EN

Santé

Burundi/Santé : une nouvelle approche contre la covid-19

24/11/2020 Emery Kwizera Commentaires fermés sur Burundi/Santé : une nouvelle approche contre la covid-19
Burundi/Santé : une nouvelle approche  contre la covid-19
« En impliquant la communauté dans la prise en charge de la covid-19 il n’y a pas de doute que l’on va couvrir toute l’étendue du territoire. »

D’après le directeur de l’INSP qui abrite le laboratoire national de référence, les agents de santé communautaire seront désormais impliqués dans la prise en charge des suspects de la covid-19.

« Les agents de santé communautaires ont fait un travail louable dans le dépistage communautaire de la tuberculose. Nous nous sommes dit qu’il faut ajouter la covid-19 », a indiqué Dr Joseph Nyandwi directeur de l’Institut national de la Santé publique (INSP) lors des activités de formation des formateurs sur la gestion des cas de la Covid-19 ce 23 novembre à Bujumbura. Pour lui, quand il y a une épidémie, et il faut réfléchir pour mener des stratégies efficaces. Dr Nyandwi soutient que la covid-19 a presque les mêmes signes que la tuberculose. Et de donner la chaîne de travail dans la nouvelle stratégie de riposte: un agent de santé communautaire qui observera un patient avec des difficultés respiratoires, de la fièvre ou une asthénie, l’acheminera vers un centre de dépistage de la tuberculose, le microscopiste examinera si la personne est atteinte de la tuberculose. Si l’examen de la tuberculose se révèle négatif, il dépistera le coronavirus. Si l’examen est encore négatif, d’autres examens seront menés pour une rechercher autre pathologie .

Dans le cas où le patient est positif à la covod-19, le malade sera transféré à l’hôpital de district pour une prise en charge . Il estime qu’en impliquant la communauté dans la prise en charge de la covid-19, « il n’y a pas de doute que toute l’étendue du territoire sera couverte ». Si cette nouvelle approche qui va être expérimentée par le Burundi montre des résultats positifs, a espéré Dr Joseph Nyandwi, elle sera partagée ailleurs. D’après lui, 400 agents de santé communautaire sont déjà formés sur la prévention de la pandémie du coronavirus.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

A nos chers lecteurs

Nous sommes heureux que vous soyez si nombreux à nous suivre sur le web. Nous avons fait le choix de mettre en accès gratuit une grande partie de nos contenus, mais une information rigoureuse, vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à vous proposer un journalisme ouvert, pluraliste et indépendant.

Chaque contribution, grande ou petite, permet de nous assurer notre avenir à long terme.

Soutenez Iwacu à partir de seulement 1 euro ou 1 dollar, cela ne prend qu'une minute. Vous pouvez aussi devenir membre du Club des amis d'Iwacu, ce qui vous ouvre un accès illimité à toutes nos archives ainsi qu'à notre magazine dès sa parution au Burundi.

Editorial de la semaine

Covid-19. L’heure est grave

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Covid-19. L’heure est grave

« 41 nouveaux cas positifs ont été notifiés sur 1 242 tests réalisés, soit un taux de positivité de 3,3 %. Parmi ces cas, 35 sont de transmission locale, soit 85,37 % et 6 cas importés, soit 14,63 %. Ce (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 1 221 users online