http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Société

Le FNL-Rwasa rend hommage au président Bagaza

07-05-2016

« De tous les présidents qui ont dirigé le Burundi, le sénateur Bagaza est celui qui a marqué le pays pour avoir initié et exécuté des projets de développement de façon très remarquable dans tous les pays». C’est ce qu’on peut lire dans le « message de condoléance à la famille de feu Président Jean-Baptiste Bagaza et de ses proches » que le Fnl non reconnu par le ministère de l’Intérieur a rendu public ce jeudi 5 mai. Dans ce message, Aimé Magera, le porte-parole du FNL-Rwasa, renchérit : « Toutes les infrastructures socio-économiques mises en place à son époque existent toujours et font la fierté de ce grand homme ainsi que de tous les Burundais ». Il indique que, ces derniers temps, feu le président Bagaza était devenu un « véritable artisan de la paix ».

Toujours dans son éloge, M. Magera martèle que feu le président Bagaza était « une grande figure de la politique burundaise encore utile pour le pays. » Sa mort constitue donc « une grande perte pour le pays. »

  10   Vos commentaires
  1. Leopold Hakizimana

    Beaucoup d’éloges pour Jean Baptiste. Vivrai-je un jour, un peu plus longtemps pour voir le genre d’éloges pour Pierre Buyoya à sa mort? Le gros crocodile du Lac Tanganyika, le fameux Gustave! Ndabisavye Imana yo mw’ijuru kugira nzobibone, kabisa. Par ailleurs, je ne m’empêcherais pas de croire que l’aile extrémiste tutsie l’accusera d’avoir donné le pouvoir aux Hutus par 2 fois. Que les hutus parleront aussi, avec raison d’ailleurs, de Ntenga et Marangara, de l’assassinat de Ndadaye, l’élément déclencheur de la guerre fratricide qui a duré 10 ans (1993-2003)
    A propos de ces éloges ne tarissant pas, j’ai l’impression d’avoir une file d’attente d’hypocrite devant le cadavre de Bagaza. Pour certains, je crois qu’ils ont un calcul politique, pour les autres, comme ceux-là que je lis souvent sur leur site web, Bagaza était un modèle dans la répression de hutu.
    Pour Monsieur Magera et d’autres comme lui, pourquoi eux sur la ligne d’attente pour les condoléances? Les gains politiques? La visibilité?
    J’ai hâte qu’on l’enterre dignement et qu’on entende plus parler de Bagaza a fait ceci… C’est fatiguant. Nous voulons savoir ce qu’il n’a pas fait alors qu’il en avait les moyens.
    Il va falloir critiquer ses orientations pour que la prochaine génération de notre pays comprenne. C’était une erreur fondamentale de penser construire un pays, le mettre sur le rail de développement, sans la paix et la sécurité de ses habitats. N’a-t-il pas mis sa charrue devant les roues de son tracteur? Je crois que oui.
    Les infrastructures, on peut les construire et les détruire facilement Mais la paix et la stabilité sont les garants de développement et l’avenir meilleur. Les occidentaux l’ont compris. Ils font les désordres partout mais pas chez-eux. La vision de Bagaza était carrément biaisée. Je me souviens de cet ami tutsi qui me faisait une analyse suivante. Pendant que j’appréciais le développement urbain à Bujumbura sous la gouvernance de FDD-CNDD. Il m’a dit :<> Et j’ai compris.
    N’oublie pas encore. Selon moi, dans crise de Ntenga et Marangara, Buyoya a été le gestionnaire de la répression mais le responsable de la gestion de la provocation et du renforcement de la révolte était Jean Baptiste Bagaza.
    Malgré ses côtés positifs ou négatifs de ce politicien, je suis triste de sa disparition avec tous ce qu’il connaissait de l’assassinat de ses collègues hutus et le génocide de 1972. Mais, je doute fort qu’il aurait témoigné à cause de sa participation à ses crimes.

    • @ Leopold Hakizimana..
      Ndakwemeye uuvugisha ukuri.
      1972,1988,1993 .
      Aho ntituvuze ivyimbere ya 1972 nubu bashaka kudusubira
      Ndadaye na Ntaryamira barishwe amakungu arahora kubera integuro yarafise.
      Bashaka kwica na Nkurunziza ?????Ikibabaje nuko Amashirahamwe aserukira agateka ka zina muntu yariho mu mu makungu no mu Burundi atagize icavuga.

    • Mukono

      Leopo,

      Developement urbain a Bujumbura sous FDD CNDD – Oui, « amaso akunda ntabona neza ». Pendant 10 ans, un quartier « fait la fierte », il s’agit de Carama. Veuillez visiter ce quartier dd a 97% quand il pleut!!! C’est un vrai developement. Une petite histoire, en passant, un motard a fait jaillir une petite quantite de boue sur la cloture de la maison d’un colonel dd puissant. Punition: son unite de protection sera chargee d’arreter tout motard passant pour netoyer le mur. Apres, comme signe de pardon, ce colonel en personne fera « dormir » tous ces motards arretes dans la boue pour ne plus commettre des erreurs! Pourtant, ces motard ne sont pas responsables de la corruption qui fait que des routes soient detruites apres 2 ans seulement!

    • Leopold Hakizimana

      Je m’excuse auprès de ceux qui me lisent. Certaines erreurs, parmi celles que je pouvais corriger, m’ont échappé. Je vais juste revenir sur mon entre guillement oublié vide. Lire: Il m’a dit :<>

    • Leopold Hakizimana

      Je viens de réaliser en envoyant le nouveau texte, le vide reste Lire, début citation, Ivyo bizu vyubakwa vyombomagurwa, fin citation. J’ai compris ingoma nzihindutse canke muyindi ntambara.

  2. Magera existe encore, il vient de rater encore une fois une bonne occasion de se taire.

    • KANEZA Diane

      Ewe Hima !
      Magera a manqué une occasion de se taire ?
      Comme il s’agit de Bagula, Magera ne devait dire la vérité sur ses oeuvres…
      Mon frère, ayo macakubiri ni umutahe utagikora.
      Twarabonye ko ikibazo c’abarundi atari amoko.
      Combien de hutu FNL ont été tués lors de l’opération Safisha ?
      Combien de hutu sont en exil aujourd’hui pendant que ce sont les hutus qui dirigent le pays.
      Twarabahinyuye mon frère.

      • KABEZA Diane

        Lisez : Comme il s’agit de Bagaza, Magera ne devait pas dire la vérité sur ses oeuvres.

      • Meurlsaut

        Je ne me rappelle pas qui disait qu’il fallait  »reprogrammer » le cerveau d’un certain dester j’estime qu’il faudra le faire ausi pour ce pauvre qui se dit Hima jeremy.A le lire,on a l’impression qu’il faudrait auréoler de toutes les médailles les dd comme les vrais leaders qu’a connus le Burundi.Des médailles noires pour leurs crimes et corruptions oui!!!

      • KABADUGARITSE

        Ahubwo jewe nibaza ko Bagaza afata ubutegetsi, yubaka … Magerano atari bwavuke. Bararunyeretse niwe yakunda kuvuga ngo igihugu kiravyibuha imbeba. None dutwawe na Magerano canke abo basa twoshika kuki?

Publicité