Économie

Pénurie d’eau : la Regideso envisage un rationnement

27-10-2014

Les filtres de la Regideso placés au niveau des zones de captage dans le lac Tanganyika fonctionnent au ralenti, ils sont remplis de boue. L’eau à distribuer a sensiblement diminué. Les eaux du lac sont troubles et vaseuses ces derniers jours. Et pour à cause : les pluies qui s’abattent sur Bujumbura. 

Délestage électrique et rationnement de l’eau ©Iwacu

Délestage électrique et rationnement de l’eau ©Iwacu

Le Directeur de l’eau à la Regideso, Désiré Nsengiyumva reconnaît les faits : «Les filtres peinent à produire la quantité voulue d’où la pénurie observée ces derniers jours dans certains quartiers. Ces filtres sont pleins de boue à cause des fortes pluies enregistrées ces derniers temps.»
Et comme si le délestage de l’électricité ne suffisait pas, le Directeur de l’eau annonce qu’il y aura ce qu’il appelle pudiquement « un petit programme de rationnement de l’eau à partir de cette semaine». Il demande à la population urbaine de faire bon usage de cette denrée. «Il faut s’approvisionner là où l’eau est disponible.»
Un autre souci non moins sérieux : «Il y a un problème au niveau de la prise d’eau sur la rivière Ntahangwa, le canal a été endommagé par les éboulements et la réparation pourra prendre plus ou moins deux semaines. Et là encore, l’eau va diminuer dans certains quartiers», déplore Directeur de l’eau à la Regideso, Désiré Nsengiyumva.

  17   Vos commentaires
  1. Gondwanais Lamda

    Dans le temps la Regideso avait des plongeurs qui se chargeaient d’aller au fond du lac pour déboucher au niveau des filtre??? Où sont ils passés? ont ils été renvoyés pour être remplacés par des incompétent comme dans beaucoup de services de l’Etat??? C’est une question. Messiers au pouvoir, sachez que vous ne pouvez plus vous contenter des explications à la légère. Nous contribuables payons l’eau et l’électricité pour en bénéficier, si vous n’êtes pas capables de livrer la marchandise, et bien il faut remettre le tablier « Démissionner et laisser la place à ceux qui peuvent servir cette nation »

  2. 10 ans au pouvoir

    Bilan de 10 ans de règne DD:
    – Enseignement: niveau le plus bas d’Afrique. Université publique: grèves sur grèves
    – Economie: Pauvreté en augmentation, des marchés publics prennent feu à commencer par celui de Bujumbura(poumon de l’économie nationale).
    – Alimentation: les prix des produits de première nécessité en constante augmentation, les gens meurent de faim
    – Justice: très mauvaise et non indépendante
    – Corruption: le Burundi parmi les pays les plus corrompu du monde
    – Avion présidentiel: vendu
    – Esclavage sexuel: des jeunes vendus pour le sexe
    – Délestage : plus d’électricité dans le pays
    – Eau: maque d’eau dans la capitale de Bujumbura
    – Politique: démentiellement des partis politiques, tentative de changement de la constitution, élection chaotique et truquées
    – Droits de l’homme: Tueries sur base politique et d’opinion, emprisonnement des défenseurs des droits de l’homme, défense de manifester…
    – Religion: Instauration d’une religion d’Etat et confusion entre chef d’Etat et cher de religion., multiplication de sectes
    – Géopolitique: désaveu par les Nations-Unies et les CE, mauvaise intégration régionale…
    – Administration: incompétences dans des services publics, corruption en tout, recrutement sur base de parti au pouvoir
    – Soins médicaux: un business parmi d’autres, mauvais
    – Terres et biens: gestion chaotique
    -……….
    Points positifs:
    – Construction d’infrastructures publiques
    – Réorganisation de l’armée et de la police
    – Participation dans la maintien de la paix en Afrique
    – Gratuité de soins de santé pour les femmes en ceinte et les enfants de moins de 5 ans

    Comme on le voit, il y a plus des pointes négatifs que positifs. Qu’est-ce qui adviendra si le système DD se maintien encore 10 ans au pouvoir?

  3. Karakura

    On aura tout vu sous le pouvoir Nkurunziza Pierre! C’est une honte pour tout un peuple.

    • KABADUGARITSE

      Au moins « sous Nkurnziza Pierre » on enregistre moins de réfugiés!

      • Jean Reno

        Quel nonsens comme réponse!

  4. PCE

    La destruction du tissu economico-administratif burundais par les FDD -CNDD continue comme prévue . Ce sont des faits bruts , ce n’est pas un jugement . Jamais dans l’histoire du Burundi et de Bujumbura on avait entendu cette histoire de boues bouchant les tuyaux de captage des eaux du lac. Et pourtant il a toujours plus sur les contreforts de la capitale ! Qu’est ce qu’on nous raconte là? Est ce une manoeuvre pour augmenter la facture de la Regideso. Je suis convaincu qu’ il existe encore des hutus capables de bien gérer la chose publique au sein du parti au pouvoir , installez les svp à la place qu’il faut . Là je ne parle pas de partis politiques , on veut des gens responsables.

