Économie

Brarudi : grogne des employés de TCS

16/01/2020 Clarisse Shaka Commentaires fermés sur Brarudi : grogne des employés de TCS
Brarudi : grogne des employés de TCS
Les manœuvres de la société TCS qui travaillent à la Brarudi se disent exploités.

Des manœuvres de la société de nettoyage Total cleaning services (TCS), sous-traitante de l’entreprise Brarudi, sont remontés contre leur patron. Ils se disent exploités.

529 BIF/heure est le salaire que touchent ces manœuvres de la Brarudi employés par la société TCS, depuis 3 ans. Celui qui travaille un grand nombre d’heures perçoit environ 100 mille BIF par mois, d’après l’un de ces manœuvres qui se disent lésés. « C’est insensé de travailler d’arrache-pied, depuis 3 ans, pour toucher ce salaire », déplore R.M., l’un de ces manœuvres qui assurent les fonctions de manutention.

Or, expliquent ces employés, le pointage des salaires de la Brarudi qui leur est passé sous les yeux, il y a un an, a montré que les manœuvres touchent plus de 1.000 BIF/heure. Le double du salaire qu’ils reçoivent aujourd’hui.

Selon ces sources, les employés de cette société, qui emploie environ 300 manœuvres, sont divisés. Les nettoyeurs et les manœuvres ne sont pas traités de la même manière. Selon un manœuvre, ces derniers ont un contrat de 2 mois. Tandis que les nettoyeurs reçoivent un contrat de 2 ans. « C’est insensé. Nous sommes les employés d’une même société».

Ces manœuvres indiquent, de surcroît, qu’ils ne sont pas nourris au travail, contrairement aux nettoyeurs. « En principe, chaque prestataire à la Brarudi qui travaille jusqu’à 8h par jour a le droit d’aller à la cantine à midi. »

Ce n’est pas tout, poursuivent ces aide-opérateurs. Les deux jours de récupération par semaine auxquels ils ont droit ne sont pas payés. Les heures supplémentaires aussi. Auparavant, il y a environ une année, les heures supplémentaires ou les jours fériés étaient rémunérés. Le salaire journalier doublait, assurent-ils. « Nous ne savons pas pourquoi cela a changé».

Ces manœuvres demandent que les choses soient transparentes. Ils demandent que les contrats entre la Brarudi et la société TCS soient transparents.
Contacté, le patron de la société TCS, Patrick Rupari, a promis de s’exprimer prochainement.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Marcher dans les pas de Mutara I et Mutaga II

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Marcher dans les pas de Mutara I et Mutaga II

Des pourparlers entre le Rwanda et l’Ouganda devraient avoir lieu ce vendredi  21 février à un poste de leur frontière commune. Ils font suite à d’autres initiés dès le début de ce mois. C’est le cas de la rencontre de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 416 users online