Économie

Les prix des denrées alimentaires sont en hausse malgré l’annonce d’une bonne production

09/04/2020 Dorine Niyungeko Commentaires fermés sur Les prix des denrées alimentaires sont en hausse malgré l’annonce d’une bonne production
Les prix des denrées alimentaires sont en hausse malgré l’annonce d’une bonne production
Des sacs de riz et de haricot au marché appelé « Kwa Siyoni »

Même si le ministre burundais en charge de l’agriculture parle d’une augmentation substantielle de la production par rapport aux années passées, au marché la courbe des prix des denrées alimentaires de base est loin d’être descendante. C’est un constat fait ce mercredi 8 avril 2020 dans les deux principaux marchés de Bujumbura, la capitale économique.

Au marché dit ’’Bujumbura City Market’’, communément appelé « Kwa Siyoni », 1 kg de haricot dit « Kinure » coûte 2.000 BIF et 1 kg de pommes de terre est à 1.000 BIF.

Au marché de Ngagara II, dit « Cotebu », c’est presque pareil. Il s’observe un léger mieux. Il y a un écart de 200 BIF sur certains produits alimentaires.

Pour les céréales qui sont plus vendus dans ce marché, les prix varient entre 800 et 1.500 BIF. « Nous pouvons dire que c’est moins cher par rapport à l’année passée. La farine de blé et le maïs, des produits qui étaient plus importés ne le sont plus au même rythme qu’avant puisqu’ils sont produits localement en quantité suffisante. Aujourd’hui, nous nous approvisionnons chez des agriculteurs burundais », fait savoir un commerçant du marché dit « Cotebu ».

«Malgré cela, les prix ne baissent pas, c’est vraiment terrible. Tout est cher au marché, même si le ministre de l’Agriculture a annoncé que la récolte a été bonne en 2020 », déplore un consommateur rencontré dans ce marché.
« Durant cette période de récolte du riz, les prix sont restés stables, ils n’ont pas encore grimpé », se réjouit un autre client venu faire ses commissions au marché dit « Kwa Siyoni ».

Avec la peur due au Covid-19, regrette-t-il, certains commerçants en ont profité pour augmenter les prix des produits alimentaires. «Les citadins se sont précipités à faire des stocks croyant que le gouvernement allait décréter le confinement ».

Selon le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Environnement, Déo Guide Rurema, la récolte a été très bonne en 2020 par rapport à 2015. « Le Burundi se réjouit de la stabilité alimentaire », a-t-il indiqué.
Dans sa déclaration, la production du maïs par exemple est passée de 139.221 tonnes en 2015 à plus de 890.000 tonnes en 2020.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

« J’ai besoin de tous les Burundais »

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur « J’ai besoin de tous les Burundais »

L’euphorie de la campagne électorale est terminée. Ce 20 mai, les Burundais ont eu rendez-vous avec les urnes. Enjeu ? Un triple scrutin : présidentiel, législatif et communal. Mais le vote du président, qui gouvernera le pays pour sept ans, semble voler (…)

Les billets d'Antoine Kaburahe

Antoine Kaburahe

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 251 users online