Économie

Quand la BRB et le Coronavirus frappent de plein fouet les cambistes

10/02/2020 Mariette Rigumye Commentaires fermés sur Quand la BRB et le Coronavirus frappent de plein fouet les cambistes
Quand la BRB et le Coronavirus frappent de plein fouet les cambistes
Le coût des devises ne cessent de chuter

Bien avant la décision de la Banque centrale de retirer à tous les bureaux de change leur agrément, les cambistes broient du noir suite à une faible demande de devises. La plupart des commerçants se méfient des voyages en Chine en proie au coronavirus.

Certains cambistes en mairie de Bujumbura ne cachent pas leur amertume depuis un temps. Ils le disent,  le dollar ne cesse de baisser, leurs grands clients  évitent l’Empire du Milieu pour leurs importations. Il y a du coup faible demande de devises.

Dans la matinée de ce vendredi 7 février, à l’avenue de l’Amitié en mairie de Bujumbura, l’axe est animé, il y a un mouvement de va-et-vient de gens dans les différents magasins et banques se trouvant sur cette avenue.

Ce n’est pas le cas chez les bureaux de change, les gens ne se bousculent pas. Tout semble calme, les clients se font rares. Un des cambistes rencontré raconte que depuis la semaine dernière, le coût du dollar a baissé. D’après lui, le dollar est passé de 2.900 BIF à 2.800 BIF avec quelques légères fluctuations.

Il explique que la cause de cette baisse est une faible demande des devises observable depuis quelques jours. D’après lui, l’épidémie de coronavirus en Chine serait la cause. « La plupart de nos clients sont des commerçants qui vont en Chine pour faire des approvisionnements. Et depuis la  suspension temporaire de leurs voyages, la demande de devises a chuté».

Signalons que ce 3 février, l’ambassadeur de la Chine au Burundi a conseillé aux étudiants et aux hommes d’affaires qui se rendent en Chine de suspendre leurs voyages à cause de l’épidémie Coronavirus qui y sévit.

Un autre cambiste approché parle d’une situation déplorable : «Nous travaillons à perte et comme si cela ne suffisait pas voilà que la BRB décide unanimement de nous retirer nos agréments. C’est tout simplement une fermeture de tous les bureaux de changes », se lamente-t-il.

Mais d’autres cambistes interrogés ont un autre avis : «Même si nous travaillons à perte, grâce à cette baisse du coût du dollar, les prix sur le marché vont diminuer». Pour ces derniers, les vendeurs qui spéculent prétextant que le coût des devises est élevé, n’auront plus aucune autre justification.

La plupart des cambistes appellent le gouvernement à d’aider les commerçants à obtenir leurs marchandises dans d’autres villes comme Dubaï ou Dar-es-Salaam et à tout faire pour que la BRB puisse revoir sa décision.

L’épidémie du coronavirus s’est propagée en Chine depuis fin 2019 et 28 pays sont aujourd’hui déjà atteints.

BRB

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19, la guerre est enfin déclarée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Covid-19, la guerre est enfin déclarée

« Volte-face, Revirement total, changement de cap … » Des réactions ont fusé de partout après la déclaration du président Evariste Ndayishimiye sur la lutte contre le coronavirus lors de la prestation de serment des ministres du nouveau gouvernement. « (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 156 users online