Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de ce mercredi 11 avril 2018 du journal « Amakuru y’Iwacu »

11/04/2018 Edition : Eliane Irankunda Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de ce mercredi 11 avril 2018 du journal « Amakuru y’Iwacu »

• Le Conseil national de communication a pris la décision de suspendre pendant 3 mois la rubrique en ligne des commentaires du Journal Iwacu. Le président du CNC, Ramadhan Karenga indique que les commentaires qui passent sur le site internet d’Iwacu violent le règlement régissant la presse au Burundi sans plus d’explications.

Le CNC met aussi en garde le journal public Le Renouveau et le journal Iwacu pour avoir publié des communiqués en langue anglaise, sans l’avoir signalé au CNC.

Cet organe de régulation met également en garde la radio culture, à cause d’une émission qu’elle a diffusée sur les relations entre l’ONU et le Burundi.
Le Journal Iwacu se dit attristé par cette décision du CNC. Selon Antoine Kaburahe, directeur des publications du Journal Iwacu, cette rubrique servait d’espace d’expression ouverte à toute opinion. Il précise que tous les commentaires reçus par Iwacu ne sont pas tous publiés. Cette décision est donc jugée injuste par le Journal Iwacu.
• La Conférence des évêques catholiques du Burundi se dit inquiète de la façon dont est collectée la contribution aux élections de 2020. D’après elle, certains contributeurs sont «malmenés et forcés » à contribuer plusieurs fois alors que leurs moyens sont limités.
Les évêques catholiques du Burundi estiment que les autorités devraient fixer le montant nécessaire pour couvrir les élections et déclarer la somme déjà collectée.

De son côté, le ministère de l’Intérieur prend en compte les inquiétudes soulevées par les évêques catholiques. Le ministre de l’intérieur Pascal Barandagiye précise que le gouvernement n’a jamais demandé qu’il y ait collecte des contributions au niveau des paroisses. Et d’ajouter que ceux qui le font devraient être punis.

• Toujours à propos de la contribution aux élections de 2020, certains parlementaires s’inquiètent sur la façon dont cette contribution est collectée.

Ces élus du peuple affirment qu’il y a des retraits à la source sur les salaires de certains fonctionnaires alors qu’ils ont écrits une lettre aux concernés indiquant qu’ils ne veulent pas contribuer.

Ces parlementaires l’ont déclaré ce mercredi lorsque le 2ème vice-président de la République présentait le rapport du dernier semestre de l’an 2017 devant les 2 chambres réunies du parlement.

• Le ministre de l’Intérieur indique qu’il a convenu avec les partis politiques réunis au sein du forum des partis politiques FDP qu’ils ne comptent pas accepter d’invitation de la part de la facilitation dans le dialogue inter-burundais avant la fin du processus référendaire.
C’était lors d’une réunion entre ces partis politiques et le ministère de l’Intérieur. Le ministre Pascal Barandagiye rappelle qu’il faudra respecter la position de tous les partis politiques pendant la campagne référendaire.

CNC

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.