Mercredi 22 septembre 2021

Société

Des pagnes saisis dans un convoi de réfugiés

30/06/2021 Commentaires fermés sur Des pagnes saisis dans un convoi de réfugiés
Des pagnes saisis dans un convoi de réfugiés
La voiture et son chauffeur remis aux autorités congolaises

La police burundaise a remis officiellement une voiture de type Toyota « Land Cruiser » et son chauffeur aux autorités congolaises dans l’après-midi de mardi 29 juin 2021 au poste-frontière de Gatumba. « Le 19 mai 2021, la police a saisi 50 pagnes qui étaient entrés en fraude à bord de cette voiture qui faisait partie d’un convoi de réfugiés », a annoncé Pierre Nkurikiye, porte-parole du ministère de l’Intérieur, du Développement communautaire et de la Sécurité publique. La voiture appartient à la commission nationale des réfugiés (CNR) de la RDC. M. Nkurikiye a recommandé aux chauffeurs qui transportent les réfugiés burundais d’éviter la fraude, car elle pourrait handicaper le processus de rapatriement des réfugiés. 4000 des 6000 réfugiés qui doivent passer par Gatumba cette année, sont déjà rentrés. « Un processus satisfaisant » s’est félicité, M. Nkurikiye.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19, faut-il en rire ou en pleurer ?

”Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés’’… La Covid-19 (puisqu’il faut l’appeler par son nom) continue de peupler nos hôpitaux-mouroirs, ces lieux de transit pour Mpanda et autres Ruziba, nos dernières demeures. Et nous continuons d’y accompagner, en (…)

Online Users

Total 1 167 users online