Samedi 04 février 2023

Économie

BRB : La mesure portant retrait d’agrément des bureaux de change levée

07/10/2022 2
BRB : La mesure portant retrait d’agrément des bureaux de change levée
Dieudonné Murengerantwari : « La mesure prise le 7 février 2020 portant retrait d'agrément des bureaux de change est levée. »

« La mesure prise le 7 février 2020 portant retrait d’agrément des bureaux de change est levée. Les anciens opérateurs dans le secteur et toute personne voulant y opérer, sont invités à se faire enregistrer auprès de la Banque Centrale », a indiqué Dieudonné Murengerantwari, gouverneur de la Banque de la République du Burundi (BRB) dans un point de presse animé ce 7 octobre. Selon lui, l’agrément des bureaux de change sera conditionné par la signature d’un acte d’engagement sur le respect du cadre réglementaire des bureaux de change.

La BRB a levé aussi les restrictions sur les conditions des transferts instantanés internationaux : « Les fonds reçus des transferts instantanés internationaux ne sont plus soumis au règlement en monnaie locale. Les bénéficiaires de ces fonds ont la latitude de les percevoir en devises ou de les transférer sur leurs comptes en devises ».

Selon le gouverneur de la banque centrale, une série de réformes sont prévues pour soutenir l’assainissement de la situation économique, renforcer la résilience de l’économie burundaise et moderniser la politique monétaire.

La mesure retirant l’agrément des bureaux de change avait été prise suite « au non-respect généralisé du contenu de la circulaire relative à la marge bénéficiaire que ces bureaux doivent respecter ». Le gouverneur de la BRB de l’époque, Jean Ciza, avait soutenu que ce non-respect entraînait des conséquences néfastes à l’économie nationale. Seuls les bureaux de change ouverts par les banques étaient jusqu’ici autorisés à assurer le change.

BRB

Forum des lecteurs d'Iwacu

2 réactions
  1. Vunjai

    Mais la marge bénéficiaire exigée par BRB n’est pas toujours acceptable compte tenu de l’offre et de la demande des devises en l’occurrence le dollar !! Reka abavunjayi bakore ukuri kwamye

  2. Mafero

    Un pays peut marcher a reculons pendant plus de 2 ans sans que personne ne s’en rende compte? Cette mesure de Fevrier 2020 n’a fait que porter prejudice a l’economie burundaise mais les bouches sont restees cousues et maintenant… »too little too late »

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Allo ? Econet Wireless ? Ne raccrochez pas

« La téléphonie mobile, facteur de développement. » Au moins dans deux ateliers, les professionnels des compagnies de téléphonie mobile démontraient noir sur blanc le lien entre sa pénétration et la croissance économique. Entre autres avantages : investissements directs, rentrées fiscales, inclusion financière, (…)

Online Users

Total 3 329 users online