EN

Société

Des bienfaiteurs à la rescousse de l’Ecofo Kinindo

15/11/2020 Felix Haburiyakira Commentaires fermés sur Des bienfaiteurs à la rescousse de l’Ecofo Kinindo
Des bienfaiteurs à la rescousse de l’Ecofo Kinindo
Ecoliers et élèves de l’Ecofo Kinindo assis sur les pupitres octroyés par les bienfaiteurs

Plus de 18 millions de BIF, tel est le coût du don en mobilier octroyé, ce samedi 10 novembre, par l’association ’’Ecole Pour Tous-Burundi’’, les ressortissants de Kinindo et Rotary Club Bujumbura Umuco à l’Ecofo de Kinindo, en mairie de Bujumbura. Les bénéficiaires ne tarissent pas d’éloges.

Deux cents bancs-pupitres neufs, 16 chaises et 12 tables pour enseignants, réparation de 185 pupitres et de tous les tableaux noirs et la rénovation des salles de classe est la donation d’une centaine de bienfaiteurs se trouvant dans le monde et au Burundi dont les anciens élèves, les résidents de ce quartier, sympathisants, humanistes et associations. Elle s’inscrit dans le cadre de rénover cette école et de lutter contre la précarité en milieu scolaire.

Différents orateurs se succèdent sur l’estrade pour livrer leurs messages. Les uns pour donner un clin d’œil aux bénéficiaires du don, et les autres pour remercier les donateurs.

Ardis Ingabire, représentant de l’association ’’Ecole Pour Tous-Burundi’’, Chris Lee Gifwandi de « Kinindo Impact », et Chazalle Irène Ingabire, présidente de Rotary Club Bujumbura Umuco, insistent tous sur la promotion de l’éducation de qualité. Ils demandent aux bénéficiaires du don de le gérer en bon père de famille. Et de promettre d’étendre ce geste à d’autres écoles à travers tout le pays.

Un don salué

Claver Ndikuriyo, directeur communal de l’enseignement en commune Muha, se dit satisfait. Il appelle d’autres bienfaiteurs à emboîter le pas à ces donateurs pour lever d’autres défis qui sont à cette école notamment la construction d’autres salles de classe et l’équipement de la bibliothèque victime d’un incendie.

Bède Ndikumana, représentant des parents, ne cache pas sa joie. « Ce don vient résoudre la question du surnombre des apprenants dans les classes ».
De son côté, Adolphe Nshimirimana, directeur de l’Ecofo Kinindo, remercie les donateurs. « Les éducateurs et les élèves vont travailler dans les bonnes conditions. La réussite va s’améliorer ».

Anastasie Gasogo, ayant représenté le ministre de l’Education, salue l’initiative des bienfaiteurs et surtout leur désir d’accompagner les écoliers et élèves dans leur scolarisation. « L’éducation constitue la clé pour le développement d’un pays dans toutes ses facettes », fait-elle observer.
Et de faire savoir que les portes restent ouvertes à tous ceux qui veulent accompagner le ministère de l’Education dans la promotion d’une éducation de qualité.

Signalons que les cérémonies seront rehaussées par la présence des parents, les éducateurs, les représentants de l’administration et du ministère de l’Education, les écoliers et les élèves.

La journée est riche en couleur. Elle sera agrémentée par des danses traditionnelles et modernes, des sketches, l’interprétation des chansons, sans oublier la déclamation des poèmes. Les écoliers et les élèves se relayent sur le podium pour exhiber leurs talents tout en axant leurs messages sur les bienfaits de l’éducation.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Revivre l’« amitié entre les peuples »

La Rédaction Commentaires fermés sur Revivre l’« amitié entre les peuples »

En moins d’une année, trois étudiants burundais sont morts dans des circonstances non encore élucidées en Russie. Le décès des deux derniers, Jolivet Makoroka et Egide Nkengurutse, sera annoncé en moins d’un mois, soit le 25 octobre 2020 et le (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 276 users online