Editorial

Meilleurs voeux !

29/12/2017 Léandre Sikuyavuga 23

Chers amis d’Iwacu, nous terminons l’année 2017 et entamons une nouvelle année, 2018. Nos pensées se tournent avec gratitude à vous tous pour votre contribution au succès d’Iwacu au cours de l’année qui s’achève. En effet, vous avez été fidèles à notre média. Vous nous avez accompagnés tout au long de cette année via nos différents supports : Newsletter électronique quotidienne, le quotidien anglophone en ligne, les Hebdomadaires imprimés en français et kirundi, le Magazine mensuel, le site web, la Web radio, la Web TV, nos différentes publications, etc. Malgré les durs moments, vous nous avez encouragés, soutenus. Vos remarques, vos suggestions, vos critiques sur notre forum nous ont permis d’améliorer notre travail. Nous vous disons merci et vous souhaitons nos meilleurs voeux pour 2018.

Chers amis d’Iwacu, nous terminons l’année avec un gros pincement au coeur. Depuis quelques mois, plusieurs lecteurs qui résident au Burundi n’ont pas accès à notre site. Ce « problème technique » à ce jour inexpliqué est indépendant de notre volonté. Comme vous, nous sommes profondément touchés, affectés. Nous avons demandé, jusqu’ici sans succès, aux organes habilités de trouver une solution à cette « panne ».

Au dix-septième mois de la disparition de notre collègue Jean Bigirimana, en cette période de fêtes, nous tenons à dire à son épouse Gode, à ses enfants Don et Timmy qu’Iwacu ne les oublie pas. Cette famille traumatisée a dû quitter le pays.

Nos pensées sont avec elle et nous continuons à espérer la vérité et la Justice.

Sur le plan politique, le peuple burundais avait nourri l’espoir que 2017 allait s’achever par un accord entre Bujumbura et ses opposants. Cela aurait été un beau cadeau de Noël. Hélas, le « miracle » n’a pas eu lieu. Le quatrième round des pourparlers à Arusha a été qualifié par plusieurs observateurs de fiasco.

Autre fait marquant, le 12 décembre, le chef de l’Etat burundais a procédé au lancement officiel d’une campagne pour le référendum constitutionnel. Les Commissions électorales provinciales indépendantes sont déjà sur place.

Mais l’opposition estime que le moment n’est pas opportun de réviser la Constitution. Selon elle, il n’y a pas eu de dialogue, de compromis.

Il s’agit d’une volonté délibérée du parti Cndd-Fdd de se maintenir au pouvoir. Elle estime que plusieurs articles à amender visent l’exclusion de toute voix dissonante.

En somme, c’est sur fond de controverses que le Burundi commence l’année 2018. J’ose espérer que les politiques vont avoir le courage de se (re)mettre autour d’une même table pour trouver enfin une voie de sortie à la crise qui perdure. Ainsi, nous pourrons développer ensemble ce beau pays dans la paix, la justice, la tranquillité. C’est notre plus grand souhait pour 2018. Nous voulons continuer à croire que c’est possible.

Forum des lecteurs d'Iwacu

23 réactions
  1. Gacece

    @Kabingo Dora
    Si c’est sur une adresse ip que vous comptez pour savoir qui je suis, je crois que vous en avez encore pour très lontemps!

    Les adresses IP peuvent être masquées pour faire croire qu’on est dans un certain endroit.

    Mais si je me fie à ce que vous dites, voulez-vous faire croire que vous faites partie des moderateurs ou administrateurs d’Iwacu? Parce que voyez-vous, eux seuls peuvent avoir accès à mon adresse ip. Alors soyez clair et déclinez votre identité… ou dites-nous que vous avez une source interne au sein du personnel du site Iwacu, et identifiez qui, parmi les administrateurs du site, est votre source! Parce que ce n’est pas tout le perdonnel d’Iwacu qui a accès aux adresses IP des visiteurs et commentateurs du site.

