Jeudi 06 octobre 2022

Nécrologie

Un ancien ministre de l’Education est décédé

07/07/2021 6
Un ancien ministre de l’Education est décédé

Né dans la commune Matana (Province Bururi), Isidore Hakizimana a été élu représentant du peuple (député) aux élections législatives de 1982. En novembre de la même année, il fut nommé ministre de l’Education nationale, un poste qu’il occupera jusqu’au coup d’Etat contre le président Jean-Baptiste Bagaza en 1987. Il fut aussi secrétaire général du Gouvernement de mai à novembre 1982.

Forum des lecteurs d'Iwacu

6 réactions
  1. Mugisha

    Dommage que nos tribunaux n’ont pas le courage de se saisir des dossiers ! Une enquête diligentée aurait mis au clair cette histoire des i et u. Mais ce n’est pas le seul dossier qui n’est pas éclairci malheureusement !!! Mais le temps viendra peut-être où les cours et tribunaux se saisiront des affaires qui nous ont hantés, qui nous hantent et qui nous hanteront tant qu’elles resteront sans suite.

  2. Peter James

    Naruhuke mu mahoro Nibaza ko yasavye ikigongwe ku gacinyizo yagiriye abo yabujije kwiga .
    Tuzomwibukira kuri u na i

  3. alios

    Toutes les femmes du burundi entre 45-65ans qui ont ete a l’universite devraient celebrer ces ministres des anciens gouvernements. Ces femmes n’ont pas connu la prostitution estudiantine. ces burundaises quittaient leur villages et se retrouvaient A Buja, chambre+bourse+resto assurees. elles avaient la stabilite pour etudier. allez demander aux zairoises/ gabonaises/ nigerianes de ces annees laa, elles quittaient leur familles pour l’universite et devenaient des prostituees de luxe pour subsister et etudier. RIP…

  4. Peter James

    Naruhuke mu mahoro Nibaza ko yasavye ikigongwe ku gacinyizo yagiriye abo yabujije kwiga .

  5. Salvator Kaburundi

    Que la terre lui soit légère et que sa famille ait la force de surmonter cette perte d’un être si cher.

  6. Hakizimana Charles

    Tuzokwama tumwibukira cane kuri i na u. Mugabo yari yarihanye twibaze ko rugira vyose yari yaramubabariye.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Université du Burundi, le flambeau risque de s’éteindre

« Il a été blessé grièvement au niveau du visage et du cou autour de la gorge. Il a aussi subi des coups dans le dos ». Un étudiant décrit la torture vécue par son camarade de classe. Emile Nduwimana (…)

Online Users

Total 1 020 users online