Mardi 27 septembre 2022

Editorial

« Bon débarras », vraiment ?

26/06/2015 46

Antoine Kaburahe« Bon débarras ! » C’est ainsi qu’un proche conseiller du président Nkurunziza a commenté sur Tweeter la défection du Deuxième vice-président.

M. Gervais Rufyikiri n’était pas n’importe qui. Ancien président du Sénat, plusieurs années, 2ème vice-président de la République, apprécié par les chancelleries occidentales, c’était un technocrate rompu aux négociations économiques internationales (Banque Mondiale, FMI, etc.)

« Bon débarras ». Ce commentaire résume à lui seul l’attitude qui règne dans les hautes sphères du pouvoir burundais. Une arrogance teintée de mépris envers tous ceux qui s’écartent de « la ligne ». L’objectif affiché est de faire ces élections à n’importe quel prix, en faisant fi des standards basiques.

Dans sa lettre à M. Nkurunziza, une lettre, du reste très mesurée, l’ancien Deuxième vice-président pose une question pertinente : « Je vous demande, Monsieur le Président, de vous interroger sur l’avenir économique du Burundi privé des aides extérieures pour une économie qui, en condition normale, dépend à 52% des appuis des partenaires techniques et financiers. »

tweetM. Rufyikiri souligne que pour les seuls mois d’avril et mai « l’OBR a enregistré une perte cumulée de 26% des recettes escomptées pour les deux mois. »

L’ancien Deuxième vice-président lance alors : « A quoi servira de gagner des élections, par ailleurs contestées et qualifiées d’inconstitutionnelles, si vous perdez en même temps les moyens pour satisfaire les besoins fondamentaux de la population ? »

« Bon débarras », a commenté sur Tweeter l’éminence grise du président. Sauf que les questions posées par M. Rufyikiri sont graves.

Il ne suffit pas de gagner des élections. Demain lorsque les populations affamées, les fonctionnaires non payés, demanderont des comptes, ce n’est pas sur tweeter qu’il faudra leur répondre…

Forum des lecteurs d'Iwacu

46 réactions
  1. severin lafin

    C’est LAFIN
    New Zealand’s U.N. Ambassador Gerard van Bohemen, president of the U.N. Security Council for July, said the 15-member body expressed concern “that the minimum conditions for free, fair, transparent and credible elections were not met.”

    merci
    SEVERIN LAFIN

  2. Kitumva

    Le populaire artiste burundais Mkombozi avuga ati:
    ’’Hari igihe mutandukanya amoko kandi atarivyo, iyaba mu Burundi hari amacakubiri ntihosigaye Eduard hagahunga Rufyikiri. Nta macakubiri mu Burundi, ni mucezo wa ndani’’. Abarundi turi maso twarabahinyuye, amoko ni icitwazo c’abanyeporitike./ Source: Igihe.com

  3. Jean-Pierre Ayuhu

    Cher Monsieur,

    Pour rafraichir la mémoire de vos lecteurs, Gélase Ndabirabe, porte-parole de la famille politique de son Excellence Pierre Nkurunziza déclarait ceci, s’agissant des personnes qui lui conseillaient de ne pas briguer un 3ème mandat anticonstitutionnel :

    « Mu mugambwe CNDD FDD ahubwo ibintu twaravyoroheje. Kera tukiri mw’ishamba, nk’abantu nka barya bari kwicwa, ntibari kubandanya bakora ivyo bishakiye. Ariko kubera twinjiye muri demokarasi, ubu ni ibindi bintu, abantu turabembereza, tukambereza, akaba ari nayo mpamvu bamwe birukanwe. Mu karanga mutima k’umugambwe CNDD FDD kirazira kikaziririzwa ko umuntu ashobora kwishira mu kibanza c’umuntu ashaka kurwanya umugambwe CNDD FDD. Mu mugambwe CNDD FDD kirazira gucamwo ibice, kirazira kwitwaza imvo iyariyo yose kugira ucemwo imice Abagumyabanga. Kirazira kikaziririzwa kwitwaza ububasha wewe ufise kugira uze gusinyisha abo utwara kandi wabihawe n’Abagumyabanga. Kirazira kutubahiriza inzego, ukazihonyanga, ukazirengera kugira ukunde wewe ushike kuvyo ushaka. Kirazira kikaziririzwa kugurisha umugambwe, kuja gukorana n’abandi bantu kugira inyungu z’umugambwe zihonyangwe. »