    Mais le fait d’avoir l’adresse ip de l’appareil à partir duquel j’ai fait mon commentaire à un moment précis, à partir d’un endroit précis, ne garantit en rien que je me trouvais à cet endroit-là, ni à ce moment-là!

    Conclusion? L’intimidation ne fonctionne pas avec moi!

    « Uraja guhênda abatǐze nayó jēwé narîze! »

    Je pourrais vous apprendre beaucoup, besucoup, beaucoup… sur l’adressage des réseaux TCP/IP… et ce que l’on appelle les serveurs « proxy »!…

    Mais j’aime bien quand les gens se prennent dans leurs « sales » et/ou propres pièges!

    Tel est pris qui croyait prendre!

    VRAIMENT CINQ (5) MOIS? Quelle perte de temps!… Et vous prétendez être compétent!… Bon courage et bienvenue dans votre réalité!

    J’ai juste l’impression que vous ne parvenez pas à me cerner et que vous voulez me coller une identité de quelqu’un d’autre!… Mais soyez rassuré : je suis, je reste et resterai insaisissable… comme une adresse IP dynamyque derrière plusieurs « proxies » à adresse IP dynamiques… derrière d’autres plusieures proxies à adresses IP dynamyques, et ainsi de suite et ainsi de suite et…

    J’arrête ici! Je crois que vous avez compris qu’il vaut mieux ne pas vous risquer dans un domaine que vous ne maîtrisez pas assez.

    Sand rancune aucune chère soeur ou cher frère! Chère soeur menteuse ou cher frère menteur? 🙂

  2. Stan Siyomana

    @Banza
    Malheureusement je ne suis pas au courant de l’usage de “hallucinogene” dans le marche des devises.
    Je crois que les pourcentages que j’ai donne devraient suffir pour faire une certaine comparaison entre deux devises.

  3. Rurihose

    Quelles explication donneriez vous Mr Banza au fait que le Burundi soir l’un des pays le + corrompus et me + pauvre au monde.
    Y a t il un remède à cette malédiction?

  4. Banza

    @Stan Siyomana
    Ce qui nous intéresse est de savoir qui est hallucinogène des deux: frw Ou fbu? Yuan ou euro? Tranchez l’affaire svp.

  5. Kabingo dora

    @ gacece
    Enfin j’ai découvert qui vous êtes . Oh démissionnez donc de votre poste de conseiller et ambassadeur de Nkurunziza , vous êtes ridicule , j’ai mis la main sur votre adresse IP . Ca m’a pris 5 mois quand même.

  6. Banza

    @Rurihose
    Les PIB de ces vrais jumeaux (quelle ressemblance! Deux gouttes d’eau) nous renseignent que les deux sont (encore) dans la misère. L’un s’en sort mieux que l’autre (pour le moment) mais n’a pas de quoi pavoiser car la misère y reste encore prépondérante pour une grande partie de la population. Si le fait d’être en avance sur l’autre actuellement de l’un des deux lui procure un énorme plaisir d’avoir dépassé son rival, qu’il en profite bien, mais je trouve que c’est une maigre consolation.
    Je trouve intéressant aussi de voir l’évolution du PIB burundais dans le temps (en espérant que la courbe soit à dollar constant afin de ne pas comparer les pommes et les poires, ou les moutons et les chèvres si vous préférez).
    https://fr.actualitix.com/pays/bdi/burundi-pib-par-habitant.php

  7. Rurihose

    Intéressant Banza
    Eclairez nous sur les PIB des faux jumeaux que sont le Bdi et le Rda?

  8. Gacece

    @roger crettol
    Personne n’a dit qu’il n’apprécie pas vos interventions. En tout cas pas moi. Ce que je trouve désolant, c’est que vous faites qu’on appelle en anglais « name-calling ». Cela s’appelle des injures! Et je ne crois pas vous avoir insulté `mon tour, même si la tentation était très grande. Les autres aussi ont le droit de faire ce qui leur plaît. Comme vous, comme n’importe qui d’autre.

