Politique

Pierre-Claver Mbonimpa, lauréat du Prix Alison Des Forges de HRW

02/09/2016 Abbas Mbazumutima 16
Pierre-Claver Mbonimpa se dit plus que jamais déterminé à œuvrer pour le retour de la paix au Burundi © Teddy Mazina
Pierre-Claver Mbonimpa se dit plus que jamais déterminé à œuvrer pour le retour de la paix au Burundi © Teddy Mazina

Le président de l’Aprodh a été désigné ce jeudi 1er septembre lauréat pour l’année 2016 de ce prix prestigieux. C’est une distinction décernée par Human Rights Watch en reconnaissance de son engagement en faveur des droits de l’Homme.

Selon Kenneth Roth, directeur exécutif de Human Rights Watch, cette récompense rend hommage à des individus qui ont consacré leurs vies à la défense des personnes les plus opprimées et vulnérables dans le monde. «Les lauréats œuvrent jour après jour, avec courage et altruisme, dans des conditions souvent extrêmement difficiles et dangereuses».

Pour Carina Tertsakian, chercheuse senior à la division Afrique de HRW, Pierre-Claver Mbonimpa, le plus célèbre militant des droits humains au Burundi, est un homme d’un courage extraordinaire qui en dépit de menaces répétées n’a cessé de défendre des victimes d’abus, et l’a presque payé de sa vie.

Pour son engagement et son dévouement, Pierre-Claver Mbonimpa échappe de justesse le 4 août 2015 à une tentative d’assassinat. Il poursuit sa convalescence en Europe. Son fils Welly Nzitonda ainsi que son gendre n’auront pas cette chance.

Inlassable et dévoué, ce défenseur des droits de l’Homme, lauréat de plusieurs distinctions nationales et
internationales, est connu pour ses multiples interventions.

Il dénonce différents abus et violations : attaques à l’encontre des défenseurs des droits humains, des membres de partis d’opposition et des journalistes, assassinats politiques, disparitions forcées, détentions illégales ainsi que des actes de torture.

Forum des lecteurs d'Iwacu

16 réactions
  1. Fofo

    Félicitations Cher Mutama Mbonima. Personnellement je reconnais qu’il avait suffisamment lutté pour défendre ce que les auteurs appellent sciemment “Droit de l’homme” (Moi, suis pas d’accord avec cette appellation car il n’y a jamais un droit sans contrepartie. J’aimerais plutôt qu’ils adoptent le terme “DEVOIR DE L’HOMME” car nous avons tous le DEVOIR de RESPECTER le DROIT de l’autre. Il est donc insensé de défendre un Droit de quelqu’un sans avoir vérifié s’il respecte lui-aussi le droit envers l’autre.). Toutefois, admettons quand-même qu’en certain moment il a dérapé et qu’il avait défailli à sa mission! Peut être qu’il avait été manipulé! L’erreur est humaine c’est pourquoi même en classe on obtient rarement 100%!
    J’ai un sujet de débat que j’adresse à qui veut me répondre:
    – Ce jeune brulé à Nyakabiga,
    – ces gens qui ont vu leurs bus brulés,
    – ces gens qui se sont vus contraints à rester enfermés dans leurs quartiers pendant plusieurs jours sans travail en ignorant que la majeure partie des burundais survit grâce à leur travail quotidien,
    – ces enfants qui avaient été empêchés d’aller à l’école,
    – ces militaires et policiers paisibles (car tout policier n’est pas méchant) qui étaient cibles des attaques régulières,
    – pourquoi pas ces imbonerakure paisibles qui se sont vus attaqués, chassés de certains quartiers, parfois même tués,
    – la liste est longue
    Tous ces gens ne méritaient-ils pas ce DROIT dont Mr Pierre Claveur Mbonima et Mme Carina Tertsakian sont-ils promoteurs! Le Feu Mobutu a dit, je cite, “Quand vous parlez de droit de l’homme, il faut savoir de quel homme et de quel droit il s’agit exactement”. Fin de citation!

