EN

Société

Les femmes satisfaites de leur représentativité dans les postes de prise de décision, mais…

17/07/2020 Emery Kwizera Commentaires fermés sur Les femmes satisfaites de leur représentativité dans les postes de prise de décision, mais…
Les femmes satisfaites de leur représentativité dans les postes de  prise de décision, mais…
Marie Concessa : « Globalement, de 2016 à 2019 en incluant les postes électifs et les postes non électifs le taux moyen est passé de 17 à 18% »

Ces dernières années la participation des femmes dans les postes électifs a un peu évolué, mais certaines organisations féminines constatent une régression au niveau des postes de nomination. Etat des lieux.

«Au niveau de l’Assemblée nationale, le taux de représentativité des femmes est passé de 23% en 2015 à 36% en 2020 avant la cooptation. Maintenant, il est autour de 39% »,   s’est réjouie  Marie Concessa Barubike, coordinatrice à l’Association des femmes rapatriées du Burundi, Afrabu.

C’était ce jeudi 16 juillet lors d’une séance de lancement d’un projet de renforcement du leadership des femmes pour une implication au sein des instances de gouvernance, de consolidation de la paix et de lutte contre le covid-19 organisée par le Forum des femmes du Burundi.

Selon le rapport de l’Afrabu du 31 décembre dernier, le taux de participation des femmes à la représentation au niveau des collines est passe de 6% à 9% de 2015 à 2019. Au niveau des comités de développement collinaire, ce taux est de 31.6%. Il est de 33.2% au niveau des comités de gestion d’eau et de 21.2% dans les comités mixtes de sécurité. « Globalement, de 2019 à 2019 en incluant les postes électifs et les postes non électifs le taux moyen est passé de 17 à 18% »,  résume Mme Barubike.

Jeanne Mpfayoguhora, secrétaire général du forum des femmes au Burundi indique pour sa part qu’au niveau des administrateurs, la représentativité de la femme sera d’au moins 30%, au regard des propositions.

Evolution et régression

Pour les  postes de nomination, l’évolution est moins satisfaisante. Au niveau des gouverneurs, le taux des femmes est resté de 16% c’est-à-dire 3 gouverneurs sur 18. Au sein du gouvernement, le taux de représentativité actuel est de 33%. « En 2019, Afrabu a constaté une  augmentation des femmes directrices générales de 15%  et une régression de 21% chez les assistants des ministres ».

Le forum des femmes du Burundi souhaite un minimum de 30% des cheffes  collinaires à l’issue des élections de 2020.  Pour ce forum, les femmes devraient avoir des places aussi dans les directions scolaires, dans l’agriculture et l’élevage, etc. « Plus de 90% de femmes travaillent dans les secteurs d’agriculture et d’élevage, mais combien de femmes sont directeurs des départements d’agriculture et d’élevage au Burundi ? », interroge la secrétaire générale du forum.

Le Forum des femmes du Burundi déplore que dans les provinces de Rutana et Karusi, les listes de candidats sénateurs ne sont constituées que des hommes, bien qu’il soit satisfait des quotas respectés dans la globalité. Sa présidente, Janvière    Ndirahisha, promet de présenter au président de la République « un document sans faille de plaidoirie», pour les prochaines nominations.

 

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Que sont devenus les partis politiques ?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Que sont devenus les partis politiques ?

Six mois après les élections, plus d’un se demandent, et à juste titre, ce que sont devenus les partis politiques si « dynamiques » pendant la campagne électorale, où sont passés leurs militants. Surtout les partis d’opposition. Nos politiques clament (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 203 users online