    Vous comprenez que chez eux, on doit rester sur la ligne à l’instar des moutons, qui doivent s’aligner les uns derrière les autres et avancer, sans regarder ni à gauche, ni à droite….donc, si le leader de ces disciplinés moutons tombe dans la précipice, la solidarité ou plutôt la discipline au sein des moutons, recommande la chute collective dans la précipice…

    Vive la discipline au sein de la République!

  4. CleanPP

    Mais les problemes avec ce systeme ne datent pas seulement du 25 Avril 2015. Si Dr Ir Rufyikiri etait responsable des questions economiques, qu’a t-il fait pour mettre de l’ordre dans ce secteur? Reellement il ne veut pas accompagner le president dans l’illegalite, PN lui a prive de sa chance. Quand on pillait les caisses de l’Etat, qu’a fait notre Dr Ir Rufyikiri? RIEN, NOTHING. Maintenant vous voulez le presenter comme le leader charismatique qui ferme les yeux quand les caisses de l’Etat sont pillees, quand les gens sont tues, emprisonnes ou exiles. Sorry, too late. Ses mains ne sont pas PROPRES non plus.

    • le13

      petit cleanpp tes yeux ne voient pas plus loin que le bout de ton nez. tenez si bien que Rufikiri avait l’économie dans ses attributions et que le pilleur et dilapideur des biens publics soit le président nkurunziza pierre et son entourage. comment veux-tu que Rufyikiri appréhende le président macro galvanisé de la puissance divine, qui se prend à l’instar de Jésus pour laver les pieds de ses adeptes, superprésident qui s’aggrippe bec et ongles au 3ième mandat illégal et anticonstitutionnel. kurugutura amatwi ndaguhe akarorero
      une famille dont papa, maman et les enfants, umugore yateka akagaburira umuryango akiriza ivyo mw’ijoro comme la coutume burundaise le veut. umugabo agatinya kubwira umugore ko atahaze, agahengera batabona akaja kwiba munkono akiba inyama. umugore ngo aze gushusha abazi ivyo yirije uko bingana, agasanga ahari impene hasigaye ikiziriko. hakama hahanwa abana bahorwa ubusa. umusi umwe umwana akamufata ariko yiba inyama, kubera ibimaramare ati ndaguhe nawe ariko ntubivuge. ndakubaze ninde mugore yokwandagaza umugabo abwira abana ko papa wabo asoba aho aryamye ntanumwe, urazi amabanga rufyikiri azi ya nkurunziza atigeze avuga, yashimye gukinjura kandi yagwanije 3ème mandat isenyura accords d’Arusha. naho yashaka kuvuga amasiha n’ayandi manyembwa ya peter ntiyoronka aho abikwiza.

  5. Vyizigirro

    Le seul motif qui incite la Communauté internationale à garder la neutralité sur le cas de Nkurunziza et son 3è mandat irrégulier, est que la majorité de leurs ambassades et personnels ainsi que leurs ressortissants ne sont menacés par aucun groupe en conflit. Ivy’uko bamwe bariko biyamiriza ikiringo ca 3 ca Nkurunziza, abandi nabo bashishikarira kumushikana kuri ico gikogwa, bizobandanya uko nyene tubibona gushika habonetse uwuganza uwundi avec ses forces et alliés derrière lui. Mais dire que la Communauté internationale pencherait pour un groupe plutôt que de l’autre, oubliez ça si jusqu’ici les intérêts de la Communauté internationale au Burundi ne sont menacés/envahis ni par les pro-Nkurunziza ni par les anti-Nkuruniza. Et comme Nkurunziza semble avoir encore le vent dans les voiles, il peut toujours espérer aller de l’avant s’il n’entrevoit aucune résistance coriace devant lui. Un flou dans la rédaction de la Constitution nationale lui a frayé un chemin, dira-t-il à tout ceux qui contestent son 3è mandat. Mais ne pense-t-il pas que ce même flou pourrait également servir de voie d’attaque à ceux qui jugent illégale sa reconduction au pouvoir après avoir complété les deux stipulés par la Constitution? C’est cette dimension qu’il faut aujourd’hui mettre en perspective sachant que la présente crise politique n’a pas encore sorti son dernier mot…