  2. Ntazizana

    Mr Ayubu, tu fais du chantage. Toutes les vies fauchées par la police et la milice de Peter faisait partie du peuple dont tu parles. A moins que tu nous dises ce quI sont ces morts, torturés et disparus qui étaient arrêtés par la police.

  3. RUGAMBA RUTAGANZWA

    @AYUHU JEAN PIERRE,

    Non, ceux qui ont attribué ce prix se sont trompés de laureat!. Ils devraient le donner aux Imbonerakure, dont les agissements rappellent les Interahamwe de sinistres mémoires ou alors le Service National Renseignement de Mr NKURUNZIZA responsables de tortures, enlèvements, disparitions forcées extorsion de fonds et exécutions extrajudiciaires. Le ridicule ne tue pas, AYUHU

    Enfin, lisez le contenu de le lien ci-dessous (un papier publie le mois passe par Gervais RUFYIKIRI, l’ancien 2e Vice-President du Burundi, au chaud en Belgique comme vous diriez sur un ton ironique et moqeur..) si vous comprenez un peu l’anglais, mais j’en doute, et vous saurez ce que c’est le Gouvernement que vous defendez bec et ongles..!
    https://t.co/eO42OIVsi0

  4. Yves

    S’il y en a un qui a visiblement besoin d’en apprendre sur son propre peuple, c’est vous. Ce ‘peuple’ qui soi-disant soutient le despote de Bujumbura, n’est que pure propagande. Oui, il y en a encore qui soutiennent son Altesse divine : ceux de son village d’origine (1), ceux qui profitent de ses largesses (2), et les simples d’esprit (3), ce qui on en conviendra ne fait pas tant de monde que ça. Vous nous direz à quelle catégorie vous appartenez (je parierais personnellement sur la deuxième ^^).

    Sachez ensuite que les personnes en question ne se sont pas ‘mises au chaud’ en Belgique mais y ont fuit afin d’avoir la vie sauve, ce qui est fort différent ! Le jour où vous fuirez le pays parce que ce régime se sera effondré (ce qui ne manquera pas d’arriver, faute de rentrées financières), nous dirons également que vous avez décidé de vous “mettre au chaud” à l’étranger. Mais quelque chose me dit que vous ne vivrez pas la situation de cette manière…

    Enfin, toutes mes félicitations pour cette magnifique phrase. Relisons-là ensemble : “c’est l’argent du contribuable européen par prix interposés qui est entrain de tuer le peuple! “. Où l’on apprend que décerner un prix de la paix tue des gens ! Pauvre ignorant que je suis, je pensais que c’était via des assassinats ou de trop longues tortures que l’on tuait les gens, mais non, suis-je bête, c’est en décernant des prix pour la paix.

  5. Ayuhu Jean Pierre

    Roger mon frère,

    Tu as encore à apprendre de ce peuple et les agissements de cette frange de la population que tu as tendance à défendre. Pour ton information, c’est la société civile – disons ses membres- qui ont appelé la jeunesse à l’assaut des institutions depuis mai 2015 et quand ils ont constaté l’échec, ils ont pris les avions pour se mettre au chaud en Belgique en attendant l’aboutissement de la révolution…Ne la voyant pas venir ou plutôt en cherchant d’autres positionnements stratégiques, ils ont vite adhéré au CNARED et quand le CNARED a atteint ses limites, ils sont sortis!
    Bref, c’est l’argent du contribuable européen par prix interposés qui est entrain de tuer le peuple! Mais on vous dira, cher Roger, qu’il y a des gentils, Mbonimpa et quelques autres, et les méchants à abattre, le peuple et son gouvernement; le peuple pour avoir refusé de participer à la révolution et le gouvernement parce ce n’est pas celui-la, des vas-nu-pied dont l’occident rêvait.
    Des prix, il y en aura d’autres car le peuple a dit non au néocolonialisme par Mbonimpa interposé!

