Lundi 12 avril 2021

Santé

La poliomyélite de nouveau à la porte du Burundi

08/03/2021 Clarisse Shaka Commentaires fermés sur La poliomyélite de nouveau à la porte du Burundi
La poliomyélite de nouveau à la porte du Burundi
Des enfants atteints de la poliomyélite

Le ministère de la Santé tire sur la sonnette d’alarme, la poliomyélite a ressurgi en RDC. Cette maladie très contagieuse risque de réapparaître au Burundi si les mesures de protection ne sont pas prises, averti le ministère.

Le médecin provincial de Bujumbura mairie appelle les parents ayant des enfants qui sont nés entre juin 2016 et mars 2018 de faire vacciner leurs enfants, du 17 au 19 mars, dans les structures sanitaires qui organisent normalement la semaine santé mère-enfant.

Ces enfants concernés n’ont pas eu le vaccin de poliomyélite que tous les enfants doivent normalement recevoir. D’après le médecin provincial, Dr Cléophile Akindavyi, il n’était pas disponible à cette époque.

Selon Dr Janvier Nihorimbere, médecin généraliste, la poliomyélite est une infection causée par un virus qui attaque la moelle épinière (système nerveux central situé au niveau de la colonne vertébrale).

Elle entraine une paralysie des muscles surtout au niveau des jambes. D’après ce médecin, la maladie est mortelle si la paralysie atteint le thorax, car la respiration devient bloquée.

La poliomyélite se transmet par dans de l’eau ou des aliments contaminés par le virus ou par contact avec une personne infectée. Elle n’a pas de traitement curatif sauf le vaccin de prévention qui doit être donné à l’enfance, selon Dr Nihorimbere.

A part le vaccin, le seul moyen de prévention est l’hygiène, d’après ce médecin. Il faut consommer l’eau et les aliments propres, éviter les contacts avec les personnes infectées.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Hippocrate au secours !

« Dans toute maison où je serai appelé, je n’entrerai que pour le bien des malades. » Cet extrait du serment d’Hippocrate « échappe » à certains praticiens du corps soignant. Iwacu a mené une enquête en rapport avec le traitement des patients dans (…)

Online Users

Total 1 367 users online