Web Radio

Au sommaire de l’édition de ce vendredi 13 janvier 2017 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’

13/01/2017 La Rédaction 0

nditije-et-ngayimpenda-copy• « La crise qu’a traversée le Burundi en 2015 s’est accentuée en 2016 et ceux qui en ont payé les frais sont les opposants présumés avec une brutalité accrue. » Communiqué de l’Organisation internationale des droits de l’Homme, Human Rights Watch.

Les forces de Sécurité et de Renseignement, souvent avec la collaboration des membres de la ligue des jeunes au pouvoir « Imbonerakure » ont commis de nombreux meurtres, disparitions, enlèvements, actes de tortures, viols et arrestations arbitraires.

Arrestation de seize membres des forces nationale de libération (FNL).
HRW mentionne également les exactions commises par des groupes armés de l’opposition. Des attaques à la grenade et des meurtres à l’encontre des membres de ce parti au pouvoir ou non ont été commis surtout dans les bars.

En conséquence, 325000 burundais auraient déjà fui le pays depuis 2015 vers les pays voisins.

• Le président du parti Uprona de l’opposition, Charles Nditije indique qu’il a démis de ses fonctions le porte-parole de ce parti, Tatien Sibomana.

La raison avancée par le président de ce parti est que Tatien Sibomana a décidé de répondre à l’invitation du facilitateur Mkapa malgré son interdiction. « J’ai les compétences de le démettre de ses compétences car c’est moi et non le Comité exécutif qui l’a nommé à son poste. »

Evariste Ngayimpenda, le vice-président de ce parti indique pour sa part que la décision de répondre à l’invitation du facilitateur Mkapa a été décidé par le Comité exécutif de ce parti. « Ce comité exécutif a sommé Tatien Sibomana à y participer. Il ne doit pas être démis de ses fonctions pour une décision prise par ce comité.»

« Faux », répond Charles Nditije. « La réunion du comité exécutif n’a pas eu lieu, aucun procès-verbal ne le témoigne.»

• les passagers des bus contactés par Iwacu déplorent qu’avec la hausse du prix des tickets du bus, « la vie sera de plus en plus chère parce que les prix des autres produits de consommation vont augmenter ».

Le président de l’association burundaise des consommateurs, Abuco, Joël Nkurunziza demande au gouvernement de régir la hausse des prix pour que les commerçants ne livrent à des spéculations.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Non au rapatriement forcé

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Non au rapatriement forcé

Les réfugiés burundais vivant dans les camps en Tanzanie sont sommés de revenir au bercail « de gré ou de force ». Un accord de rapatriement a même été conclu entre les ministres burundais et tanzanien de l’Intérieur. Ce document qualifié de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

Online Users

Total 234 users online