  6. Ayuhu Jean Pierre

    Chers tous,
    J’ai vécu l’avant et l’après 1993. Je n’ai jamais vu la communauté dite internationale se comporter de manière aussi perverse face au Burundi, son gouvernement et son peuple…Pour ceux qui connaissent Julien Assange et Edward Snowdwn, ces deux personnes ont dit révélé les informations “vraies” sur certaines pratiques américaines. Ils sont exilés à vie.
    Mais voilà, les mêmes américains et leurs amis, se retrouvent être des donneurs de leçons en exigeant les libérations sans conditions, pressions insupportables à l’appui, des hommes et femmes coupables d’avoir menti avec des mensonges susceptibles de menacer la sécurité de l’État. C’est le cas de ce Mbonimpa que le monde semble vénérer par prix interposés, ce Mbonimpa qui hier, a produit des photos pris au Rwanda et les a présenté au monde comme étant les Imbonerakure qui s’entrainaient sur le sol congolais. Et oui, il a des prix !
    C’est ce Mbonimpa avec ses amis qui hier, ont lancé la jeunesse à l’assaut des institutions et quand ils se sont rendus compte que cela n’était pas possible, ont pris les avions et se retrouvent à Bruxelles, Paris et ailleurs entrain de boire et manger! Et oui, ils ont des prix..
    Ce sont ces mêmes personnes qui appellent à longueur de journées à ce que le peuple soit privé de l’aide pour seul motif qu’il a voté. Et oui, il faut l’abolir ce peuple et Mbonimpa a des prix.
    Mais quel cynisme? Uwetema urwiwe bamutiza umuhoro, ces prix là!

  7. Yves

    Ce message est destiné à l’ensemble de la communauté d’Iwacu, et tout particulièrement la modération et la direction du journal inclues. Merci de poster l’intégralité de ce qui suit.

    Ma question est la suivante : pourquoi Iwacu continue-t-il de publier les commentaires de ce HIMA Jeremy ?

    1. Liberté d’expression ? Mais où est la liberté d’expression lorsque les messages sont systématiquement des attaques haineuses à l’encontre des jeunes, des étudiants, de l’opposition, des étrangers, du Rwanda, des Belges, bref de tout ce qui n’est pas un DD pur et dur ?

    2. Le débat contradictoire ? Mais il n’y a pas de débat contradictoire avec cet HIMA. Non seulement, il tient le même discours identique (la tactique du copier/coller permet de gagner un temps précieux), mais en plus il ne répond absolument jamais. Je lui ai demandé plus de dix fois de s’expliquer sur ce qu’il entend par “les colonisateurs belges”. Il ne répond jamais (et pour cause, il n’a aucun argument). Donc, il vient, répand son venin, puis s’en va. Et le mal est fait.

    La fonction des troll est de pourrir les débats et de lancer des attaques haineuses et infondées. Mais HIMA est plus qu’un simple troll, il recherche autre chose… Il cherche à épuiser les lecteurs par ses interventions incessantes et identiques. Ne laissez pas le débat contradictoire se résumer à des affrontement verbaux sans intérêts. Ne laissez pas vos plus fidèles lecteurs s’éloigner de votre journal à cause d’un seul trublion. Bannir HIMA Jeremy définitivement de ce site, c’est retrouver la sérénité dans les débats, c’est faire revivre ce qui relie les hommes, à savoir la confrontation (pacifique) des points de vue. Merci

    Note du modérateur

    Nous avons espéré que M. Hima Jeremy allait évoluer vers un débat contradictoire constructif. Mais force est de constater que l’on ne peut rien espérer. Il reste bloqué sur ses attaques haineuses.
    Cela devient en effet inacceptable. Trop c’est trop Nous allons prendre en compte l’exaspération de nombreux lecteurs.
    Le Modérateur

  8. NZIGAMASABO

    @HIMA Jeremy,
    Honte à vous HIMA..! Menacer, terroriser violer, enlever, faire disparaitre, exécuter sans juger tout cela ne règlera jamais la crise socio-politique immense dans laquelle nous a plongé quelqu’un qui, pendant 10 ans de règne sans partage, n’a eu aucun rendement sauf faire du Burundi le pays le plus pauvre du monde, un de plus corrompus et des plus affamés aussi.
    Le monde entier sait tres bein maintenant ce que vaut le Gouvernement du CNDD-FDD, cher HIMA : corruption, incompétence, violence, manque de vision et de leadership politique..telles sont les caractéristiques qui vous collent au dos… ! Vous êtes nus comme des vers.
    IGIHUGU SI ICANA, CABANANIYE MUGIFISE…!

