Samedi 28 janvier 2023

Archives

Bujumbura : un homme trouvé décapité en plein centre-ville

29/01/2016 4
La Protection civile en train d’évacuer le corps de cette sentinelle
La Protection civile en train d’évacuer le corps de cette sentinelle

Son cadavre a été découvert dans la matinée de ce jeudi 28 janvier dans les environs du siège de la banque ’’Ecobank’’. Selon des témoins, il s’agit d’une sentinelle, il passait la nuit derrière des kiosques et partageait cette vie de misère avec des enfants de la rue. Certains parmi eux sont des jeunes gens.

D’après ces témoins, le corps de ce veilleur de nuit gisait dans une mare de sang, sa tête ne tenait plus que par un lambeau de chair. D’autres sources indiquent que cette sentinelle était ivre mort.

Un des enfants de la rue a été arrêté, ses habits et ses ’’yebo-yebo’’ (sorte de tongs) étaient maculés de sang. Un petit joint trouvé dans ses poches avait également des traces de sang.

«Il titubait et il n’arrêtait pas de nous injurier et de nous vomir dessus alors que nous voulions dormir. Peut-être que les autre enfants de la rue lui ont réglé son compte», a-t-il confié à certains commerçants. Ils se sont vite partagé cette information d’une horreur inouïe.

C’est vers 7 heures et demie que des policiers de la Protection civile sont arrivés sur lieux. Ils se sont empressés à évacuer ce corps sans vie à bord de leur jeep rouge frappé d’une croix blanche sur les portières.

Forum des lecteurs d'Iwacu

4 réactions
  1. dester

    C’est surprenant de voir que malgrès le fait que vous m’ayez suprimer de la page, rien de bon ne vous arrive, d’abrd le Burundi réellu au CPS de l’UA et maintenant refus totale de la MAPROBU, vous voyez donc que votre destin est de périr, aahhahahahahahahahahahahahahahah

  2. Bbwejo

    Mana fasha Uburundi !!!!

  3. polo

    «Il titubait et il n’arrêtait pas de nous injurier et de nous vomir dessus alors que nous voulions dormir. Peut-être que les autre enfants de la rue lui ont réglé son compte» .. La jeunesse avenir du Burundi … Ce n’est pas encore la prochaine génération qui sortira le pays de son trou de misère …. D’ici là les ventriotes auront eu le temps de mettre leurs familles et leurs enfants dans ces pays sur lesquels ils crachent afin que les cadavres fertilisent les parcelles qu’ils récupèreront ensuite pour construire leurs hôtels immondes , vides de clients mais rempli d’autres ventriotes qui s’amusent avec la jeunesse flétrie et violée … Et après cela, ils parlent de néo colonialisme pour occuper les petits esprits des intellectuels burundais, les futurs élites pour qui on a du rabaisser les moyennes nationales au résultat scolaire ….

  4. MUGABARABONA

    Cherchez aussi des choses qui font du bien à nous raconter !!!!! Le pays de Mwezi Gisabo serait devenu umuriro udahera ?

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Une conscience collective pour recouvrer les fonds dérobés

Samedi 21 janvier, dernier jour de la prière interconfessionnelle organisée par le parti au pouvoir Cndd-Fdd, le Président Ndayishimiye a appelé les leaders à “remettre les choses en ordre” pour le relèvement économique du pays. Il les a exhortés à (…)

Online Users

Total 1 757 users online