Politique

Cnared : Des élections sur fond des divisions

28/08/2018 Egide Nikiza Commentaires fermés sur Cnared : Des élections sur fond des divisions
Cnared : Des élections sur fond des divisions
Les deux voix du parti Frodebu auraient été décisives dans la reconduction de Jean Minani

Selon des sources dignes de foi internes au Cnared, le Frodebu était contre la candidature de Jean Minani jusqu’à 10h du matin. Ce dernier avait comme concurrent, Léonidas Hatungimana, ancien porte-parole du président Nkurunziza.

Frédéric Bamvuginyumvira, ancien président du parti, aurait eu jusqu’à cette heure-là la procuration de Pierre-Claver Nahimana, son successeur. Et Léonce Ngendakumana aurait donné la sienne au Cndd, dirigé par Léonard Nyangoma.

Puis, il ya eu un revirement. Les deux autorités du parti du héros de la démocratie leur auraient retiré leurs procurations. «Pierre-Claver Nahimana l’a confié à Jean Minani lui-même et Léonce Ngendakumana à un fidèle de ce dernier», soutient une source interne au Cnared.

Elle parle de l’influence de Bujumbura dans «le revirement» du Frodebu. «Jean Minani est le chef de file de ceux qui sont favorables aux négociations des postes». Il est préférable par rapport à Léonidas Hatungimana qui défend l’esprit de «l’acte constitutif plus radical adopté le 1er août 2015 à Addis-Abeba».

Jean Minani, candidat à sa succession, a donc été élu dès le premier tour. Il a recueilli 15 voix et les 13 voix sont allées à la candidature de M. Hatungimana. Ce dernier et ses partisans ont décidé de boycotter la suite des élections. Cependant, en bons partisans de la démocratie, ils sont restés sur place.

Ainsi, «Bernard Busokoza n’a pas eu de rival à la 1ère vice-présidence de la Plateforme. Il en sera de même pour Pamphile Muderega à la 2ème vice-présidence et pour Anicet Niyonkuru au poste du secrétaire exécutif, etc.»

Chacun de ces derniers a recueilli 15 voix. Les 13 qui avaient voté pour l’ancien porte-parole du président Nkurunziza se sont abstenus.

Notre source évoque des courants à l’intérieur de certains partis constituant le Cnared. «Parmi les frondeurs, certains sont favorables au retour au pays pour composer avec Bujumbura et d’autres ne veulent pas entendre cette option. » Et d’ajouter que Charles Nditije de l’Uprona ne fait pas la même lecture que Bernard Busokoza. «Le premier était contre la reconduction de Jean Minani».

D’après le président du parti Frodebu, leurs décisions s’inscrivent toujours dans une seule logique : «Celle de la paix, du dialogue et de la réconciliation des Burundais». Il appelle les membres du directoire élu à s’inscrire dans cette dernière. Sinon, le parti de Melchior Ndadaye est contre toute autre option.

Au sujet des procurations, Pierre-Claver Nahimana se refuse à tout commentaire. Il ne confirme ni ne refuse le soutien de son parti à Jean Minani, arguant le caractère confidentiel du vote. Néanmoins, ceux auxquels le Frodebu a confié les procurations ont voté dans son intérêt.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Les 100 premiers jours d’un immense chantier

Le 25 septembre, le chef de l’Etat anime une conférence publique. La date coïncide avec la période des 100 premiers jours du général-major Evariste Ndayishimiye à la tête du pays des mille et une collines, le Burundi. Très scrutée, cette (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 164 users online