  6. Musa

    Il faut pas Monsieur Kaburahe creer cette pischose comme quoi les burundais vont mourir de faim parceque l’UE et les USA ne nous aident plus.Wait and see on saura ce qui va reellement se passer.Il y a d autres pays qui appyient et peuvent app utter le Burundi.Une chose est sur, c est pas amour qu’ils nous aident, ils ont aussi des interets a defendre.Il be faut pas aussi croire que le CNDD FDD s’en tete d une facon illimite.Prenez une seconde et pensez a ce qui se fait, je me dis que l’UE et USA finiront par lacher une des parties protagonistes. Un des premiers signe, l’AMISOM

    • Jupi

      Sokwe niruze, un mandian n’a pas de dignité? …

    • l'histoire est en marche

      Mugenzi prie pour que l’UE et les USA ne nous lachent pas sinon on mourra effectivement de faim. Nimba utavyemera soit ntusoma ama statistiques ku burundi soit uri muri déni de réalité nka ba peter.

  7. Kazivyi

    Voilà un imposteur comme Willy Nyamutwa se permettre de vouloir dire n’importe quoi sur notre Homme!!! Uti uravuge make nawe igihe n’igishika bazokuvugutira. Kandi ga yemwe Ntihagire n’usubira kumvuga, kuko twe bwe comme les natifs de Gitega turazi ico yari amariye iyo ntara yacu. ahubwo Imana ces DD bagize n’uko tutari ngaho mu Burundi!! Uwo mugabwe zo mandat zibiri bahejeje nari nabatoye, Mais uravye ivyo bamariye iyo ntara yacu ya Gitega, n’agahomera bunwa? Ahubwo simbona n’igituma twabahaye abo n’ashingamateka bose pour rien faire?? Twibukiranye ivyo bari batwemereye muri 2005:kuduha ikibuga c’indege à Bugendana,kubaka 7 ministreres, kwegereza abanyagihugu ubutegetsi bazana présidence n’ibindi,,,. Ubone na les paves twirihiye bakaba ntana kimwe baradushikiriza?? None tubatorera iki?? Mr kaburahe dusavye ko mukora uko mushoboye musabe abo banyagihugu bo muntara yacu bapfume batora gusa, pour dire ko twahezwe!! Abo ba généraux nabo ntabo dukeneye ntaco bamarira intara yabo nibagende ninda zabo gusa!!! ntibasubire no kuvuga uwo mutama. Ahubwo Imana umurinde. Genda wivuze, uzogaruka tukugira ikirenze 2ième vice président. Ramba

  8. Alice Ka

    Je fais partie des Burundais qui ont ENORMEMENT d’estime envers le 2eme vice president Gervais Rufyikiri…Pas seulement pour son courage d’exprimer ouvertement sa pensee, sa position envers la violation de la constitution et des accords d’Arusha de la part du President de la Republique mais surtout pour sa qualite d’Homme d’Etat et pour le service rendu a notre chere Patrie. L’heure n’est pas au bilan ou autres analyses economiques … mais je ne pas passer sous silence sa contribubution a quelques reussites dont nous devrions tous etre fiers…Il y en a certainement beaucoup plus que celles que je ne puisse relater , mais ce qui a marque ma memoire restera sans doute son action au sein de l’OBR par exemple: The increase in revenue between 2010 and 2013 saw Burundi move from paying for 62% of its recurrent expenditure from domestic revenue to nearly 80% (aid makes up most of the shortfall, as well as paying for most investment). If revenues continue to increase at the present rate, domestic taxes will cover all recurrent expenses by 2017. (source The economist 26 ,04,2014) . Impressionant pour un pays qui a connu 12 ans de guerre civil, et les bailleurs de fonds comme la Belgique,UK, la baque mondiale…n’en revenaient tout simplement pas! Burundi’s tax take was 300 billion Burundian francs ($240m) 2010. It has almost doubled since, to 560 billion francs…(2013) selon la meme source.
    Gervais Rufyikiri, a en quelque part su marquer notre paysage politique economique, grace a son ingeniosite , sa riguer economique et son sens remarquable de l’ETAT. Il a aussi reussi a rassembler autours d’un objectif (Ideal) commun un nombre important de burundais (beaucoup ont quite des postes allechants a l’etranger pour rentrer au pays) d’ expatries ,d’experts, sutout jeunes (28-40 ans ..dont une grande majorite de femmes) . Il m’a fait rever…il m’a donne confiance en moi en tant que burundaise!
    Imana yamuduhaye ize imwongere imigisha itagira iherezo! Merci Mr. LE PRESIDENT!!!