    Et comme je le dit toujours, si vous parlez d’étouffement, cela dépend de où vous vous situez. Les médias internationaux aussi mettent en place et suive un politique d’étouffement des gouvernements qu’ils n’aiment pas ou dont ils ne supportent pas la politique. Il choisissent de donner la voix à ces oppositions que vous dites être étouffées. Ce qui veut dire qu’ils sont écoutés pas plus d’auditeurs. Alors pour l’étouffement, on passera!

    En ce qui concerne l’élimination des oppositions, nous n’avons pas une même lecture. Il y a eu des morts des deux côtés, et curieusement cet aspect n’est jamais souligné quand il s’agit de dénoncer. Quand aux association de défense des droits de la personnes, personne ne les a chassées du pays, sauf celle qui se sont mêlé de la politique alors que celle-ci ne figurait nulle part dans leurs missions.

    Pour la faiblesse de l’opposition, ce n’est pas au gouvernement de la rendre forte. Premières des choses que vous devriez éviter d’exposer comme des vérités :

    – Les clans au pouvoir : Si vous connaissez ce que veut dire « clan » au Burundi, il y a tous les clans au pouvoir et dans l’oppisition au Burundi ;

    – La démagocratie : Vous aussi vous l’utilisez même si vous allez peut-être le nier ;

    – Si vous avez une paille dans votre oeil, demandez-nous de l’aide. Nous allons la retirer afin de vous aider à voir clairement.

    – iDDolâtres et DD-istes : Rappelez-vous toujous qu’au Burundi, il y a plus d’un parti au pouvoir et plus d’un « acteur politique ». Parmi ces derniers, il y en a plus d’un qui n’ont jamais manifesté d’appartenance dans le gouvernement et ses structures. Mais curieusement, personne ne les empêche de jouir de ses privilèges.

    Alors quand vous dites que nous jugeons vos interventions « partiales, injustes, faussées », nous assumons! Et c’est vrai!

  9. Stan Siyomana

    @Banza
    Si l’on considere la periode qui va a peu pres de la tentative de coup d’Etat de 2015 au Burundi, jusqu’a l’heure actuelle:
    1 Fbu valait 0,4498 Frw le 15 mai 2015;
    1 Fbu vaut aujourd’hui 0,4834 Frw.
    Donc le franc burundais a monte de valeur de 7,47% par rapport au franc rwandais.
    1 euro valait 7,103 yuan le 15 mai 2015;
    1 euro vaut aujourd’hui 7,823 yuan.
    Donc l’euro a monte de valeur de 10,14% par rapport au yuan (et les chinois vont en profiter dans leurs exportations).
    (Voir http://www.xe.com).

  10. matayo

    Mon cher ami Léandre, l’autre fait marquant pour l’année 2017 est que les burundais (fonctionnaires ou non – y compris les élèves) sont forcés à contribuer financièrement aux élections de la malchance!

  11. Znk

    @roger crettol
    Vos interventions ne me dérangent nullement s’elles dénoncent des choses non correctes partout où elles se passent sans s’acharner sur une seule cible choisie d’avance pour des raisons insidieuses.

    Quant au lien, il renvoi juste vers un fait divers montrant que même les pays dits des droits de l’homme ne sont pas habités que par des enfants de chœur; essayez le suivant:
    https://www.rtbf.be/info/regions/detail_sanction-disciplinaire-pour-le-policier-gantois-auteur-de-propos-racistes-sur-facebook?id=9500051

  12. Banza

    @Rurihose
    “C’est quand même hallucinant qu » un 1 FRW = 3BIF aujourd’hui”

    Sans vouloir défendre qui que soit: 1 euro = 7.80 Yuan chinois
    Les chinois doivent-ils se dire que c’est aussi hallucinant?

  13. roger crettol

    @ Kabingo Dora

    Eh oui, IWACU est un des rares sites couvrant le Burundi où la liberté d’expression – dans les limites de la Charte des Utilisateurs du Forum – soit respectée. Merci et honneur à IWACU.

