Société

De bonnes statistiques, une bonne prise de décision

14/11/2019 Mariette Rigumye Commentaires fermés sur De bonnes statistiques, une bonne prise de décision
De bonnes statistiques, une bonne prise de décision
Nicolas Ndayishimiye: «Pour une bonne prise de décision, il faut de bonnes statistiques»

Après la présentation des chiffres par l’Office national de la protection des réfugiés et des apatrides, les participants ne cachent pas leurs préoccupations. L’Isteebu demande que ces statistiques soient révisées et actualisées.

 «Il fallait montrer la chronologie suivie dans la collecte  des données», suggère S.N, représentante du ministère de la personne humaine, des affaires sociales et du genre. La chronologie aidera à savoir si les effectifs  des réfugiés, des déplacés et des rapatriés ont diminué ou augmenté.

Cela a été dit dans un atelier organisé par l’Institut de statistique et d’études économiques du Burundi, ce mercredi 13 novembre.

Du côté de  l’ONU-Femmes et d’autres participants, l’on propose que la méthodologie utilisée lors de la collecte des données et leur source devraient être mentionnées.

«Les statistiques présentées sur les réfugiés, les déplacés et les rapatriés au Burundi doivent être révisées» lance Nicolas Ndayishimiye, directeur général de l’Institut de statistiques et d’études économiques au Burundi (l’Isteebu). Selon lui, les échanges montrent qu’il y a certains domaines qui ne sont pas couverts par la statistique parmi lesquels la problématique des réfugiés,  des déplacés et des rapatriés.

«Pour une bonne prise de décision, il faut de bonnes statistiques», affirme le DG de l’Isteebu. Il recommande que les différentes institutions concernées  œuvrent en synergie pour avoir des données actualisées.

M. Ndayishimiye révèle que  la collecte et l’actualisation des données sur  les refugiés habitant les zones urbaines  figurent parmi les défis auxquels font face son institut.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Police de roulage. Balayer aussi le salon…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Police de roulage. Balayer aussi le salon…

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité a annoncé aux hauts responsables du ministère la tolérance zéro à quiconque se rendra coupable de la corruption et de la criminalité, priorité du gouvernement. Il a aussitôt joint l’acte à la (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 359 users online