Web Radio

Au sommaire de l’édition de vendredi 10 décembre 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

10/12/2018 Emery Kwizera Commentaires fermés sur Au sommaire de l’édition de vendredi 10 décembre 2018 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

• 3 ans viennent de s’écouler après la session du Conseil de sécurité qui a conclu à l’adoption en sa 7573e séance, le 9 décembre 2015 de la résolution appelant les Etats et les Nations unies à plus de promotion de la jeunesse. Dans cette résolution, les membres du Conseil de sécurité indiquent que les personnes âgées de 18 à 29 ans sont confrontées à de nombreux défis. Elles représentent une forte proportion des personnes qui subissent les effets des conflits armés. Réfugiés et déplacés, privés d’accès à l’éducation et de perspectives économiques, ces jeunes sont souvent instrumentalisés et manipulés par les adultes.

Ils cèdent parfois à la violence et à l’extrémisme violent qui découle d’un mouvement de radicalisation et de terrorisme. Néanmoins, il a été remarqué que l’importance démographique de la jeunesse actuelle est un atout qui peut contribuer à instaurer durablement la paix et la prospérité économique. Dans cette résolution, le Conseil de sécurité a axé ces orientations sur quatre priorités. Les États membres des Nations unies sont appelés à accroître la représentation inclusive des jeunes à tous les niveaux dans les instances de décision locales, nationales, régionales et internationales de prévention, et de règlement des conflits. Ils sont également appelés à la protection de la jeunesse en cas de conflit armé ainsi qu’à la prévention de la violence.

• L’organisation des jeunes CIDP appelle les jeunes à demander que la résolution 2250 sur la jeunesse soit effective au Burundi afin que la participation des jeunes dans les instances dirigeantes puisse être majorée. Aimable Nzoyisenga, président de cette organisation déplore la manipulation des jeunes par les politiciens qui arrivés au pouvoir oublient cette jeunesse. Il demande que l’intérêt des jeunes soient mises en avant comme il a été fait avec les femmes.

• Le conseil national de la jeunesse se félicite de la participation des jeunes dans les organes décisionnels. Eraste Nzosaba, président de ce conseil indique néanmoins que la loi burundaise ne fixe pas le nombre de jeunes dans les organes de prise de décision et constate la non application de la résolution 2250 du Conseil de sécurité.

• Le ministère de la Jeunesse se félicite du pas déjà franchi par la jeunesse en ce qui concerne la participation des jeunes dans les organes de prise de décision. Anatalie Miburo, la directrice générale de ce ministère indique que les Conseils communaux ont une participation d’environ 70% des jeunes, d’autres sont nommés par décret pour occuper de hautes fonctions de l’Etat. Anatalie Miburo se félicite également de la mise en place des lois protégeant les jeunes.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Prévenir, atténuer, alerter

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Prévenir, atténuer, alerter

C’est parti. La Commission électorale nationale indépendante, CENI, annonce qu’elle présente le calendrier électoral la semaine du 17 au 23 juin. « The die is cast », les carottes sont cuites pour la préparation des élections électorales de 2020. Cependant, cette activité (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 186 users online