Dimanche 21 juillet 2024

Archives

Turangure : des tirs nourris après un vol à main armée

14/09/2015 2
Des policiers en patrouille à Nyabiraba
Des policiers en patrouille à Nyabiraba

Selon des sources sur place, ce vol sous la menace d’une arme a été commis chez un commerçant connu sous le nom de Kadogeza dans la nuit de ce dimanche 13 septembre vers minuit à Turangure, c’est dans la commune Nyabiraba dans Bujumbura rural.

Cet homme possède un dépôt des produits Brarudi et ces bandits lui auraient pris une somme d’argent non encore connue. Selon des témoins, il s’agit de plus de 2 millions de Fbu.

D’après ces mêmes sources, juste après ce forfait, il y a eu crépitements d’armes automatiques. C’était une intervention de la police. «La position des policiers est à 50 m de ce dépôt. Ils se sont mis à tirer, mais c’était trop tard, ces bandits étaient déjà partis», déplorent les habitants de cette localité.

Forum des lecteurs d'Iwacu

2 réactions
  1. Ndayahundwa jean Clovis

    Pole sana! Kubika amafaranga nkayo mu nzu biva kuki ? Wadandaje ukoronka agafaranga nkako, butarira ni kuki utosimbira kuri coopec canke poste ikwegereye ukaba urabitsayo! Mbe murabo ba clients bakubona uyegeranya wibaza ko bose arabere? Birabababaje ariko kandi biracisha ubwenge!

    • Abi

      Tu dis vrai. Abarundi bene wacu turakwiye guca akenge!

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

L’interdiction de Sapor fait débat

Le chef est une figure singulière dans notre société. Son autorité est principalement exercée par la parole – Ijambo. Dans notre tradition, la parole est respectée, et celle du chef, en particulier celle du Chef de l’Etat, est presque sacrée. (…)

Online Users

Total 2 413 users online