Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de ce vendredi 15 décembre 2017 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

15/12/2017 Edition : La Rédaction 0

• La Commission Electorale Nationale Indépendante, CENI projette que le référendum constitutionnel aura lieu au mois de Mai, en 2018. Pierre Claver Ndayicariye, Président de la CENI l’a déclaré ce vendredi lors d’une réunion avec les partenaires électoraux. Cette commission a lancé l’ouverture du dépôt des candidatures des dossiers aux postes des commissions électorales provinciales indépendantes CEPI à partir de ce vendredi. La date limite de ces dépôts est prévue pour le 20 Décembre.

Pierre Claver Ndayicariye : « L’organisation des élections reste une tâche complexe à laquelle la Ceni ne saurait venir seule au bout. » ©Iwacu

• Les anciens chefs d’Etat ne vont plus siéger au Sénat si la révision de la Constitution est adoptée par le référendum en cours. La disposition statuant sur leur siège au sénat a été retirée dans ce projet de Constitution. Autre modification concerne la non extradition de tout burundais
• La campagne de sensibilisation référendaire est un projet du gouvernement. Pour le porte-parole du ministre de l’intérieur, Thérence Ntahiraja, cette campagne n’est pas celle des partis politiques. Il met en garde ceux qui voudront faire une contre-propagande et ajoute que le choix de chacun se fera le jour du vote.

• Pour Evariste Ngayimpenda, de la coalition Amizero y’abarundi, ce n’est pas le moment opportun pour une révision de la Constitution. Selon lui, il fallait d’abord en finir avec les problèmes qui hantent le pays avant de l’envisager.

• Les expatriés ne sont plus autorisés d’organiser des ateliers de formations à l’intérieur du pays sauf sur dérogation du ministre. C’est du moins le contenu d’une correspondance du ministre de l’intérieur adressée aux gouverneurs de provinces. Il fait savoir que tous les thèmes à développer lors des différents ateliers doivent se référer à la politique nationale et aux orientations du gouvernement du Burundi.
Dans cette correspondance, Pascal Barandagiye demandent aux gouverneurs de veiller à ce que ce genre d’activités soit désormais animé par les Burundais et en Kirundi.
Il a également tenu à rappeler l’interdiction pour une ONG d’effectuer des visites, l’organisation des ateliers et autres activités des ONGs étrangères sans l’autorisation du ministre ayant en charge le secteur dont relève l’activité.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.