Lundi 16 mai 2022

Société

Covid-19 : Les karaokés et saunas rouverts

11/03/2022 Commentaires fermés sur Covid-19 : Les karaokés et saunas rouverts
Covid-19 : Les karaokés et saunas rouverts
Gervais Ndirakobuca : « L’administration doit suivre régulièrement le respect de l’hygiène dans les saunas »

« Le comité de riposte contre la Covid-19 a décidé la réouverture des saunas. L’administration doit suivre régulièrement le respect de l’hygiène dans ces espaces », a annoncé le ministre en charge de l’Intérieur, en même temps président du comité national de riposte contre la Covid-19, lors d’une réunion avec les administratifs et la police en mairie de Bujumbura, jeudi 10 mars.

Il appelle aussi l’administration à suivre de près les activités qui se déroulent dans les maisons de massage : « Il faut que la culture burundaise soit toujours respectée dans ces places. Qu’il n’y ait pas autre chose qui se cache derrière ces massages.»

Le ministre Ndirakobuca a aussi annoncé la levée de la mesure suspendant les karaokés. Néanmoins, souligne-t-il, ces derniers sont autorisés de rouvrir jusqu’à 22h durant le week-end, sauf le dimanche.

Il se réjouit que les cas positifs à la Covid-19 aient sensiblement diminué, mais encourage la population à continuer de respecter les mesures barrières. Et de rappeler que la mesure suspendant les cérémonies et fêtes pendant les jours ouvrables reste en vigueur.

Pour rappel, la mesure de fermeture des saunas avait été prise le 21 décembre 2021 par le ministère chargé de l’Intérieur et de la Sécurité publique en vue de contenir la propagation de la Covid-19. Les boîtes de nuit et les karaokés avaient été suspendus la même en date du 11 janvier.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Monsieur le ministre, « ça va bien, mais ça va mal »

Sur le marché, il y a une tendance généralisée de la hausse des prix des produits. L’enquête menée par les journalistes d’Iwacu à Gitega, capitale politique et à Bujumbura, capitale économique, sur les produits agricoles de base, confirme l’envolée des (…)

Online Users

Total 1 670 users online