Politique

Dissolution de la Ligue ITEKA : « Une décision absurde et funeste »

05/01/2017 Egide Nikiza 17

« L’ONU appelle le Gouvernement à revenir sur sa décision et à réexaminer les restrictions imposées aux autres organisations des droits de l’Homme et de la société civile qui ont été sanctionnées, ces trois derniers mois », lit-on dans le communique, sorti ce mercredi 4 janvier, par l’ONU.

L’organisation mondiale regrette la radiation définitive de la Ligue ITEKA, aînée dans la défense des droits de l’Homme au Burundi. Elle rappelle la contribution de cette ligue dans l’amélioration du respect des droits de la personne humaine au Burundi.

Pour la Fédération internationale des ligues des Droits Humains, la dissolution de la Ligue ITEKA est une décision absurde et funeste.

« L’Observatoire condamne ce nouveau coup porté à la société civile burundaise et appelle les autorités à mettre un terme à leur interminable campagne de harcèlement et de musellement des défenseurs des droits humains », lit-on dans un communiqué publié ce 4 janvier.

La FIDH souligne que cette radiation intervient à la suite de la publication, le 15 nombre 2016, de son rapport co-rédigé avec la Ligue ITEKA.

Pour rappel, la Ligue ITEKA faisait, jusque là, l’objet d’une mesure de suspension provisoire. Elle était accusée, depuis le 24 octobre dernier, de « perturbation de l’ordre et de la sûreté de l’Etat. »

Forum des lecteurs d'Iwacu

17 réactions
  1. dodo

    Après avoir quitter la CPI avec succès en amenant le gros morceau avec lui(Afrique du Sud), le président a pris de sérieux point sur ces nombreux adversaires. Quelles forces réelles ou moyens de pressions possèdent l’Occident sur le Burundi? Ils ont déjà coupé l’aide. Ce qui veut dire que le gouvernement est devenu le seul maître du Burundi, avec la nouvelle loi sur les ONG, un pays africain va devenir maître de sa destiné sans qu’aucune force extérieure (ONG de stabilisatrice) ne puisse stopper. Tout est parti de la jalousie affiché par certains burundais et occidentaux d’un président populaire gagnant des prix d’ici et là. La haine envers lui s’est accentué lorsqu’il a placé son autorité de Dieu, sachant le nombre d’occidentaux homosexuelles sont des ambassadeurs accrédités, des personnes habitué à coucher entre mec pour assouvir leur désir d folie et domination sur autrui. Un homme morale, voilà ce qui a ennervee bon nombre d’entre eux. L’accord d’Arusha n’a était qu’un Tremplin, beaucoup de tutsi étaient sûre que Nkurunziz allaient partir facilement avec le soutient des USA, France et Belgique, l’argent à gogo et biensure la force des médias. Ces personnes ont oublié Dieu comme dans notre monde certains croient toujours naïvement qu’ils sont les maîtres de la terre,ils oublient que Dieu est le créateur, celui qui change les circonstances, le début et la fin. Même parmi les membres du CNED des beaucoup ont fuit, ils ont cru que Nkurunziza allait partir aussi facilement, en fait ce personnes vont tout les jours à l’église mais ils n’ont pas de foi, ce sont de chrétiens de surface. Deux ans après les manifestations le constat est que Nkurunziza les a battu à tout les niveaux militairement, diplomatiquement et ils continuent son parcours pendant ce temps les méchant sont dans la tombe en, sûrement en enfer, si tu meurt dans la violence et que tu n’est pas saint comme l’exige la bible. Tu vas en enfer!!!! Voilà dont des jeunes gens qui sont entrain de goûter au lac de feu à cause des mensonges du diable. Un enfant de satan échoue dans ces projets et nous avons été témoin qu’ils y’a beaucoup qui ont échoué , où sont t’ils aujourd’hui !!??? N’était pas t’ils heureux en 2015??? Ou sont t’ils?

  2. roger crettol

    Et cela est parfaitement compatible avec le légitime exercice du pouvoir ???

    Donc, votre Excellent Président n’a de compte à rendre à personne, il est Glorieusement Souverain. Il a toute latitude de bricoler la constitutoin, ou d’intimider – ou pire – toute opposition à Sa Volonté ou à Ses Réquisitions.

    Tout cela est parfaitement démocratique, légal et légitime – selon les définitions qui ont cours à Bujumbura. Ailleurs, ma foi … on refuse de paître sur la même pelouse.

