Lundi 25 octobre 2021

International

Gitega et Kinshasa déterminés à éradiquer les groupes armés opérant dans la sous-région

14/07/2021 Commentaires fermés sur Gitega et Kinshasa déterminés à éradiquer les groupes armés opérant dans la sous-région
Gitega et Kinshasa déterminés à éradiquer les groupes armés opérant dans la sous-région
Le président burundais s’entretenant avec son homologue congolais

D’après un communiqué conjoint sanctionnant une visite du président burundais en République Démocratique du Congo, les chefs d’Etat burundais et congolais ont évoqué la nécessité de renforcer la paix et la sécurité dans la sous-région, lors de leur entretien.

« Les deux chefs d’Etat ont décidé d’activer avec détermination les mécanismes concertés visant à éradiquer les groupes armés opérant sur le territoire congolais », précise le communiqué, tout en indiquant qu’ils sont engagés à suivre de près les questions relatives à la sécurité sur les frontières des deux pays voisins.

Le président burundais Evariste Ndayishimiye et son homologue congolais Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo veulent renforcer les organisations régionales et sous régionales pour la consolidation de la paix, la sécurité, la stabilité et le développement durable.

Ils appellent la Communauté internationale à s’investir dans la résolution pacifique des crises sécuritaires et humanitaires dans la région et dans les autres zones de conflits en Afrique.

A part le sujet sécuritaire, les deux chefs d’Etat ont abordé des projets de développement économique. Ils ont souligné les projets de construction des ponts pour véhicules et pour les piétons entre les provinces du Sud-Kivu en RDC et à Cibitoke au Burundi sur la rivière Rusizi, l’exploitation agricole dans la plaine de la Rusizi ainsi que l’électrification de la route Bujumbura-Uvira-Bukavu-Goma.

Dans le cadre de la même visite, les délégations des deux pays ont signé les accords et memoranda visant « la relance et la consolidation de la coopération ».

Il est également question d’accords et memoranda relatifs à la construction d’un chemin de fer Gitega-Uvira-Kindu, au commerce, au maintien de la paix, la défense et la sécurité ainsi qu’à la consultation politique et diplomatique.
Dans leur entretien, les deux chefs d’Etat ont constaté un faible niveau de mise en œuvre des accords existants et ont, par conséquent recadré « la stratégie de redynamisation de travail ».

Au sujet de l’intégration régionale, le président Ndayishimiye a exprimé un soutien « indéfectible » à la candidature d’adhésion de la RDC à la Communauté Est Africaine.

De l’autre côté, le président Tshisekedi réitère son soutien « inconditionnel » à la candidature du Burundi à la Communauté de Développement de l’Afrique Australe (SADEC).

Signalons que la visite du président burundais Evariste Ndayishimiye en République Démocratique du Congo a débuté le 12 juillet et pour se terminer mercredi 14 juillet 2021.

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

A défaut d’électricité, le Burundi veut la lumière sur Mpanda

« Honte, fiasco, etc. » L’opinion exprime sa profonde déception face au scandale du barrage hydro-électrique de Mpanda. Un gouffre financier de plus de 54 milliards francs burundais. Lors de sa descente sur lieux, le Chef d’Etat a qualifié de « honte » cette (…)

Online Users

Total 4 130 users online