    Et comme le régime supporte mal la critique et tient à imposer SES narratifs, il se défend “en coupant le fil” quand il le peut.

    Allons nous informer sur AGnews …

    [ SOCIETE – Plus de 100.000 Barundi à la prière d’action de grâce 2017-2018, ou l’UMUGANIRO 2017, présidée par la famille présidentielle. ]

    … et nous sommes rassurés. Tout va bien, le Dieu personnel de la famille présidentielle va s’occuper du Burundi, et veiller à ce que le référendum de son protecteur-protégé se déroule sans incident et aboutisse au résultat désiré et si éminemment désirable. Nous n’en doutons pas – l’Auguste Président a mis Dieu dans sa poche.

  14. Rurihose

    De l’Europe où je suis exilé , je vous souhaite enfants chéris de mon coeur (Appelation que je donne aux citoyens du pays de Mwezi Gisabo) une année de paix et de prospérité.
    😏😏😏Ce n’est qu’un souhait irréalisable.
    C’est quand même hallucinant qu” un 1 FRW = 3BIF aujourd’hui
    Du temps de Havyarimana/Bagaza
    1 FRW équivalait 1BIF.
    Rêvons quand même à la prospérité l’année prochaine

  15. Bahati

    Je nous souhaite une rose au bout du canon. Que celui-ci arrête de cracher du feu et de causer la mort, la désolation et la misère dont notre peuple a tant souffert des dernières décennies.

  16. roger crettol

    @ Gacece, @ Znk

    Vous n’appréciez pas mes interventions, vous les jugez partiales, injustes, faussées – que sais-je. Soit. C’est votre droit.

    Dites-moi que je me trompe grossièrement dans mon appréciation quand je dis que

    *** depuis 2015 au moins, le gouvernement en place a suivi une politique d’étouffement ou d’élimination des oppositions qui existaient au Burundi
    *** les association de défense des droits de la personne ont été particulièrement visées
    *** pour la préparation au référendum, le gouvernement se réserve une influence prépondérante – au niveau du temps réservé pour la présentation de la part du gouvernement, et de la faiblesse des médias d’information hors de son influence

    Dites-moi que je me trompe.

    [ Znk, votre lien retourne une erreur 404 – inexistant ]

  17. Znk

    @roger crettol
    Montrer la paille de votre œil ou la poutre se trouvant dans ceux des DDs ne me dérange pas tant. Ce qui me gêne un peu c’est la démagocratie à géométrie variable.
    Suivant l’angle de notre prisme elle est insupportable, alors qu’autrement elle passe bien.
    Quant à l’idolatrie, je la pratique faute de mieux et j’imagine que chacun a la sienne.
    De la poutre de mon œil, je me permets de vous montrer une poussière de votre paille:
    https://www.rtbf.be/​info/regions/detail_​sanction-disciplinai​re-pour-le-policier-​gantois-auteur-de-pr​opos-racistes-sur-fa​cebook?id=9500051

  18. Jean Habonimana

    Que faire ? 2018 déjà. Les années se suivent et se ressemblent. Aucun progrès d’humanité ni de développement économique. 55 ans après l’indépendance, 130 ans après l’évangélisation, 10 ans après la démocratisation, nous ne savons toujours pas qu’une vie humaine est sacrée. Nous infligeons des souffrances innommables à des innocents, femmes et enfants, en chantant des cantiques religieux ou en organisant des croisades chrétiennes d’autocongratulations. Mon humble analyse conclut que c’est notre niveau d’évolution civilisationnelle. Indépendamment des années de formation. Ce sont des cerveaux DD formés dans les meilleures universités occidentales qui nous expliquaient le bien-fondé de massacrer la jeunesse de la mauvaise ethnie pour venger les pères suppliciés 45 ans plus tôt. L’intelligence aurait consisté à couper le cycle de violence au lieu de le réactiver. Des officiers supérieurs DD qui ont porté le béret des Nations Unies massacrent sans aucun scrupule car ils sont imperméables à la notion de la sacralité de la vie. La Hollande a dépensé des milliards pour humaniser la police DD mais le résultat a été les crimes contre l’humanité car tout ce qui l’intéressait c’est l’argent à gagner et non la transformation humaine et professionnelle. Notre cruauté contre des innocents est un problème civilisationnel, c’est comme les mutilations génitales féminines qui nous révulsent nous les peuples qui ne les pratiquons alors que c’est une trationnelle indéracinable ailleurs en Afrique. Nous nous coupons les têtes des innocents, les autres coupent les organes génitaux des pauvres petites filles. C’est notre niveau de civilisation.

