Samedi 03 décembre 2022

Elections 2020

Elections 2020 : le président de la CECI-Songa sous les verrous

12/05/2020 Commentaires fermés sur Elections 2020 : le président de la CECI-Songa sous les verrous
Elections 2020 : le président de la CECI-Songa sous les verrous
Le président de la CECI-SONGA, arrêté lundi 11mai, est emprisonné à Bururi

Jean de Dieu Nshimirimana, responsable de la Commission électorale dans la commune Songa en province Bururi, a été arrêté ce 11 mai. Il est accusé par l’administration communale d’avoir commis de fautes professionnelles.

D’après elle, le président de la CECI-Songa entravait les activités en plaçant des responsables de bureaux de votes dans des collines différentes de celles de leurs origines. En plus,  il a nommé, au poste des présidents des bureaux de vote, des candidats aux élections des conseillers communaux.

Emmanuel Hurumbirimana, responsable du parti CNL dans la commune Songa,  n’est pas de cet avis. Il explique  que M. Nshimirimana a  plutôt refusé d’exécuter les ordres de  l’administration communale. Elle voulait lui imposer de placer de nouveaux responsables des bureaux de vote. Il indique que sur 23 membres  de bureaux de vote du CNL, 12 ont été rayés de la liste. Et de révéler qu’avec l’arrestation du président de la CECI, il craint que les  restants sur la liste ne subissent le même sort.

«Toute accusation portée contre lui a pour but de l’éloigner pour qu’ils puissent mettre  leur  plan en exécution», fait savoir M. Hurumbirane. Si cette  situation persiste, poursuit-il, les élections dans la commune Songa pourront se dérouler dans un climat tendu. Mais, l’administration de la commune Songa  rassure que les élections vont se dérouler dans une parfaite harmonie.

Signalons que la CEPI-Bururi a déjà nommé provisoirement Yolande Nshimirimana, comme présidente  de la CECI-Songa.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Vaciller mais avancer

Pour un journaliste, savoir que son travail est accessible à ses auditeurs, ses lecteurs ou téléspectateurs est très important. Pendant plus de cinq ans, on nous lisait comme par effraction. Pour rappel, depuis le 10 octobre 2017, les lecteurs d’Iwacu (…)

Online Users

Total 1 335 users online