Vendredi 27 mai 2022

Politique

Le secrétaire exécutif du CNARED rentre d’exil

05/10/2019 Commentaires fermés sur Le secrétaire exécutif du CNARED rentre d’exil
Le secrétaire exécutif  du CNARED rentre d’exil
Anicet Niyonkuru a tenu parole

Anicet Niyonkuru, président du parti CDP en même temps secrétaire exécutif du Cnared, la coalition de l’opposition en exil, est arrivé à l’aéroport Melchior Ndadaye ce samedi 5 octobre vers 13 heures et demie. Arrivé sur place, cet opposant n’a pas pipé mot. Ce qui n’est pas dans ses habitudes. Les journalistes ne se sont contentés que d’un sourire diplomatique de ce ténor du Cnared.

Le président du partiCDP était accompagné par Mamès Bansubiyeko, membre de ce parti. Ils ont été accueillis par Jacques Bigirimana, président du parti FNL venus à bord de ses pick-up rutilants. Ils sont vite repartis juste après quelques formalités au service d’immigration.

Aucun membre du CDP, du moins arborant les couleurs de ce parti, n’était à l’aéroport pour l’accueil de leur président rentré d’exil. Il a tenu parole : il avait dernièrement annoncé sa volonté de ’’prendre part aux élections de 2020’’.

Interrogé Mamès Bansubiyeko, qui était avec Anicet Niyonkuru a déclaré qu’il ne rentre pas d’exil. D’après lui, il rentre tout simplement dans son pays. «Je suis à l’étranger depuis 1996 et je viens chaque année à Bujumbura, même l’année dernière, j’étais ici », a-t-il tenu à préciser avant de s’engouffrer dans l’un des véhicules du président du FNL.

Le secrétaire exécutif  du CNARED arrive à Bujumbura suite au conclave de Nairobi organisé au début du mois de septembre  entre l’Ombudsman, Edouard Nduwimana et une délégation des politiciens membre du Cnared.

Selon un communiqué sorti par le bureau de l’Ombudsman après cette réunion, Edouard Nduwimana a précis

é qu’il a rencontré des politiciens en exil ne faisant pas objet de poursuites judiciaires dans le cadre de la sensibilisation au retour au pays.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Des projets porteurs, mais la sécurité d’abord

Les rideaux sont tombés sur la visite de trois jours au Burundi du Président Félix Tshisekedi. A la presse, il n’a parlé que de projets phares à importer et du chemin de fer Uvinza (Tanzanie)-Musongati-Gitega-Bujumbura-Uvira-Kindu-(RDC) ’’qui lui tient tant à (…)

Online Users

Total 1 997 users online