  19. Gacece

    @roger crettol
    À chaque fois qu’on remet en question le contenu de vos commentaires, vous montez sur vos grands chevaux, vous faites semblant de piquer une crise et vous vous en prenez à l’autre en l’accusant de défendre le pouvoir, de vouloir vous museler et de vous empêcher de vous exprimez.

    Descendez de votre nuage! Si vous êtes « anti-DD-istes et anti-iDDolâtre », il nous fera toujours plaisir d’être ant-vos opinions, sans toutefois vous imposer les nôtres… Ce sera au lecteur de choisir son penchant!

    N’arrêtez surtout pas d’enseigner votre « imparfaite démagocratie » puisque celle des autres est « parfaite » selon ce que vous dites!… Ça sent la démagoïronie! Mais vous pourriez faire beaucoup mieux en enseignant une qui plus que parfaite!

    Meilleurs voeux!

  20. roger crettol

    @ Znk

    Et alors ? Montrer la paille que j’ai peut-être dans mon oeil, c’est bien, mais prendre conscience de ce qui est en train de se passer au Burundi, c’est …
    – inutile ?
    – dérangeant ?
    . interdit par les clans au pouvoir ?
    – tellement “normal” qu’on n’y prête même plus attention ?

    Sans doute les DD-istes et iDDolâtres trouveront encore d’autres raisons pour justifier ce que leur président-à-la-force-du-poignet concocte, dans la parfaite démagocratie qu’est en ce moment le Burundi.

    Et malgré tout, et à cause de tout, bonne et heureuse année à tous les Burundais – ouverture et conciliation !

  21. Znk

    @roger crettol
    “Et on critique la police – on en a encore le droit …”
    Critiquer la police c’est bien; mais critiquer et obtenir un résultat c’est mieux!

  22. kabingo dora

    Chère rédaction
    Vous écrivez ceci
    ” Depuis quelques mois, plusieurs lecteurs qui résident au Burundi n’ont pas accès à notre site. Ce « problème technique » à ce jour inexpliqué est indépendant de notre volonté. Comme vous, nous sommes profondément touchés, affectés. Nous avons demandé, jusqu’ici sans succès, aux organes habilités de trouver une solution à cette « panne ».
    Euuh vous plaisantez ou pas ? Moi je sais qui est responsable de vos “pannes” . C’est moi . Je n’aime pas le pouvoir de Bujumbura et lorsque je m’exprime ici , le pouvoir vous bloque. Eh oui il faillait y penser .
    Bloquez moi , refusez moi la parole , vous ne serez plus enquiquinné !!!!

  23. roger crettol

    “Problèmes techniques” et “pannes”

    Quand chez nous en Europe la police est trop attentive à contrôler des citoyen(ne)s au teint basané ou plus foncé, on parle de délit de faciès. Et on critique la police – on en a encore le droit …

    Il semble que la notion de délit de non-conformité soit en train de se répandre, et qu’elle serve à renforcer – artificiellement – la position d’un pouvoir qui se sent fragile. Un pouvoir sain n’aurait pas recours à des manoeuvres aussi torves qu’ “inexplicables”.

    Bonne – non, meilleure année à tous les Burundais, ouverture et conciliation. Et courage, comme le dit monsieur Léandre.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

666 utilisateurs en ligne