    • Jean Paul

      Since when burundi covers 80% of its expenditure from internal revenues? Décidément vous vivez dans une autre économie que celle du Burundi. Mr Rufykiri lui – même disait que 52% des dépenses de l’état sont couvertes par les aides/apports extérieurs.
      Du sérieux quand même!!!

      • Alice Ka

        @Jean Pierre, do you understand at least what expenditure approach in economics means ? par ailleurs dans le text c’est ecrit… (aid makes up most of the shortfall, as well as paying for most investment…).

  9. Jamahaar

    Willy Nyamitwe n’epargne et ne respecte personne.Ni Samantha Power, US Amabassador to UN ni Tom Malinowski, Sous-secrétaire d’Etat américain en matière de démocratie, des droits de l’homme et du travail, ces plus hautes personnalites tres respectees a travers le mone, Nyamitwe les traite au mieux comme ses potes et au pire comme des vauriens.Ca ne m’a pas etonne outre-mesure meme si j’ai ete un peu choque lorsque j’ai lu le tweet sur SE Gervais Rufyikiri.Cela demontre la profondeur du gouffle dans lequel le pays est tombe en matiere de decence, de respect de l’autre et de soi-meme. Le comble de malheurs cet homme est au Coeur du pouvoir et a le pouvoir d’influencer la prise des decisions importantes qui affectent la vie de tous les citoyens et habitants du Burundi.Seigneur ait pitie de ce beau pays et delive-le de ce regime d’incompetents des bonnes manieres.

  10. MINAGO

    Cher Antoine,
    Abarundi barayamaze bati » ubuntu burihabwa »..Nawe ga ncuti yacu jewe natanguje ngo cher Antoine, ntugire ni agahemo nkuko abarundi bakunda kubigira. Umenye ko bivuye ku mutima jewe kuva haraheze nk’imyaka ibiri atamusi numwe undenganye ntaravye iyi site yanyu kiretse igihe muba mutakoze kumvo nyishi murabizi namwe ingene bihora bigenda. Rero jewe ndashiiiiima cane vos commentaires, analyses et conseils. Ariko mugihugu kirimwo abantu nkawe n’abandi beshi bimvuga kuri kandi b’ijambo, nikuki ba Nyamitwe aribo bashigwa imbere mukugigwa abahanuzi badasanzwe b’umukuru wigihugu? Ariko nka GERVAIS tuzi canke tugasoma iri jambo ry’inkoramutima ashikirije mubona inyishu yari kuba iyi uwo Willy ashikirije.
    Jewe narakwirikiye umusi umwe ingene willy yavuganye n’abarundi bari mu bubirigi aho nicaye ndavuga nti n’ukuri uyo mugabo nimba nkuruziza amukunda agomba kumuha akazi yarakwiye kubakamuha kuri RADIO y’igihugu akazoja araremesha ikiganiro citwa TUMARANIRUNGU hama akamuhemba amahera yifuza hama agataha i muhira iwe akaza arasubira kwiraba ingene yagikoze. Kuko abarundi ibihe barimwo sivyo kuja kubereka amenyo ubesha ngo uriko uratwenga ibitagira mvura. Bakeneye inyishu y’ibibazo bitari bike harimwo nivyo Nyakubahwa Dr Gervais yashikirije.
    Nawe ga mugenzi, si tu me le permets ko ndakwita uko. Bandanya mukomerze muvuge kumbure abari n’amatwi bazoteba babone ko bidakwiye guta UBUNTU muvyo bakora nivyo bavuga.
    bonne journée

  11. Ntahitangiye

    Mbega ko muvuga menshi. Mbega Abazungu murabazi ?