  5. Freddy

    Ngaha i Burundi ngira kubesha baravyigisha. Ejo amatara arabuze ingorane imvura yabaye nke ingomero zitanga umuyagankuba zakamye; uyu munsi imvura yabaye nyinshi yatumye haba ibishanga bizibira les filtres !!. Ikibazo none ko imvura yabaye nyinshi ariko haguma hari delestage? Ubu naho iguye duce turonka amazi yuzuye urushanga ? Ariko manyina hari abatifuza ko delestage yorangira kuko hari abo itungisha mukuyatanga babanje gupfumbatishwa. ntivyumvikana ingene ligne imwe ishobora kubura amatara iminsi 2 ahandi akaguma ahari. Abasenga ni basenge ahandi ho u Burundi bugeze aho umwansi ashaka. Imvura igwe ingorane; itare ingorane none tugiye gukizwa n’iki?

  6. Incompétence

    Cela s’appelle plus que de l’incompétence. Le peuple n’a pas besoin de savoir s’il y a de la boue ou pas. C’est le rôle de la regideso de trouver une solution. Le peuple tout ce dont il a besoin c’est de l’eau. Vous pillez en longueur de journées l’argent du contribuable et vous revenez dire qu’il y a trop de pluies.. Hier c’était la sécheresse, demain c e sont les tuyaux? Et après demain c’est quoi? Vous êtes des incapables c’est tout. Je pense que dans la tête de nous africains, il doit y avoir quelque chose dans nos cerveaux qui nous empêchent de réfléchir. Pauvre d’Afrique!

  7. di

    non dites moi que c’est 1 farce!!!en 10ans nous avons perdu tous ceux que nous avons batti depuis l’independance:plus d’eau et d’electricite,plus d’avion presidentiel,plus de systeme d’education,plus d’hopitau public competent,plus de solidarite(social=tres importants),ne parlons pas de la justice et j’en passe et des meilleurs…mana garuka igihugu tutaraba sodoma na gomora

  8. CARAZIWE PIERRE

    Quand il ne pleut pas assez, ce sont les délestages à ne point en finir. Quand il pleut abondamment c’est l’eau qu’on rationne en invoquant la boue du lac Tanganyika qui bouche les filtres de la fameuse Regideso …. Et tous ces incidents sont en fait des fatalités pour notre chère Regideso. On ne peut surtout rien faire pour les prévenir ou y remédier..! Le ridicule ne tue pas… !!!!

  9. vios

    Reka reka kuba mwibaza ibindi iyi ni incapacite gusa de nos pseudo dirigeants ,imvura yamwe igwa kuva kera ariko amazi ntiyigeze akama,genda muzibure izo filtres cankes muzihindure.
    Mbega mwibaza ko abarundi bose ari inka ???? Murahenda abandi c’est sur que hari icuma capfuye mudashobora kugura canke igihano mushaka guha abanyagisagara.
    Il faut degager ces incapables avant le naufrage complet de la nation burundaise,on dirait que tous les malheurs se sont donnes rendez vous aha iwacu.

    Ciao

  10. kabizi

    Pour la REGIDESO, la pluie est un problème.
    Si il tarit, c’est le délestage; s’il pleut en abondance, c’est la boue qui bouche les filtres.
    Où vont les grosses sommes qui sont toujours payées par les contribuables?
    Un gros point d’interrogation est à présenter au DG de la REGIDESO!

  11. Burundi

    Les DD n’ont qu’ont pas d’autres priorités: voler l peuple.
    je pense qu’il est grand temps que tous les Burundais, du petit au grand se rendent compte que les DD ne pourront jamais faire avancer le Burundi. Je me souviens de quelqu’un qui disait que sous peu les Burundais paieront même l’air qu’ils respirent sous le régime Nkurunziza.

  12. Pziser

    On avance!

  13. Uwakera

    Non. IL faut toruver d’autres raisons…. il a toujouts plu sur Bujumbura et sur les collines surplombant la capitale mais le Tanganyika n’a jamais été rempli de boue jusqu’au point que les filtres soient dépassés…. La raison doit se toruver ailleurs, peut-être que nous ne devons pas savoir, mais de grâce qu’on nous donne assez d’eau. C’est une question de vie ou de mort.

    Une ville comme Shanghai, avec plus de 20 millions d’habitans, parvient à avoir de l’eau potable sans penurie aucune. IL faut que la REGIDESO aille apprendre ailleurs comment la question de l’eau est gérée et ainsi pouvoir répondre à la demande de toute la population burundaise et non de la seule ville de Bujumbura. Ce n’est pas l’eau qui manque au Burundi, c’est plutot une bonne stratégie de redistribution de cette eau qui manque.

    Je ne suis pas ingénieur mais je pressens qu’il est possible de pomper les eaux du lac vers de gros chateaux d’eaux situés sur les plus hautes montagnes du pays (Teza, Heha, Twinyoni et autres) et ainsi redistribuer cette eau partout dans le pays par la seule force de la gravitation. Ainsi, on éviterai de faire usage à des dizaines de pompes et filtres qui risquent de tomber en panne à tout moment.

    • Abdoul

      Ajoutez à cela que même les hautes montagnes comme Teza , Heha, Twinyoni regorgent eux-même d’eau jusqu’à en fournir au grand fleuve qui traverse le désert du SAHARA!

Publicité