicieux de criminalité ayant parmi les caractéristiques de référence l’injustice, l’exclusion, la violence, l’impunité.
    Ba sokuru ni bo bari barayamaze bati « Uwuza gukira ingwara arayirata… » sous d’autres tropiques on disait que « toute personne en bonne santé est un malade qui s’ignore ».

  5. nzigirabarya

    Si la criminalité n’est pas une culture de l’Uprona, c’est que le mot criminalite n’existe pas.
    Plus criminel que l’Uprona Y en a pas mr Manwangari!!!!!

  6. Alice ngenzebuhoro

    Mbega uwo Gaston ata kiindi azi atari amanyanga ntiyoteshwa agata. Ari mu murwi wa Mpemuke ndamuke ariko rira bien qui rira le dernier. Iyo ntembereje umutwe nkiyumvira biransiga ivyo Gaston n’urya mukecuru Conciliya barimwo. Ese ingene Conciliya yahora ahagararira ukuri ari kumwe na ba Mukasi. Pfa neza mupfasoni, ryumeko nka ba Mukasi ntaco uzoba

  7. Alice ngenzebuhoro

    Mbeg

  8. Alice ngenzebuhoro

    Uprona nta bantu yishe yarivunye umwansi yagomba kumara abanyagihugu. None mwashaka irere irere amaboko devant un danger d’extermination d’une partie de la population. Nta uprona yigeze ifundika umugambi wo kwica abantu kuko abo ntarinze kuvuga izina babigize, yarivunye.

    • Gilbert

      @ Alice…tu n’es pas différente d’eux, tu es une extrémiste parmi les autres!

  9. borntomakelovenotwar

    Mais ce sont les pires criminels du Burundi qui ont tué le plus de personnes au Burundi depuis l’Indépendance du Burundi. Mais c’est l’Uprona qui a tué Ngendandumwe, Ndadaye, Général Firmin, les 72 et les autres. Tous les grands de ce Burundi c’est l’Uprona même les expatriés, c’est l’Uprona le fossoyeur. Nous autres on ne veut même pas entendre les noms comme l’Uprona, JRR, PALIPEHUTU, etc.

  10. KanuraRwaruka

    Le parti uprona merite une therapie pour que il abandonne la voie climinnelle qu il utilise chaque que le pouvoir lui echappe. C est une voie sans issu. Il faut qu il change car seuls les imbeciles qui ne changent pas

  11. mwese mwavuze nca mbona ubwoko bwanyu,kubera ivyo mwashikirije birimwo amacakubiri y’akamaramaza.nta UPRONA yatwaye 40ans cank yishe…hatwara intwaro z’agisirikare kandi namba barishe nizo zishe si UPRONA.

  12. A tous les burundais et burundaise » la criminalité n’est pas la cuture de l’UPRONA  » oui c’est vrai a ceux qui s’opposent a cela qu’ils réclament fort comme l’UPRONA de Hon. NTITIJE que la commission independante internationale du LA HAIE( RWANDA) viennent faire des enquetes et jugés les seigneurs de sang. uwufise amatwi n’amaso arabona ibiriko biraba muburundi aho ibiziga biguma bitorwa en peut partout.
    je parie si c’était l’autre uprona urya muduga waje kumurango izuba riva ugatera grenade waca ufatwa ntiwijana kuko bose barakomye induru mais………DATUS, nabandi ba FNL(RWASA) NI uprona ikiriko irabica fin de fin abicanyi bazoshengezwa banke bakunde l’opinion international yoyo irabibona rindira MUMISI IZA.

  13. Nzeyimana

    Nyamba Ayo ma enquêtes bazoyatebutsa kur´umututsi. Ntawuheruka gupfa wo muri FNL? Harayo baratangura? Abahutu bo kwirikiranye urupfu rwa Président Ndadaye, Karibwami Pontien, n´abandi isinzi ry´abahutu, hari enquêtes urumva?
    Niwaba warazumvise zavuyemwo iki?
    Iyo uhaze n´ube uhora, uja gukwegera abana b´abandi gusa bazira ico batazi.

  14. King James

    Ahubwo urya muhutukazi Konsiliya yicunge cane , aba Porona nti hatari bafise koko Culture de la Criminalité ,!!! Wajanja, wajanja!!!!