    1) Aragukoresha atumbereye inyungu ziwe, nawe ukiruka ukavuga,ukavuga cane.
    2) Abonye yukw’ukuvuga kwawe kudashobora kumushitsa ku nyungu agomba araguta nk’umwavu.
    Mwabonye ingene birukanye ba banyeshuli bari bahungiye mu kigo c’abaserukira igihugu cabo m’Uburundi ?
    Mumbarire nimba nihenda !!!

  12. niyonzima euloge

    au gpe de press Iwacu mudufashe mutubwire »QUI EST NYAMITWE? »
    Ce « spécial »conseiller de NKURUNZIZA

  13. kaiser

    Les fusées qui vont dans l’espace ont plusieurs étages inférieurs pleins de carburant. Quand celui-ci s’épuise, ils doivent se détacher et tomber dans l’atmosphère. C’est ce qui est arrivé à notre cher Rufyikiri. Mais la mission continue.

    • Stan Siyomana

      @Kaiser
      VOUS VOUS TROMPEZ INFINIMENT
      1. Par exemple, le dirigeant chinois Deng Xiaoping aurait pu utiliser cet exemple de fusees quand il a introduit les reformes (socio-economiques) avec son cri: « ETRE RICHE, C’EST GLORIEUX ».
      2. Le cas du vice-president Gervais Rufyikiri (ET CELUI DES FRONDEURS) est comme le sous-capitaine du grand bateau TITANIC (= Parti CNDD-FDD) qui quitterais PARCE QU’IL SAIT BIEN QUE LE BATEAU VA SOMBRER ET IL NE PEUT PLUS RIEN FAIRE.
      3. LE BEAU PAYS DE MWEZI GISABO NE POURRA QUE DESCENDRE AUX ENFERS SOUS LA DICTATURE DU 3 EME MANDAT PRESIDENTIEL.

      • Stan Siyomana

        @kaiser
        Si reellement le Burundi SOUS LA DICTATURE DU 3 EME MANDAT PRESIDENTIEL est/va etre comme une fuse qui va conquerir l’espace, comment expliquez-vous que le gouvernement americain (dirige par Barack Hussein Obama) vient d’arreter l’aide qu’il donnait a la Commission electorale nationale independante (CENI) du Burundi, ALORS QUE LE MINISTRE BURUNDAIS DES AFFAIRES ETRANGERES (= ALAIN NYAMITWE) EST DEPUIS QUELQUES JOURS A WASHINGTON, DC POUR JUSTEMENT S’ENTRETENIR AVEC LES DIRIGEANTS AMERICAINS ? (sur la crise burundaise, causee par vous savez qui).
        (V0ir http://www.radiyoyacuvoa.com).

        • Stan Siyomana

          @kaiser
          Encore une fois, le parti CNDD-FDD se piege soi-meme en « admettant implicitement » SON USAGE DE BOUCLIER HUMAIN quand dans son film (de propagande?) « Intwari za CNDD-FDD_le film (sur http://www.youtube.com) une ancienne combattante raconte comment elle cachait son fusil sous ses habits, se positionnait en arriere des autres femmes de la population civile qui fuiaient, donnait de fausses informations a l’ennemi pour l’envoyer dans une embuscade, puis se retournait pour commencer a tirer sur eux (SANS DOUTE SANS SE SOUCIER DES CONSEQUENCES DE REPRAISAILLES
          SUR LE RESTE DES FEMMES DE LA POPULATION CIVILE QUE L’ARMEE BURUNDAISE AVAIT JUSQUE LA CONSIDERE COMME INNOCENT ET NON-ARME.

