Société

Le président d’un syndicat des enseignants écroué

09/01/2020 Mariette Rigumye Commentaires fermés sur Le président d’un syndicat des enseignants écroué
Le président d’un syndicat des enseignants écroué
Antoine Manuma (à droite), président du Sygepebu, a été arrêté dans la soirée de ce 8 janvier à Rutana.

Le président du Syndicat général du personnel enseignant de l’éducation du Burundi (Sygepebu) vient de passer sa première nuit aux cachots du commissariat de la province Rutana.

D’après Gérard Niyongabo, président du Sepeduc (Syndicat des enseignants professionnels de l’éducation), Antoine Manuma, président du Sygepebu a été interpellé dans la soirée de ce 8 janvier par le chargé des services de renseignement de la province Rutana. Le premier craint lui-même une arrestation d’un moment à l’autre et accuse la Cossesona (Coalition spéciale des syndicats des enseignants pour la solidarité nationale) d’être derrière cette arrestation. « Nous sommes accusés de nous opposer contre les retenues sur salaire forcées de 500 BIF par la Cossesona sur les comptes des enseignants », s’insurge ce syndicaliste.

Le président du Sepeduc tranquillise tous les enseignants et leur demande de poursuivre leur tâche quotidienne en dépit de cette mauvaise passe. Il les exhorte également à signer et relayer la pétition en ligne des syndicats Sygepebu et Sepeduc contre les retenues sur salaire forcées exercées par la Cossesona.

Quant à la Cossesona, M. Niyongabo leur demande de respecter la loi. « S’ils ont opté de nous arrêter, ce n’est pas leur tâche ». Il demande que la justice fasse son travail.

Contacté, Victor Ndabaniwe, président de la Cossesona, affirme qu’il a effectivement demandé au parquet d’arrêter les responsables des deux syndicats. D’après lui, il y aurait des infractions pour lesquelles la justice va les auditionner.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Campagne contre la covid-19. Des interrogations demeurent…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Campagne contre la covid-19. Des interrogations demeurent…

Chose promise, chose due. Depuis la prestation de serment des ministres du nouveau gouvernement, le Président Evariste Ndayishimiye s’est engagé à combattre résolument la pandémie du coronavirus, « le plus grand ennemi du peuple burundais ». A peine une semaine (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 567 users online