Jeudi 28 octobre 2021

Publireportages

ULBu : Vers une formation diplômante à distance avec l’appui de l’AUF.

22/12/2020 Commentaires fermés sur ULBu : Vers une formation diplômante à distance avec l’appui de l’AUF.
ULBu : Vers une formation diplômante à distance avec l’appui de l’AUF.
Le directeur de l’AUF, les autorités de l’université Lumière de Bujumbura et les lauréats de la formation en photo de famille

Avec l’appui financier de l’AUF, l’université Lumière de Bujumbura a organisé un atelier de formation sur la « Scénarisation, mise en ligne et gestion d’un enseignement distant» du 7 au 11 décembre 2020. Ainsi, l’ULBU veut débuter une formation à distance.

L’université Lumière de Bujumbura, ULBU a mis en place une plate-forme de formation à distance. Sur co-financement de l’Agence universitaire de la Francophonie, AUF, elle a organisé une formation de 5 jours sur la « Scénarisation, mise en ligne et gestion d’un enseignement distant ». « Nous voulons lancer une formation diplômante à distance dès 2021. C’est la démocratisation de la formation qui permet d’exporter l’enseignement hors campus. Elle permet de réduire la pression démographique sur les infrastructures académiques et une solution durable au défi de logement pour des étudiants», a indiqué Pierre Claver Rutomera, secrétaire général chargé des technologies à l’université Lumière de Bujumbura.

Pour lui, la formation diplômante à distance est prévue dans deux filières de formation en gestion-administration et institut de comptabilité et de commerce. Les 19 participants de cette formation pilote sont des enseignants qui dispensent des cours dans ces deux filières et ont été sélectionnés sur base des cours qu’ils dispensent en première année. « On va mettre les cours en ligne progressivement. Une autre formation suivra pour les enseignants des autres années. Nous sommes le pionnier au Burundi et dans la sous-région car ceux qui font des formations font quelques cours à distance.», a précisé le secrétaire général chargé des technologies à l’ULBU.

Une innovation dans la formation universitaire

Selon Elisée Niyonzima, expert en ingénierie de formation, formateur des formateurs et participant à cet atelier, cette formation est venue à point nommé. « Il n’y avait pas encore de formation pour migrer de l’enseignement en présentiel vers l’enseignement à distance. On nous a montré comment on peut mettre un cours en ligne. La scénarisation des différents modules du cours qui permet de les transformer en un format acceptable par MOODLE, une plateforme de gestion de cours en ligne». Il souhaite que formation soit suivie par une série d’autres pour renforcer les acquis et s’approprier de cette technologie.

Alexis Kwontchie, Directeur de l’Antenne Afrique des Grands Lacs de l’AUF a félicité l’Université Lumière de Bujumbura pour cet engagement parmi les 10 institutions d’enseignement supérieur au Burundi membres de l’AUF. « Cet atelier n’est pas une action isolée. Elle participe à la réalisation d’un projet de l’ULBU de mise en place d’une plateforme de formation à distance. Les Burundais en profitaient jusqu’à présent en tant qu’apprenants. Il était temps que les formations à distance soient aussi portées par les universités burundaises. Le gouvernement a donné un mandat à cette université pour le faire», a-t-il insisté.

Ce type de formation est promu par l’AUF depuis plus de 20 ans et dispose, comme endroit propice de suivi de ces formations, d’une quarantaine de campus numériques francophones dans les 4 coins du monde depuis 25 ans. Il rappelle que l’AUF aussi a soutenu une initiative semblable à l’Université de Ngozi pour la mise en ligne d’une douzaine de cours. C’était un dispositif parallèle et complémentaire à l’enseignement en présentiel. Il a également émis un souhait que le projet de mise en place d’école doctorale à l’ULBU puisse se réaliser avec l’usage des TICE comme le fait l’école doctorale de l’Université du Burundi.

Rév. Chanoine Paul NTUKAMAZINA, représentant légal de l’ULBU a salué l’intérêt et l’attachement de l’AUF à la formation à distance. « L’AUF a ouvert une porte de développement dans nos universités », a-t-il insisté avant de préciser que la qualité, la recherche et la gouvernance universitaire restent prioritaires.

AUF

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

A défaut d’électricité, le Burundi veut la lumière sur Mpanda

« Honte, fiasco, etc. » L’opinion exprime sa profonde déception face au scandale du barrage hydro-électrique de Mpanda. Un gouffre financier de plus de 54 milliards francs burundais. Lors de sa descente sur lieux, le Chef d’Etat a qualifié de « honte » cette (…)

Online Users

Total 4 886 users online