Politique

Des politiques divisés sur la reconduction de la commission d’enquête sur le Burundi

17/08/2018 Edouard Nkurunziza Commentaires fermés sur Des politiques divisés sur la reconduction de la commission d’enquête sur le Burundi
Des politiques divisés sur la reconduction de la commission d’enquête sur le Burundi
Doudou Diène, président en exercice de la Commission d’enquête sur le Burundi

Le parti Frodebu Nyakuri appelle au non-renouvellement du mandat de la Commission d’enquête de l’ONU sur le Burundi. «Son action est inopportune, elle ne contribue pas au renforcement de la démocratie et à la cohésion du peuple Burundais», a déclaré Kefa Nibizi, président de ce parti, ce jeudi 16 août.

Pour rappel, différentes organisations dont la FIDH et Human Right Watch avaient écrit, mercredi 8 août, au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU pour lui demander la prorogation du mandat de la commission. Elles arguaient la persistance de la violation des droits de l’Homme au Burundi.
Pour elles, le renouvellement du mandat de la Commission d’enquête permettrait entre autres de rendre possible une documentation continue sur les violations et les atteintes aux droits humains avant les élections de 2020. En outre, la commission «ferait la lumière sur certains cas de la crise, encore sous-documentés».

Selon le président du Frodebu Nyakuri, la situation sécuritaire et des droits de l’Homme évolue positivement. De surcroît, soutient M. Nibizi, les juridictions burundaises «sont compétentes pour diligenter des enquêtes et juger les crimes même ceux relevant de la Cour pénale internationale, y compris ceux commis pendant des périodes électorales».

Pierre Célestin Ndikumana, président du groupe parlementaire de la coalition des indépendants «Amizero y’Abarundi», ne l’entend pas de cette oreille. Pour lui, le non-renouvellement du mandat de cette commission n’aurait de sens que si «ce qui a conduit à sa mise en place n’existait plus».
Or, les problèmes persistent. Il évoque une Constitution issue d’un référendum non-consensuel. «Les esprits sont toujours tendus, en témoignent les milliers de réfugiés encore à l’étranger». Ceux qui avancent la carte d’une ‘‘sécurité retrouvée’’ pour appeler au non-renouvellement du mandat ignorent que «l’absence de guerre n’est pas synonyme de paix».

La tenue d’une session du Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies est prévue du 10 au 28 septembre prochain. Et le mandat de ladite commission devrait prendre fin au 29 septembre.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Campagne contre la covid-19. Des interrogations demeurent…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Campagne contre la covid-19. Des interrogations demeurent…

Chose promise, chose due. Depuis la prestation de serment des ministres du nouveau gouvernement, le Président Evariste Ndayishimiye s’est engagé à combattre résolument la pandémie du coronavirus, « le plus grand ennemi du peuple burundais ». A peine une semaine (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 658 users online