  9. Ntazizana

    Tu es plus mauvais que le colon. Ne te fais plus le porte parole des Burundais. Au lieu de féliciter ton compatriote, tu évoques des bêtises. La terre tourne peut être que demain tu demanderas à bénéficier de ses services!
    Congrats Mutama Mbonimpa! Tu donnes de l’espoir à plusieurs Burundais.

  10. roger crettol

    Ah, Monsieur Jeremy !

    J’aime bien voir la réalité du dialogue inter-burundais telle qu’elle se manifeste dans les interventions de Monsieur Jeremy. Peut-être devrais-je dire l’irréalité …

    Comment justifier et expliquer une telle hargne ? Comment essayer de convertir cette énergie de mensonge en quelque chose de positif qui se substituerait à cet éternel rejet dans les fosses du passé ? Comment ?

    Mensonge : le pseudonyme même de HIMA trahit complètement les positions de Monsieur Jeremy. On est dans la provocation et la subversion, et c’est dommage.

    Il est clair que la reconnaissance dont jouit Monsieur Mbonimpa a un petit côté politique – tout comme la tentative d’assassinat de l’année dernière. Et puis, cette reconnaissance amplement méritée met en évidence tout ce qu’il peut y avoir de trouble dans le système de la justice et des prisons au Burundi. Depuis longtemps – l’APRODH a été créée en 2001.

    Ce qui ne peut manquer d’enflammer les iDDolâtres de service. Pas de surprise, mais ils écument en vain.

  11. Vous avez bien vu la strategie de ces gens, pour acheter des grenades qui endeuilleront le peuple Burundais, ils doivent passer par ce menteur international. Ce monde est vraiment malade.

  12. Ce grand menteur qui a finance les manifestants violants qui ont brules vifs les jeunes hutus accuses d’appartenir au Parti au pouvoir vient de recevoir une autre recompence de la part des commenditaires de bcp de crimes qui ont endeuilles le peuple Burundais.

  13. Soyons vigilant, le colonisateur vient de donner de l’argent pour l’achat des grenades destinees a exterminer le peuple Burundais.

  14. RUGAMBA RUTAGANZWA

    Un homme debout, fier en dépit de tout ce qu’il a subi sur le plan personnel et familial. Tout cela parce qu’il n’a fait que dire la vérité et rien que la vérité. Nous devrions le féliciter et en être tous fiers.
    J’ose espérer que ceux qui lui ont tiré dessus, qui l’ont trainé dans la boue, emprisonné pour rien, assassiné son gendre et son fils cadet n’auront pas le dernier mot. J’ose espérer que la justice nationale ou internationale vengera notre Mutama national.

  15. mike

    C’est la confirmation que nous vivons un monde à l’envers.
    C’est un monde où on prime les menteurs avérés , photos à l’appui.
    (la fameuse épisode de la photos sur des faits qui se sont déroulées au Rwanda en 1994 réchauffées et servie aux médias pour prouver je ne sais plus quel événement censée s’être déroulé en RDC entre 2012 et 2013 ).

    Il ne reste qu’à primer GW Bush , l’instigateur de la chute de Saddam Hussein pour détention d’armes de destruction massives!

  16. MUBI

    certains diront que ce prix est contre eux ! Eh ! Oui ! On n’est jamais bon sorcier dans son village !

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Ne gâchez pas la petite enfance de Junior

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Ne gâchez pas la petite enfance de Junior

Il s’est retrouvé en prison à une année et demie de naissance. Il n’a commis aucun délit, n’est pas en conflit avec la Loi. Quand bien même ce serait le cas, il n’a pas encore l’âge minimum de responsabilité pénale. (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 490 users online