Iwacu Web Radio RNW Media

Au sommaire de l’édition de ce lundi 11 juin 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

11/06/2018 Edition : Christine Kamikazi Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de ce lundi 11 juin 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

• 2 morts et 22 blessés, tel est le bilan d’une attaque à la grenade ce dimanche soir sur la colline Birohe, en commune Gitega, au centre du pays. Cette attaque a eu lieu dans un cabaret. Elle survient après 3 autres attaques à la grenade sur les collines de Ceru et Nyakibingo dans cette même province ces 2 derniers mois.

• Et au sud du pays, un corps sans vie d’une fille et un jeune homme ont été trouvés ce dimanche à Kiryama en commune Songa de la province Bururi. Les organisations qui militent pour les droits de l’Homme se disent préoccupés par la recrudescence de la criminalité dans cette province ces derniers jours. Les autorités indiquent que les auteurs de ce forfait restent inconnus. Les enquêtes pour les identifier sont en cours.

• Sur plus de 300 personnes, 90% concerne les enfants forcés de travailler. Selon une étude menée par la fédération nationale des associations engagées dans le domaine de l’enfance au Burundi dans 4 provinces du pays, les enfants sont plus utilisés dans les travaux domestiques et dans l’exploitation minière. Le secrétaire général de la FENADEB interpelle tout le monde à lutter contre le travail des enfants et au gouvernement de mettre en place une politique qui mettrait fin aux abandons scolaires des enfants. Ferdinand Simbaruhije lance ce cri d’alarme à la veille de la célébration de la journée mondiale contre le travail des enfants.

• Le Burundi occupe une mauvaise place dans le classement fait par l’IBP en matière de transparence budgétaire. L’organisation qui appelle les Burundais à changer de mentalité, Parcem indique que le pays ne peut pas se développer sans développer ce secteur. Le président de cette organisation, Faustin Ndikumana revient notamment sur l’argent perçu par l’OBR dont l’utilisation n’est pas tracée de façon claire. Il demande l’implication de la population dans sa gestion.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Nos émissions sur WhatsApp

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Archives de la web radio

Retrouvez toutes les archives de nos émissions.