      • kaiser

        J’ai voulu dire que ce cher Rufyikiri a rendu de grands services au pays, comme d’autres avant lui, et d’autres après lui, mais que le pays doit aller de l’avant. L’exemple de fusée peut s’appliquer au CNDD-FDD par exemple à Nyangoma, qui a été un grand homme pour la période de la fondation du Mouvement. Mais maintenant, le parti continue sa mission sans lui. Tous nous sommes utiles, mais pas irremplaçables. Quant à la descente aux enfers de notre pays, il saura réagir: ce n’est pas la première fois. Paradoxalement, c’est peut-etre le moment de la seconde indépendance. Pourquoi devons-nous éternellement dépendre des autres ?

        • Stan Siyomana

          @Kaiser
          1. Au temps du maquis, le FNL, CNDD, le CNDD-FDD et bien autres mouvements rebelles burundais (EN EXIL?) ont traverse des periodes de crise, MAIS CA NE TOUCHAIT PAS NECESSAIREMENT ET DIRECTEMENT TOUTE LA VIE DE LA POPULATION DU BEAU PAYS DE MWEZI GISABO.
          2. La difference aujourd’hui est que le CNDD-FDD est un parti politique qui est au pouvoir depuis 10 ans et des rumeurs couraient meme que ce meme Gervais Rufyikiri aurait ete un bon candidat presidentiel du dit parti.
          3. AUJOURD’HUI ET EN PERIODE ELECTORALE, LE PARTI (AU POUVOIR) CNDD-FDD DEVRAIT SE MONTRER PLUS RESPONSABLE QUE JAMAIS.

  14. niyonzima euloge

    Au groupe de press Iwacu mudufashe mutubwire « QUI EST NYAMITWE? »
    ce « spécial » conseiller de Nkurunziza

  15. NN

    Nyamitwe is classless. How can a person who respects himself post such stupidity about a high profile person
    like Rufyikiri on a social network ? There is no need to show who he and his circle are. We already know.

  16. Ndagijimana

    Le problème au Burundi, c’est que lorsque la vie politique va mal, tout va mal, notamment le Peuple, le Pays, les Politiciens, les Institutions, les Fonctionnaires, les Travailleurs autonomes, les Cultivateurs, Simple paysan, Passant, Visiteurs, Voyageurs, Commerces, Établissements scolaires, Stations radio, Hôpitaux, Marchés, Transports, Armée, bref tout est paralysé et fonctionne à l’envers et ce, jusqu’à nouvel ordre!!!… Et ce bouleversement ne dit absolument rien à Nkurunziza décidé de s’enfoncer dans un mur avec un 3è mandat dévastateur et contesté de toute part ! Muramumbwirira ati «Qui s’y frotte s’y pique!», et à Willy Nyamitwe ati: «Urucira mukaso rugatwara nyoko!»…

  17. Rugamba

    Oui nous sommes independants selon certains DD qui ont perdu la raison. Mais independance doit rimer avec self sufficient. Economiquement,nous ne pesons pas beaucoup et sommes des mendiants. Nyamitwe et son arrogance p.e. en parlant a Manlinowski sous Secretaire US. L’economie du Burundi est egale a celle d’un quartier aux USA. Alors je crois que c’est deja une faveur que Malinowski accepte de parler a cet arrogant conseiller.

    • Sina

      D’après toi, le riche ne doit pas parler au pauvre? Et, tu te crois génial dans ton analyse? Tout le monde a droit à la parole dans une démocratie et la réponse doit répondre à la question posée. Si Willy considère le départ de Rifyikiri comme un bon débarras, c’est son point de vue auquel il a pleinement droit, surtout sur les médias sociaux. Personne ne vous empêche d’avoir la vôtre sans insulter l’autre. C’est ça la démocratie, si vous n’étiez pas au courant!

  18. Gakwikwi

    Est ce parce que il a double nationalite qu’il a raison?
    Etre apprecie par son maitre nourrissier n’est pas une qualite du tout.
    je pense que le burundais doit savoir vivre par ses moyens propre et a son vrai niveau. Toutes ces dettes c’est pour nous asservir. Ces derniers temps les gens « bien cotes » par les occidentaux sont souvent sources de malheurs pour leurs pays (Libye, Sylie,…).
    Quand Nyamitwe est emporte par ses emotions il est a abattre mais quand un journaliste fait appel aux puissances etrangeres pour envahir sa patrie il est le hero! Ou allons nous?

