Mardi 13 avril 2021

Société

Gatumba : un policier tue quatre personnes dont un collègue et blesse quatre civils

03/03/2019 Commentaires fermés sur Gatumba : un policier tue quatre personnes dont un collègue et blesse quatre civils
Gatumba : un policier tue quatre personnes dont un collègue et blesse quatre civils
Pierre Nkurikiye : «C’est une bavure policière»

C’est ce samedi 2 mars vers 22 heures que des tirs retentissent à Gatumba. C’est à quinze kilomètres à l’ouest de la capitale Bujumbura. Un policier en état d’ébriété et en uniforme vient d’ouvrir le feu dans un cabaret.

Quatre personnes dont un collègue venu le dissuader sont tuées sur le champ. Ces tirs font également quatre blessés parmi les civils en train de passer un bon moment en agréable compagnie.

Selon des sources sur place, l’auteur de cette bavure, APC Léopold Nizigiyimana avait passé la journée avec une jeune dame, il y aurait eu quelques mésententes suivies de disputes.

Vexé, ce policier est parti pour revenir en uniforme et avec un fusil. Le porte-parole du ministère de la Sécurité publique, Pierre Nkurikiye le confirme.

«Quand il est revenu, il avait mis son uniforme. Il était armé et il a tiré dans le tas tuant quatre personnes et blessant quatre autres.» Parmi ces morts, un policier qui tentera en vain de l’empêcher de commettre ces assassinats.

Il sera maîtrisé par après et appréhendé avec deux civils dont la jeune dame, des ’’complices’’, selon le porte-parole du ministère de la Sécurité publique.

«Un dossier a été immédiatement ouvert et clôturé au niveau de la police. Il a été remis à la justice pour un procès en flagrance afin qu’ils répondent de leurs actes ignobles», fait savoir Pierre Nkurikiye.

Selon lui, son ministère condamne le mauvais comportement de ce policier et adresse les condoléances les plus attristées aux familles des victimes. «Ce policier a failli à sa mission de protéger la population».

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Hippocrate au secours !

« Dans toute maison où je serai appelé, je n’entrerai que pour le bien des malades. » Cet extrait du serment d’Hippocrate « échappe » à certains praticiens du corps soignant. Iwacu a mené une enquête en rapport avec le traitement des patients dans (…)

Online Users

Total 1 065 users online