Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de mercredi 18 juillet 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

18/07/2018 Edition : Amandine Inarukundo Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de mercredi 18 juillet 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

• Il y a cent ans, l’icône de la lutte contre l’apartheid Nelson Mandela voyait le jour. Et le 18 juillet a été institué « Mandela Day » par les Nations unies, une journée célébrant l’ancien président de l’Afrique du Sud et ancien médiateur dans le conflit burundais.

Du côté de Bujumbura, Sylvestre Ntibantunganya, ancien chef de l’Etat burundais qui a également participé à l’Accord d’Arusha, témoigne que Nelson Mandela était marqué par l’humanisme et le charisme. Selon lui, ce sont ces grandes qualités qui lui ont permis de réussir à convaincre les protagonistes à signer l’Accord d’Arusha. Pour le président Ntibantunganya, si Nelson Mandela revenait, il trouverait que dans les institutions, il n’y a pas d’exclusion au niveau du genre ou ethnique. Mais, il serait déçu quant au respect des droits de l’homme et à la liberté des Burundais. Il ferait un clin d’œil aux autorités burundaises notamment sur la bonne gouvernance.

De son côté, le président de l’Uprona indique que Nelson Mandela est une grande figure dont les Burundais devraient se souvenir. Selon Abel Gashatsi, l’Uprona garde le dialogue inter burundais comme son héritage car il a fait aboutir le Burundi à la stabilité.

• Les conducteurs de taxi-voitures de type probox et station qui font le transport de Bujumbura à l’intérieur du pays se plaignent comme quoi la police routière leur exige de mettre des autocollants sur leur voiture. Ils déplorent surtout qu’ils n’ont pas été avertis avant la mise en exécution de cette décision gouvernementale. Ils indiquent avoir accusé un manque à gagner énorme après la saisi de leur voiture par la police de sécurité routière. Ces conducteurs craignent que les autocollants qui coutent 7 milles BIF risquent de s’enlever facilement et demandent s’ils seront obligés de les racheter et les recoller encore et encore sur leur automobile.

• Un policier a tiré sur un homme issu de la communauté des Batwa qui a succombé sur le champ sur de la colline Burarana, zone Muzenga, commune et province Bururi. Les sources sur place indique qu’il venait de commettre un vol dans un ménage de cette localité. Traqué et recherché, il a fini sous le feu du policier.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.