http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2017/10/ICCO-COOPERATION-17-OCT-TDRs-pour-recrutement-dun-Consultant-en-Microfinance.pdf
Sécurité

Cibitoke-Mabayi : 12 personnes arrêtées pour meurtres

11-02-2017

La police et l’administration les ont appréhendées car elles tuaient les gens les accusant de sorcellerie. Satisfaction des familles.

Certains des jeunes appréhendés

Certains des jeunes appréhendés

Deux semaines viennent de s’écouler, les habitants des collines Mageyo et Rumvya, commune Mabayi vivaient une peur panique suite aux gens qui s’étaient engagés dans la chasse à toute personne accusée de sorcellerie.
Suite à cela, la police et l’administration ont enfin décidé de prendre cette question en mains afin de lutter contre cette pratique à Mabayi.

Selon les habitants rencontrés dans la colline Mageyo, des groupes d’individus circulaient pendant la nuit, avec des gourdins et machettes. Ils menaçaient des ménages des personnes âgées les accusant de sorcellerie.

« Cette situation a suscité un sentiment de peur et de méfiance à l’endroit des voisins de ces derniers, craignant d’être tués à leur tour », indiquent certains élus locaux.

Sur la colline Rumvya, les mères en âge avancé n’allaient plus aux champs à cause de ces groupes.
« Nous avons tous peur d’eux car une fois accusé de sorcellerie, on est battu à mort», témoigne Jacques Nzeyimana qui a déjà perdu les siens suite à cette barbarie.

Les défenseurs des droits de l’Homme demandent à la police et à l’administration de travailler de concert pour que le reste de ces malfaiteurs soit arrêté et traduit devant les instances judiciaires.

  1   Vos commentaires
  1. Tunenge

    Pourquoi pas eux???? …………………
    Ngo umwera uva….ugakwira…

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité