Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de mardi 24 Juillet 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

24/07/2018 Edition : Sindihebura Desire Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de mardi 24 Juillet 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

•Le gouverneur de la province de Bururi dément les informations selon lesquelles il aurait appelé les habitants de cette province à contribuer une certaine somme d’argent pour réparer son véhicule.
Fréderic Niyonzima indique qu’il a plutôt demandé à la direction provinciale de la santé de débloquer de l’argent pour la réparation du véhicule dans lequel l’ancien gouverneur a eu un accident et qui a été envoyé dans un autre garage que l’habituel garage aménagé par le ministère de l’Intérieur pour des éventuelles réparations. « Cela s’est fait avant ma prise de fonction et je me demande pourquoi ils n’ont pas suivi la procédure habituelle d’emmener le véhicule accidenté au garage du ministère de l’Intérieur. »

• 14 personnes dont 2 hommes et 12 filles sont détenues pour enquêtes dans les cachots de la police de la province de Makamba. Elles sont suspectées d’être victimes du trafic humain, en direction d’Oman. Elles ont été interpellées ce dimanche dans la localité de Mugina, en commune de Mabanda, frontalière avec la Tanzanie.

• Lancement ce mardi de la semaine dédiée à la diaspora burundaise. Le président de cette diaspora Japhet Le gentil Ndayishimiye indique que c’est une occasion d’échanger avec les burundais vivants dans les 4 coins du monde. Au cours de cette semaine une exposition des produits locaux a été également organisée. Les entrepreneurs burundais disent que c’est une opportunité pour eux d’échanger avec ces burundais de la diaspora mais également une occasion pour avoir des partenariats et une ouverture sur le marché extérieur.

• La diaspora burundaise promet d’organiser dorénavant l’évènement Miss Burundi. Japhet Legentil Ndayishimiye, représentant de cette communauté burundaise vivant à l’étranger indique que cet événement n’aura plus de caractère commercial, mais sera plutôt une occasion de présenter le pays sous une bonne image. Il ajoute que l’événement Miss Burundi va impliquer chaque fille burundaise comme celle de ville ou de l’intérieur du pays. Qu’aucune ne se sente exclue.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.