    • MINANI

      C’est vrai tu as raison. Ce qu’a fait Nyamitwe n’a rien de trahison envers la patrie ou le manque de patriotisme. Ce n’est pas à comparer avec Rugurika qui appelle à l’invasion du pays ou à ceux qui ont tenté de renverser les institutions encore légitimes à l’époque. Pour Nyamitwe, c’est de l’arrogance, l’ignorance ou le manque d’éducation car qui dit éducation dit respect de l’autre, et surtout des aînés, dans toute sa dignité. Mais pour le journaliste dont tu parles ou pour les putschistes, ça s’appelle trahison, incivilité ou déficit de patriotisme. Nonobstant de cette différence de considération des actes, que ça soit le conseiller spécial, le journaliste ou le militaire, personne d’entre eux ne cours pour l’intérêt du pays ni du peuple. Ils sont tous des opportunistes.

      • Jupi

        Donc le troisième mandat est un geste patriotique ?

  19. Sebanani Mathieu

    Cher Kaburahe.
    Merci de cet article plein de sagesse et d’humilité. Ndashimye rwose imvugo yawe et comment vous avez abordé le sujet.
    Mais mon Dieu, que dire à Nyamitwe BléGoudé?? Cela fait un bon bout de temps que ce garcon qui dirige aujourd’hui le Pays se prend pour un génie. S’il sait un peu rouler les airs dans un francais qu’il force, il est temps qu’il se corrige et remarque les dégâts qu’il cause chaque jour. À lui et à ses protégés. Blé Goudé a eu sa place à La Haye, mais ce Nyamitwe se verra foudroyé je ne sais par quelle justice immenante. L’arrogance, l’orgeuil et encore l’arrogance de ce Nyamitwe dépasse l’entendement. Il y a 2 semaines en Belgique, il demandait à ses visiteurs de ne pas confondre la communauté internationale et la Belgique. alors qu’il venait quémander en Belgique. Il ignore la role de la Belgique dans cette communauté internationale surtout à l’égard du Burundi.
    Que Dieu aide Nyamitwe à se redresser, sinon il est entrain de creuser lui-meme sa tombe

  20. Ntamutima

    Sincèrement parlant, le Cndd-Fdd Nkurunziza igeze ahatemba, et «rira bien qui rira le dernier» dirait un dicton français! …

  21. Video

    Nyamitue= arrogance, mépris, incompétence, amateurisme

  22. Congera Athanase

    Mais ou se trouve le fameux ingénieur de Mwaro, Mr Bazomubanza….bande ? ba peter. Dans quel domaine est-il ingénieur? Incompétence, nsumirinda, ubukungu, nta jambo, niryo….inutile

  23. KARABONA

    L’arrogance de Mr NYAMITWE Willy, frise souvent le ridicule…! En plus dans l’interview qu’il a donnée a RFI avant hier il minimisait la fuite de Mr RUFYIKIRI qui, sûrement affaiblit le camp NKURUNZIZA, en affirmant que le 2ème Vice-Président était soupçonné d’avoir trempé dans le coup d’Etat manqué du 13 mai!! Les autres on les arrete mais lui on le laisse partir en mission (c’est ce que Mr W.Nyamitwe nous disait au depart)..! Ce Monsieur a réponse à tout… ! C’est un manipulateur hors norme..… ! Il fait plutot peur..!

  24. PCE

    A y voir clair je pense que le pouvoir de Nkurunziza a été renversé victime d’un coup d ‘Etat et la famille Nyamitwe a pris le pouvoir ( + les … mot censuré) . Je parie que Nkurunziza ne sait pas ce qui se passe sur la tweetosphère , encore moins sur le terrain , puisqu’il passe l’essentiel de son temps dans son ‘ bunker ‘ de Ngozi. Pendant que le pays s’enfonce les burundais défilent en disant ‘ Cesar , ceux qui vont mourir t’em*****nt’

  25. Ruzi rwa Mubarazi

    « Bon débarras »:
    C’est le niveau de ce Conseiller / L’homme qui dirige le Burundi aujourd’hui!

