Jeudi 11 août 2022

Sports

Rukiya Bizimana : meilleure pour la CAF mais pas assez pour la sélection nationale

08/07/2022 1
Rukiya Bizimana : meilleure pour la CAF mais pas assez pour la sélection nationale
Rukiya Bizimana, première sur la liste des nominées

A l’âge de 16 ans, Rukiya Bizimana, footballeuse burundaise, a été nominée pour le prix le plus prestigieux de Joueuse de l’année (Femmes) de la Confédération africaine de Football (CAF) #CAFAwards2022. Malgré cette nomination, un peu tardive, la jeune footballeuse n’a pas été sélectionnée parmi les joueuses qui ont représenté le Burundi dans la Coupe africaine féminine des Nations.

Joueuse de l’équipe de Football Etoile de matin de la zone Buterere, Rukiya Bizimana, a été nominée parmi les 30 joueuses de l’année sur le continent africain. Une nomination qui, d’après elle, est une porte d’entrée pour d’autres horizons.
« C’est un grand honneur pour moi d’avoir été nominée meilleure parmi d’autres joueuses et cela m’aidera à décrocher des contrats avec de grandes équipes de football dans les pays étrangers », a confié à Iwacu Rukiya Bizimana.

Cependant, même si cette jeune footballeuse a été nominée parmi les meilleures joueuses, l’équipe féminine du Burundi, Intamba mu Rugamba, elle, ne lui a pas donnée la chance d’exprimer ses talents.

« Ç’est décourageant car j’avais fourni tous mes efforts et je remplissais toutes les conditions exigées », a indiqué Rukiya Bizimana. Et de révéler que la seule explication qu’elle a eue, c’est de ne pas avoir l’âge requis.
« Une raison non fondée parce qu’il y a deux joueuses de 15 ans qui sont parties au Maroc pour la finale », a-t-elle fait savoir.

La jeune footballeuse Rukiya Bizimana a marqué 5 buts lors du match contre l’équipe de Football féminine de Djibouti. Des buts qui ont donné accès à l’équipe féminine du Burundi Intamba mu Rugamba de décrocher son billet pour la CAN féminine 2022.

CAF

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Gikona

    Apprenons dans nos choix de prendre les meilleurs si non nous n’irons pas loin.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Pénurie du carburant. La voie lacustre serait un soulagement

Les pénuries épisodiques de carburant n’ont rien de nouveau au Burundi. Mais celle que nous vivons se distingue des précédentes par sa longueur et sa gravité qui compliquent encore davantage le quotidien de la population. Devant des stations-services, à sec (…)

Online Users

Total 1 051 users online