Editorial

Ne gâchez pas la petite enfance de Junior

13/02/2020 Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Ne gâchez pas la petite enfance de Junior

Il s’est retrouvé en prison à une année et demie de naissance. Il n’a commis aucun délit, n’est pas en conflit avec la Loi. Quand bien même ce serait le cas, il n’a pas encore l’âge minimum de responsabilité pénale. Junior Nganjiyimana est sous les verrous parce que sa mère se retrouve-là. Je ne veux pas alimenter la polémique sur les procédures judiciaires comme certains se déchaînent sur les réseaux sociaux, je respecte la justice.

Par Léandre Sikuyavuga

Tout de même, comme parent, la situation de Junior ne peut pas me laisser indifférent, insensible, sans empathie, sans compassion. Ni prisonnier, ni libre, il n’est référencé sous aucun titre d’incarcération, car il n’a évidemment commis aucun crime ni délit. Administrativement, il n’a aucun statut. Or, les enfants de moins de cinq ans sont particulièrement vulnérables. Ils doivent avoir l’accès aux médicaments essentiels, aux soins, à la vaccination. Ils ont aussi besoin de l’accès à une alimentation spécifique, équilibrée. Ce qui n’est pas le cas en prison.

Dans leur ouvrage « Le développement de la petite enfance : un puissant égalisateur », les chercheurs de l’OMS prouvent que ce que vivent les enfants durant leurs premières années sert de pierre angulaire pour le reste de leur vie. – La petite enfance étant la période allant du développement prénatal jusqu’à l’âge de huit ans. – Par ailleurs, des recherches démontrent que les racines de nombreux défis de la société adulte : problèmes de santé mentale, arrêt de croissance, maladie du cœur, criminalité… remontent à la petite enfance. Les aspects physiques, sociaux, émotionnels, cognitifs, le langage…, qui exercent une grande influence sur l’apprentissage de base, la réussite scolaire, la participation économique, la citoyenneté sociale et la santé se développent pendant la petite enfance. Mais un facteur vital pour la croissance de toutes ces facultés est l’environnement : « Plus l’environnement de la petite enfance est stimulant (interaction sociale), plus des connexions positives se forment dans le cerveau et mieux l’enfant se développe dans tous les aspects de sa vie ». Et cet environnement n’est pas la prison, mais la famille.

Le cas de Junior n’est pas isolé. Que les autorités habilitées méditent sur cette recherche de l’OMS sur le développement de la petite enfance et ce constat des économistes : « L’investissement dans la petite enfance est le plus rentable des investissements que peut faire un pays. Ses retombées, qui sont étalées sur une vie entière, représentent bien des fois le montant investi à l’origine. » Sans doute que Junior et d’autres condamnés collatéraux, les enfants de détenus, jouiront de la petite enfance…

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 446 users online