  15. MINANI

    Ce vieux Manwangari a déjà perdu la mémoire et ne mérite même pas l’attention quand il dit que la criminalité n’est pas une culture de l’UPRONA. Ou bien c’est un menteur pur-sang qui ne mérite pas une place dans la démocratie. Sinon, qui a tué NGENDANDUMWE, MIREREKANO, MAYUGI qui était des grands responsables upronistes? C’est la même uprona que ce menteur-né défend. Il se ridiculise avec de telles affirmations … En tout cas MANWANGARI ne fait pas partie des hommes dont le Burundi aurait besoin en ce moment! Il ferait plutôt mieux d’aller devenir pasteur dans l’Eglise de son ami SIMBANANIYE au lieu de nous indisposer dans notre forum de réflexion que Iwacu nous a gratifié.

    • gloomy sunday

      Manwangari yabahaye igihugu none ubu murageze kuroka yamuhe kumasunzu y’inzu??
      Hama umuti w’ubujuju warabonetse ubona ko hakwiyumvira mwopfa, urasimba urondere ibitabo vya kahise hama uvuge nk’uko woba uzi ubwenge.
      BA NGENDANDUMWE BISHWE DANS LES MEMES CIRCRONSTANCES QUE BA LUMUMBA POUR CONTRER LA MENACE COMMUNISTE….

      • KanuraRwaruka

        Ndadaye nawe yishwe kubera ika mister sunday?

      • jean baptiste

        Mbe ivyo bitabu uvuga vy’akahise ninde yavyanditse? Emile MWOROHA yanditse vyinshi siwe yari umukuru w’aba JRR? Ninde yokwemera ivyo yanditse? Nabagerageje kwandika ukuri Reta y’ Abahima yaciye ikora ivyo ishoboye vyose kugira ivyo bitabu ntibisohoke: nimwemere akabi murakuze.

        • Nzeyimana

          Wewe wiyise jean baptiste, wanditse bgo Mworoha yanditse ibitabo vyinshi. Wewe wanditse imirongo ine (4) gusa itarenga ntirenguke. Wongerako, ntuzi nukwandika izina wiyise.
          None twemere wewe? Urakarema rirenze pe!!!!!

      • MINANI

        Ahubwo wewe nibaza ko utazi gusoma canke ivyo bitabo usoma vyanditswe na MANWANGARI nyene. Niwaba uzi ko MIREREKANO, MAYUGI canke NGENDANDUMWE bishwe na CIA, ndakurahiye iyo histoire wize canke ubwo bushakashatsi wagize ni ubwa mwe na Manwangari mwenyene. Reka kwimaramaza ahubwo n’inyoni ntizigutwenge!

        • Humu

          Minani,

          Ohooo, imigambwe y’abahutu ntiyica na gato, ni Uprona y’abatutsi yica n’ubu. Gusa wibuke ko Uprona ya Concilie (mu kuri irongowe na FDD donc y’abahutu) igiye gufasha FDD muri vyose nayo… Mirerekano yari inka n’imirima. Kuva Kabezi gushika mabanda en 1972, ni Uprona yishe gusa….. N’ubu niyo yica. Imigambwe itishe aha iwacu iri ku rushi mugenzi, usonga urutoke uwundi rumwe, zine zisigaye ziraba wewe, agatima riko!

          • MINANI

            Wapi mon ami ntiwanyumvise neza: ikintu cera ni ukuvuga ko cera, cirabura de même. Ico nanka ni uko umuntu yigira INYANGE kandi tuzi ko ari IGIHUNA. UPRONA ya Nditije yarishe abahutu gushika no kuri « génocide » ya 1972. FRODEBU ya Léonce yarishe abatutsi b’inzirakerangane 1993 ibaziza urupfu rwa Ndadaye kandi benshi muribo bari aba paysans batazi n’ivyabaye. PALIPEHUTU ya Rwasa yarishe abatutsi muri Ntega-Marangara 1988 n’abanyamulenge. Igisoda ca Uprona c’ubwoko bumwe bw’igitutsi nabwo bwasasise inganda z’abahutu bwihorera abatutsi bishwe muri ntega-marangara. Ni ukuvuga ko uwovuga ko ari imigambwe y’abatutsi yishe gusa yoba ari umubeshi katwa. Nico gituma ATABWOKO BW’ABICANYI BURI MU BURUNDI. Ahubwo hari ABARUNDI B’ABICANYI mu bwoko bwose!!