  3. Kabingo Dora

    @congo , voudriez vous préciser votre pensée lorsque vous écrivez ” le monde peut crier il ne en a rien à cirer” Voulez vous dire ” il n’en a rien à cirer” ? Nous avons vraiment du mal à vous comprendre eh

  4. Yves

    @Congo : oui. Il agit exactement comme Kim-Jong Un, de la Corée du Nord. Une charmante comparaison n’est-ce pas ? Sauf que lui ne dispose même pas de la bombe atomique comme arme de dissuasion 😉 Ah oui, au passage : la “souveraineté” ne signifie pas “détruire son pays” ou “éliminer ses adversaires”. Peut-être devriez-vous revoir la définition de ce mot…

  5. Yves

    “L’unité ou la mort”, c’est beau comme message. Bien sûr, c’est un peu totalitaire sur les bords, et cela permet toutes les dérives puisque l’on peut accuser n’importe qui de ne pas suivre le gouvernement, et ce sous n’importe quel prétexte. Mais qu’importe. Son Altesse, et son brave toutou Eric, se tiendront, debout, unis et fier, même dans le champ de ruine qu’ils auront laissé derrière eux …

  6. Congo

    Je précise : Nkurunziza fait ce qu’il veut comme il le pense. Il n a aucune limite, il est souverain. Le monde peut crier il ne en a rien à cirer.

  7. Bakari

    @Congo
    Vous voulez dire “peter” ou “paître”? Précisez bien votre pensée!

  8. Stan Siyomana

    @Congo: “les petits USA…Le Burundi: tunasonga mbele”
    1. BURUNDI
    Population: 11,18 millions;
    Produit interieur brut (PIB): 3,09 milliards de dollars pour l’annee 2015.
    2. USA
    Population: 321,57 millions;
    PIB: 18036,65 milliards de dollars pour l’annee 2015.
    DONC L’ECONOMIE AMERICAINE EST 6000 FOIS PLUS GRANDE QUE CELLE DU BURUNDI.
    (Voir http://www.tradingeconomics.com).

  9. Congo

    Bravo Nkurunziza, aho iteka ryamye. Vous faites ce que vous voulez et vous envoyez petre tout le monde,l ONU et tous les petits usa, ue, et que sais je. Le Burundi :tunasonga mbele.

  10. Kabingo Dora

    Cher Roger Crettol
    C’est comme cela au Burundi , lorsque la température monte trop , on casse le thermomètre . Ils sont quand même trop fort .

  11. Jereve

    Disons-le clairement, cette décision relève de l’abus de pouvoir.

  12. eric

    iteka a ete trop manipuler.
    UNITY OR DIE is the only main policy we should have.
    Anyone or any country try against it will face our fire.

  13. roger crettol

    È pericoloso sporgersi – Ne pas se pencher au dehors !

    Malgré le rappel constant de Dieu et de la Providence dans les discours officiels, on a plutôt l’impression d’un étouffement, d’une chute fascinée en direction d’un trou noir dévastateur.

    Dieu, interloqué et narquois, ne dit rien. Il a l’habitude, et sait à quoi s’attendre de la part de ce gouvernement qui couvre sa nudité d’une phraséologie pseudo-pieuse et mitée. Qui cela peut-il encore tromper ?

    Iteka bannie du paysage, il n’y aurait plus de meurtres et d’assassinats politiques, plus de disparitions “commodes”, plus de prisonniers livrés à la discrétion de tortionnaires éprouvés ??? Vraiment, tous ces crimes disparaîtraient-ils avec la radiation définitive d’un dénonciateur patient et informé ?

    Dieu hausse un sourcil, mais ne dit rien. Et Pierre, imperturbable, chute, chuuute …

  14. roger crettol

    Et pourquoi pas, dans un même mouvement, dissoudre la France, la Belgique, et les USA d’Obama, et le Nescafé ?

    🙂 🙂 🙂 JerryCan

  15. roger crettol

    Excellente idée ! 🙂 🙂 🙂

  16. Si l’ONU continue à nous enquiquiner, on va la dissoudre. Ndabe rero

  17. Ntazizana

    Je dénonce cette dérive autoritaire du gouvernement CNDD FDD qui veut faire taire toute voix discordante.
    Oser radier la ligue Iteka est Un acte déshonorant pour le gouvernement lui-même et une insulte pour des millers de Burundais qui en sont membres et/ou bénéficient de ses services.
    L ‘élimination de sa trésorière par des services du gouvernement était affront suffisant.
    Pour le respect des valeurs humaines,
    Que le gouverement revienne sur sa mesure honteuse!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Non au rapatriement forcé

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Non au rapatriement forcé

Les réfugiés burundais vivant dans les camps en Tanzanie sont sommés de revenir au bercail « de gré ou de force ». Un accord de rapatriement a même été conclu entre les ministres burundais et tanzanien de l’Intérieur. Ce document qualifié de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 456 users online