Politique

Faustin Ndikumana: « Etre candidat à la présidentielle ne se parachute pas»

04/02/2020 Abbas Mbazumutima Commentaires fermés sur Faustin Ndikumana: « Etre candidat à la présidentielle ne se parachute pas»
Faustin Ndikumana: « Etre candidat à la présidentielle ne se parachute pas»
Faustin Ndikumana : «Mon livre c’est pour guider le nouveau leadership politique issu des élections de 2020 »

Le président de l’association Parcem, ’’Parole et Action pour le Réveil des Consciences et l’Evolution des Mentalités’’, aujourd’hui suspendue par le ministère de l’Intérieur, a présenté ce mardi 4 février 2020 son projet de société.

Faustin Ndikumana, qui se présente aujourd’hui comme expert indépendant en économie, l’a intitulé, «Kira Burundi». Il s’agit de 167 pages exposant sa vision du développement, des projets et des stratégies pour remettre l’économie burundais sur les rails.

Selon lui, c’est pour l’usage des prochains leaders politiques issus des élections de mai 2020. D’après lui, il ne peut pas se porter candidat, cela ne peut émaner que des appuis des autres pour être propulsé et mis en avant.

Pour ce militant dans le domaine de la bonne gouvernance, se  présenter comme candidat présidentiel est le résultat d’une grande consultation. 
« Cela ne vient pas de soi, il doit y avoir une désignation, des groupes de soutien qui pourraient dire qu’ils vous veulent comme candidat sinon on ne peut pas parachuter et proclamer qu’on est candidat. Pour qui, avec qui ?», se demande-t-il.

Faustin Ndikumana est clair : «Se porter candidat ne se parachute pas, c’est la base ou les gens qui pourraient vous annoncer qu’ils soutiennent vos idées ».

Mais ce qui est important, tient-t-il à préciser, c’est de sortir un livre qui pourrait guider, orienter le pays à se développer, à prendre une bonne trajectoire. «Que l’on soit candidat ou pas, ça, on peut le faire. Etre candidat n’est pas nécessairement la seule voie pour aider le pays à se mettre sur les rails».

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Police de roulage. Balayer aussi le salon…

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Police de roulage. Balayer aussi le salon…

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité a annoncé aux hauts responsables du ministère la tolérance zéro à quiconque se rendra coupable de la corruption et de la criminalité, priorité du gouvernement. Il a aussitôt joint l’acte à la (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 278 users online