      • Stan Siyomana

        @gloomy: (« Urarondera ibitabo vya kahise…..Ba Ngendandumwe bishwe dans les memes circonstances que ba Lumumba pour contrer la menace communiste… »
        1. Et l’un de ces « bitabo »/livres est:
        Guy Poppe, 2012: L’assassinat de RWAGASORE, LE LUMUMBA BURUNDAIS.
        Editions Iwacu.
        2. En effet c’est « gloomy sunday » (= Dimanche Morose) que de vous entendre suggerer que le Prince Louis Rwagasore, HERO DE L’INDEPENDANCE DU BURUNDI (dont on nous parlait au cours d’education civique) , « constituait (avec son proche collaborateur Pierre Ngendandumwe) une menace communiste ».
        3. Aujourd’hui, l’Afrique independante honore la memoire de Patrice Lumumba avec des AVENUE LUMUMBA a Bujumbura, Kinshasa, Dar es salaam, Kampala, et dans d’autres capitales africaines (et ailleurs a travers le monde).
        Merci.

  16. Nyaburunga

    Mwanwangari, la criminalité est la culture de l’Uprona. Il s’est illustré dans cette matière, il mérite une médaille à voir les millions de morts à son actif. Bon projet de développement n’Est-ce pas Mr Manwangari!!!!!!

  17. greg

    Mama we ce Manwangari n’a pas honte!!! La criminalité EST une culture de l’Uprona…pendant les 40ans que vous avez gouverné,vous avez tué,ttorturé ,etc,les sans échecs,les jrr étaient soutenus par qui pour lyncher les Hutus? Aho muri muratwenza basha!

  18. INGOMA

    Il faut que Gaston cesse ses agissements qui n’ont qu’un seul objectif: garder son fauteuil à la première vice présidence. S’il continue à vendre les siens au DD, il va le payer cher! Cette situation ne peut pas durer, les DD ne l’aiment pas plus ce que les Opronistes, c’est juste pour profiter de son ventriotisme, sitôt qu’il ne sera plus à mesure de servir leurs intérêts, il sera jeté comme le sel sans saveur et ce sont les upronistes qu’il est en train de faire emprisonner qui vont le sauver. Garura ubwenge ureke kurya benewanyu kubera ubukunzi bw’inda!!!

    • Burundi Bwacuu

      Ah bon? Parce que le camp Nditije ne cherche pas la Vice Presidence Hahahhaa. Reka sha. Au lieu de soutenir aveuglement Nditije et le vieux Manwangari avec des idées des années 40-45 il faut plutôt comprendre que le changement meme chez vous yashitse. C’est une réalité. Ahubwo rabat uko Gaston Sindimwo mu mwiyegereza kubera arikumwe na l’Aigle vous etes foutu parce que l’Aigle sera au pouvoir pendant longtemps.

  19. Nzobandora

    La facilité et la rapidité avec laquelle il pointe et cible les auteurs de ce coup sont étonnants et peuvent signifier beaucoup de choses. Urupfu rwiwe rwobamarira iki réellement et matériellement?
    Je m’excuse mais je ne crois pas qu’il soit aussi important,influent et incontournable au sein de ce parti.
    Toujours est-il, il faut que les auteurs de ce crime soient traduits en justice mais que les auteurs soient démasqués au terme des enquêtes judicaires.

  20. Video

    Mwanwangari, dis-le aux victimes de 72, de Ntega-marangara, à Ndadaye, aux « amaBoro », à Firmin Sindayiheba, à…. Ce sont eux qui ont besoin d’être rassurés. Nous autres nous savons que « La criminalité n’est pas une culture de l’Uprona » !!!! Hiiii

    • rwenyuza

      Ce gaillard est un tutsi, autrement on ne l’aurait pas raté deux fois. Et c’est probablement une nième manipulation de l’Upronamanipulation de l’Uprona.

      • Mpangaje Jules

        Ariko wa mutama we uva mu bwoko butamaramara namba! Ngo  » la criminalité n’est pas la cuture de l’UPRONA  » ! None wibaza ko 72,93,….vyagenze gute? C’est tout à fait normal qu’un homme de ton age perde la mémoire, mais sinon ça ne sert à rien à narguer indéfiniment tout un peuple.
        Finalement, za ndirimbo abo musangiye urugamba gwa politique bivugira ngo »Ndadaye yishwe n’amacinya,Karibwami yicwa na Ebola,… » turahaye turabona ko c’était des chansons sorties avec la bénection de l’Etat-major de l’UPRONA.
        Ariko rero mutama iyo uwo mpanura wobitse akarimi ukavuga make kurya ton ancien collègue Simbananiye yihoreye.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Je suis Misago. Ou presque

Après sa tribulation, sa réapparition, lundi 21 novembre vers midi après deux jours d’inquiétude, suivi d’une sorte d’arrestation par des agents du Service national de renseignements (SNR) dans les montagnes ’’sacrées’’ de Magara, devenues un lieu de pèlerinage pour quelques (…)

Online Users

Total 1 827 users online