  26. MINANI

    Ce genre de mépris envers une personnalité aussi intègre et respectueux comme Rufyikiri montre à quel degré l’ignorance et la bassesse d’esprit peut conduire un homme dont l’arrogance a offusqué la raison. C’est regrettable Monsieur le Conseiller Spécial!!! Que les gens tombent en disgrâce, cela ne signifie pas qu’on doit nier ou effacer leur valeur, surtout si elle publiquement reconnue. D’ailleurs on peut comprendre votre de soulagement. « Bon débarras oui »: Comme homme intègre, Rufyikiri vous empêchait peut-être de tout vider dans les caisses de l’État. On comprend que comme conseiller spécial, Nyamitwe jubile car il va placer à la place un homme acquis à sa cause, comme ça il pourra se servir à l’aise.
    Néanmoins, on a l’impression que les Burundais n’apprennent rien de l’histoire. Il y a quelques années seulement, des hommes comme KADEGE et … (Présidence), BIKOMAGU, … (Armée), Déo-SOJEDEM (manifestations et villes mortes), MUKASI,… (politique),… A un certain moment, ces hommes comme d’autres faisaient la pluie et le beau temps à Bujumbura et dans le pays. Le président et le pouvoir ne pouvaient rien sans eux. Ils se sont cru peut-être un jour être des supers-hommes. Ils narguaient et dénigraient tout le monde. Savez-vous où sont-ils ou que sont-ils devenus Monsieur Nyamitwe?
    Il serait prudent d’être humble car l’avenir nous réserve des surprises.

  27. Yves

    Tout dans cette communication résume l’équipe Nkurunziza : un subtil mélange d’incompétence, de mépris et d’amateurisme… je n’ai jamais vu ça, ils touchent le fond mais arrivent encore à s’enfoncer davantage chaque jour…

  28. Kirinyota

    Honnêtement , je pense qu’il faut d’urgence appeler la croix rouge pour transférer Nyamitwe dans un …(censuré) très spécialisé. Un dignitaire comme Rufyikiri mérite quand même un minimum de respect ne fus que pour son âge , son statut. Il se prend pour qui ce… (censuré)? Du reste, Que Dieu nous garde un peu de temps pour voir la fin ce groupe…(censuré)
    Note du modérateur: que la courtoisie reste de mise SVP

  29. Youngson

    Ah oui,##Monsieur_Kaburahe,
    vous le dites bien… »Ce n’est pas sur tweetter qu’on va répondre à toutes ces questions liées à ce marasme économique…à des fonctionnaires non salariés…
    C’est de la #Nausée…merci à vous.

  30. Aucune personne ne peut actuellement plus être blessée par ce que M. Nyamiheads écrit ou dit. Il a déjà dépassé la hauteur que peut atteindre l’arrogance humaine. Nous sommes déjà habitués à son language discourtois, que ce soit à l’endroit des personnalités burundaises, à l’endroit des diplomates et d’autres personnalités étrangères (rappelez-vous à ce propos du twitter adressé il y a quelque peu à Tom Malinowski, sous-secrétaire d’Etat américain en matière de démocratie, des droits de l’homme et du travail). Nyamiheads est le symbole même ou l’image du pouvoir pour lequel il parle. Dans ces conditions où l’arrogance a franchi des dimensiosn surhumaines, dites-moi comment ce « système » peut avoir des amis.

    Ndi LOLOLO, Umugumyabanga atari umugumyabondo

  31. mandela

    Comme… ( le mot employé est susceptible de nous attirer des ennuis et a été censuré,) le conseiller Willy Nyamitwe a perdu la tête. Pensent-ils que le Burundi est un un pays a part! Qui vivra verra.

    • matingiri

      ewana ibintu vyo guponda, umu jamaa musangiye i cama, kandi afise ikibanza gikomeye ni faux sana, none ejo Nkuru niyakuramwo akarenge, canke agakuzwako akarenge, uyo Nyamitwe azoca yiyahure??

    • roger crettol

      Mais non, Willy-the-twitter n’a pas perdu toute sa tête. Le plus triste, c’est qu’il soit en *pleine* possession de toutes ses facultés.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Online Users

Total 1 160 users online