Mardi 13 avril 2021

Société

L’hôpital Kira veut libérer la dépouille mortelle d’Alain mais…

06/02/2019 Commentaires fermés sur L’hôpital Kira veut libérer la dépouille mortelle d’Alain mais…
L’hôpital Kira veut libérer la dépouille mortelle d’Alain mais…

Après la publication de notre article sur  ce corps en attente d’inhumation faute de paiement des soins prodigués par l’hôpital, les réactions continuent d’affluer à Iwacu : colère, compassion, interrogations…

Pour sa part,  Kira a contacté Iwacu  et rappelle que  l’hôpital a fait son devoir et a  soigné Alain Gahungu,  depuis la date de son accident le 16 Septembre 2018. Le jeune infirmier a été victime  « d’un accident sur la voie publique causé par un véhicule assuré par la SOGEAR. Cette société d’assurance « avait promis de prendre en charge ses soins », précise Kira.

Le problème, selon KIRA Hospital, l’assureur, SOGEAR en l’occurrence, « reste silencieuse ».

L’hôpital  se dit «  de bonne foi et voudrait libérer la dépouille du défunt ; cependant, nous continuons à chercher la SOGEAR pour trouver une solution à l’amiable dans les plus brefs délais».

KIRA Hospital  indique qu’il a consenti d’énormes efforts et « accepte d’accorder une importante réduction comme il l’a déjà fait pour d’autres cas ». Néanmoins, Kira conditionne la remise de la dépouille par une note écrite de SOGEAR s’engageant à régler la facture. Iwacu est en train de contacter SOGEAR pour recueillir sa réaction. Entretemps, la famille a lancé un appel à l’aide. A suivre

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Hippocrate au secours !

« Dans toute maison où je serai appelé, je n’entrerai que pour le bien des malades. » Cet extrait du serment d’Hippocrate « échappe » à certains praticiens du corps soignant. Iwacu a mené une enquête en rapport avec le traitement des patients dans (…)

Online Users

Total 1 031 users online