Jeudi 17 juin 2021

Santé

La Mutuelle réduit le nombre des médicaments remboursables

05/10/2020 Commentaires fermés sur La Mutuelle réduit le nombre des médicaments remboursables
La Mutuelle réduit le nombre des médicaments remboursables
Dr Marie Noëlla Uwineza : « Tous ces produits pharmaceutiques sont fabriqués en Tanzanie, en Inde et au Kenya avec des noms attrayants.»

« Les médicaments remboursables aux affiliés par la Mutuelle passent de 1255 à 826 », fait savoir Uwineza Marie Noëlla, directrice des prestations à la Mutuelle de la Fonction publique (MFP). Selon elle, les médicaments rayés de la liste sont des génériques présentés, par des pharmaciens, comme des spécialités. « Tous ces produits pharmaceutiques sont fabriqués en Tanzanie, en Inde et au Kenya avec des noms attrayants. » Grâce à ces noms poursuit-elle, ces produits sont vendus à un prix exorbitant.

Annonciate Sendazirasa, directrice générale de la MFP, s’indigne qu’un médicament qui coûterait 3000 BIF se vend à 30.000 BIF dans les pharmacies. « Pourquoi acheter un médicament plus cher pour son emballage ?» Elle indique que la liste n’a pas été faite en catimini mais en collaboration avec les médecins, les pharmaciens et le ministère de la Santé.

Les arguments de la MFP ne convainquent pas le Cadre d’expression des malades du Burundi (Cemabu). « Notre insatisfaction est fondée sur le fait que certains de ces médicaments se trouvent sur la liste des médicaments jugés essentiels au Burundi et qu’ils sont prescrits par les médecins », réagit Sylvain Habanabakize, porte-parole de cette organisation. « Si la Mutuelle a pitié de ses affiliés, qu’elle réduise le montant prélevé aux salaires de ses affiliés afin qu’ils aillent s’approvisionner à 100% dans les pharmacies privées. »

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

« 1972 », à chacun sa vérité ?

Depuis le 28 avril, cinq grandes conférences de témoignages et de réflexion sur les « événements de 1972 » sont prévues par le Sénat du Burundi. Elles vont se clôturer le 25 juin courant. Le but est de se souvenir (…)

Online Users

Total 1 078 users online