Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de ce mardi 22 mai 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

22/05/2018 Edition : Agnès Ndirubusa Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de ce mardi 22 mai 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

• 22 mois sans nouvelles de Jean Bigirimana, journaliste du journal Iwacu. Jean Bigirimana a été enlevé le 22 juillet 2016 dans la zone Bugarama de la province Muramvya. Les informations sur place ont indiqué qu’il est monté à bord d’un véhicule pick up qui appartiendrait au service national des renseignements même si la police a démenti ces allégations. Le Groupe de presse Iwacu a porté plainte contre x et le ministère de la justice indique que les enquêtes sont en cours. Sa famille menacée s’est exilée.

• Un corps sans vie a été retrouvé dans la soirée de ce lundi dans un fossé, au quartier de Gasenyi du centre urbain de Muyinga. Des motards ont identifié leur collègue et parlent d’assassinat lié au vol de motos. La moto de la victime tuée a été retrouvée au quartier de Mukoni. Plusieurs cas de vols de motos ont été enregistrés ces derniers jours dans cette localité. Il y a une semaine, un autre conducteur de moto a disparu. Et la famille n’a plus de ses nouvelles. La police indique qu’un suspect a été arrêté, les enquêtes sont en cours.

• 2 bateaux, 4 moteurs de bateaux ainsi que du matériel de pêche ont été volés dans le Lac Tanganyika par des hommes armés dans la nuit de ce lundi du côté de la commune de Nyanza-Lac de la province de Makamba. Les pêcheurs demandent au gouvernement burundais de collaborer avec le gouvernement congolais pour mettre fin aux vols commis essentiellement du côté congolais.

• Le parti RANAC indique que le scrutin référendaire de mai a été émaillé de plusieurs irrégularités. Ce parti cite entre autres le manque de transparence surtout lors du dépouillement. Ce parti dit craindre que ces irrégularités se répètent dans les prochaines élections, ce qui risque d’engendrer des tensions au sein de la population.

• Le parti Cndd- Fdd félicite le peuple Burundais pour ce qu’il qualifie de « choix avisé et éclairé.» Dans une conférence de presse tenue ce mardi, le secrétaire générale de ce parti salue la détermination de ses adversaires politiques qui ont défendu leurs convictions et les appelle à l’acceptation du verdict des urnes. Evariste Ndayishimiye réitère son engagement à soutenir le dialogue et demande un cadre d’échanges entre les responsables politiques afin de préparer ensemble une feuille de route pour les élections générales de 2020.

• Les États-Unis notent que le processus de référendum a été entaché par un manque de transparence, la suspension des médias et des tentatives de pression sur les électeurs. Le gouvernement a autorisé de vigoureuses campagnes de l’opposition mais de nombreux cas de harcèlement et de répression d’opposants référendaires dans les mois précédant le vote ont contribué à créer un climat de peur et d’intimidation. L’absence d’observateurs indépendants sape également la confiance dans le résultat signalé. Les Etats Unis se disent préoccupés par le fait que l’adoption de la Constitution révisée soit interprétée comme une réinitialisation des limites de mandats présidentiels. Ils demandent de respecter les principes de l’Accord d’Arusha, y compris le respect des limites de durée.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.