http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/Mail-Room-VA-7dec.pdf
Droits Humains

31 victimes des assassinats ciblés selon l’Onu

28-04-2016
Zeid Ra’ad Al Hussein, le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme

Zeid Ra’ad Al Hussein, le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme

Dans une déclaration sortie ce mercredi 27 avril, Zeid Ra’ad Al Hussein, le Haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme dit que quelques 31 personnes ont été tuées au cours des attaques d’avril. Il rappelle ici le récent assassinat du Général de Brigade Athanase Kararuza, sa femme, … ainsi que la tentative d’assassinat du ministre des droits de la personne humaine, des affaires sociales et du genre Martin Nivyabandi.

D’après lui, la grande majorité de ces attaques ont été menées par des hommes armés, non identifiés. « Je crains que le nombre croissant d’assassinats ciblés n’aboutisse inévitablement à une aggravation de la spirale de violence et de troubles déjà très dangereuse au Burundi », s’inquiète-t-il, précisant que le mois précédent, neuf personnes ont été victimes d’attaques ciblées. Condamnant fermement ces assassinats, Zeid Ra’ad Al Hussein souligne que cela doit faire l’objet d’une enquête en bonne et due forme : « Leurs auteurs doivent être arrêtés et traduits en justice ».

Le Haut-Commissaire encourage toutes les parties à saisir l’opportunité que leur offrent les prochaines discussions inter-burundaises à Arusha (Tanzanie). Ce qui leur permettra d’améliorer la situation des droits de l’homme et de trouver une solution durable à la crise politique en cours.

  10   Vos commentaires
  1. Baravuga ntibavura

    Peut-être que ce monsieur ne sait pas compter, il faut qu’il reprenne l’école

  2. MUGABARABONA

    Ceux qui avaient compris disait de l’ONU que c’est « un machin » ! Un club qui s’autoprotège. Pourquoi aujourd’hui à travers le monde entier les citoyens se battent pour retrouver leurs droits ? Parce que le machin est en panne comme la majorité des Etats de ce club.

  3. RUGAMBA RUTAGANZWA

    C’est très difficile de s’imaginer qu’après plus de 10 ans de guerre civile qui ont fait que NKURUNZIZA arrive au pouvoir, ce dernier allait nous faire retourner à la case départ avec un 3è mandat inacceptable alors que pendant ses 10 ans de règne sans partage le Burundi a reculé de façon dramatique et sur tous les point de vue. En 2015, notre pays a été classé pays le plus pauvre du monde avec un PIB n’excédant pas 305$ par tête d’habitant. Avec ce genre de bilan tout responsable politique se précipiterait vers la sortie surtout que Mr NKURUNZIZA avait une opportunité en or de le faire en renonçant purement et simplement au 3è mandat, qui risque d’être un de trop pour lui.
    Comment peut-on s’imaginer, une seule fois, qu’au 21è siècle un pays, des gens éduqués, une jeunesse connectée au monde entier peut être dirigée par des mitrailleuses et de roquettes ? C’est purement et simplement une chimère. Time will tell.

    • Peter James

      @Rugamba
      Calm down your brothers have been doing the same shit as well.
      1972,1988 ,1993 .
      You’ve got remember who killed Ndadaye and Ntaryamira.
      We just need peace instead .

      • harerimana pacifique

        muraja ngaho mukamara abantu hanyuma ngo ntibazi guharura?nimubaharure mwebwe mubamara. ariko, un jour, muzobona ko ukuri kuzoteba kugatsinda ikinyoma.

      • Muhima Mweru

        Mr. Peter James, vos idées prouve une bassesse d’esprit, la vengeance!! Ces jeunes gens que vous êtes entrain de massacrer ont ils quelle responsabilité dans vos massacres répétés(1972,1988,1993)?. Cette logique de vengeance aveugle n’aboutira a rien et ne justifie pas vos acte et sachez qu’un jour vous paieriez vos crimes. Quelques conseils: Celui qui se laisse aller au désir de vengeance se détruit lui même. Mr. Peter cette vieille philosophie de  » œil pour œil » n’a jamais fait que des aveugles( selon Gandhi). Un avertissement: Celui qui cherche la vengeance devrait se souvenir de creuser deux tombes.

    • Buja Burundi

      Ese iyaba abantu baraho bomwumviriza bakareka gukurikira umwijima.

  4. congo

    Mr Hessein condamne les 31 assassinats. Aveu de faiblesse ou le nombre de morts n est pas assez élevé pour agir?combien de morts faut il pour daigner bouger?

    • Bakari

      @congo
      En Syrie: 250 mille morts; au Yemen: nombre de morts secret indéterminé; Libye: indéterminé; Soudan: pareil; Somalie: nombre de morts secret indéterminé; etc.. Bref, l’ONU a du pain sur la planche! Car l’homme reste et restera un loup pour l’homme!

      • Ubuzima ni katihabwa

        Justement!le Burundi fait peur.Une femme politologue française vient d’écrire un livre: »Irak ,la revenche de l’Histoire ».Le cas du Burundi révèle que la paix n’est pas un luxe mais une nécessité.La longue histoire tragique de notre pays continue a crié »qu’avez -vous retenu de vos betises? » quel est ce mécanisme de violence qui continue?Quelles sont ses racines?En tout cas,il nous faut une sorte de « contrat social » où nous repensons l’Etat et le systeme politique qui garantirait un avenir sans mort gratuite et fratricide.Combien de morts il nous faut encore pour en fin dire:la vie avant tout.Le pouvoir ,la richesse et meme la démocratie doivent etre au service de la vie et non l’inverse.La perversion serait de penser que la vie de l’homme est conditionné par un pouvoir politique ou religieux.Si nous nous accordons sur l’inviolabilité et la sacralité de la vie(comme dans la déclaration des droits de l’homme) alors et seulement alors,nous pourrons aller vers l’avent dans les débats meme contraditoire,dans les oppositons farouches!mais impossible de vivre sans penser que notre vie est térriblement et mysterieusement liée à la vie de l’autre dont le visage m’interroge et me rassure et ce visage sera toujours un visage de frère où l’autre se reconnait et se révèle en moi(comme le(Je-tu) de Martin Buber.Vive notre chère patrie,vive le Burundi réconcilié et pacifié où chacun peut dire à l’autre »sens toi ma vie perd son sens,sans toi ma joie se change en deuil,alors moi ,avec toi ,et tous ensemble,construisons notre avenir »

Publicité